le pouvoir des pierres

tout sur la lithothérapie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Syndrome d'Asperger, haut potentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Jeu 5 Juil 2018 - 17:07

Bonjour !

Bien qu'aucun diagnostic officiel n'ait été posé, mes médecins (à savoir mon généraliste et mon psychiatre) pensent qu'il est possible que je souffre d'un syndrome d'Asperger. C'est un peu difficile à dire alors je vais essayer de vous dresser mon portrait.

Je suis quelqu'un qui comprend bien les choses, j'ai un esprit carré et c'est peut-être ce qui fait de moi une personne à l'aise avec les mathématiques notamment. Mon QI n'a jamais été évalué mais je suis depuis longtemps une excellente élève.
Cependant, j'ai tendance à avoir du mal à rester concentrée, depuis que je suis toute petite on m'a toujours décrie comme étant "dans la lune", je suis dans ma bulle. Pour autant, je n'ai pas un esprit créatif.

Je suis une fille très émotive, sujette à l'anxiété. Il est possible que je souffre d'une sorte de phobie scolaire avec ça car même si beaucoup de situations m'angoissent (faire les courses, sortir de chez moi de manière générale ou simplement changer mes habitudes), rien n'est plus fort que l'idée de remettre les pieds dans une école.

J'ai beaucoup de mal à fonder des relations amicales. Bien que je sois très à l'aise avec mon entourage, je peine vraiment à m'exprimer (surtout oralement) avec des personnes que je connais peu ou pas du tout. Face à ces personnes, je reste souvent muette. Lorsque cela est possible je les évite simplement.
On pourrait penser que je suis froide et solitaire mais c'est tout l'inverse. Je supporte mal la solitude et l'ennui.

J'ai des phases de dépression par moment, mais je ne pourrais pas dire si cela vient de moi ou des épreuves de la vie (sans doute un mélange des deux), car de ce point de vue j'ai vraiment été servie ces derniers temps (deuil, maladie, rupture amoureuse, problèmes familiaux, ...).
Je ne sais pas si c'est un élément intéressant car j'ai tendance à le sous-estimer mais j'ai quelques TOCs, une sorte de perfectionnisme.

Je terminerais en disant que j'ai une tendance à l'autodestruction (automutilation, ...).

Au niveau des pierres, j'ai pour habitude de porter un quartz rose car c'est ce qu'on m'a conseillé à un moment, je l'apprécie beaucoup je ne saurais pas dire pourquoi. On m'a aussi conseillé des pierres de couleur verte pour calmer mes émotions, qu'en pensez-vous ?

PS : bien sûr je considère les pierres comme une aide et non un traitement, je suis suivie par un professionnel. Cependant si je peux avoir un petit "plus", je ne cracherai pas dessus :p

Merci pour l'attention que vous porterez à mon message, j'ai hâte de discuter avec vous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
opale15

avatar

Nombre de messages : 1403
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Ven 6 Juil 2018 - 8:30

BIenvenue parmi nous.
J'espère que tu trouveras des réponses à tes interrogations.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrsKrobb

avatar

Nombre de messages : 1718
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/07/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Ven 6 Juil 2018 - 13:19

La charoïte, la sugilite et la sodalite peuvent aider dans le cas de l'autisme, notamment pour gérer les angoisses, l'hypersensibilité, les émotions trop fortes, la dissociation...

Pour ce qui est d'être à l'aise au niveau relationnel, j'utilise une pierre jaune ou une pierre verte, mais le quartz rose aide beaucoup aussi. Je pense que c'est bien que tu choisisses celles qui te plaisent ou qui t'attirent. Une pierre bleu clair peut aider à la communication, aussi.

Une pierre pour l'ancrage ça peut aider aussi (noire, brune ou rouge), notamment pour renforcer la stabilité, le sentiment de sécurité et de protection, et pour se motiver à faire des tâches quotidiennes nécessaires. Une qui marche très bien pour moi c'est l'oeil de fer qui associe oeil de tigre, jaspe rouge et hématite.

Bref, tu peux jongler en fonction des besoins du moment, si tu es plutôt chez toi ou en compagnie par exemple.

En tout cas au vu de ce que tu dis, je pense qu'il est effectivement probable que tu sois Asperger.

Si tu as besoin de plus de conseils, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mrskrobb.tumblr.com
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Ven 6 Juil 2018 - 14:40

opale15 > Merci n.n

MrsKrobb > Merci beaucoup d'avoir pris le temps de partager tes conseils Smile

Je pense tenter de m'occuper de mon hypersensibilité dans un premier temps, c'est vraiment ce qui me préoccupe le plus chez moi et je pense que ce sera plus facile de travailler sur le reste si j'arrive à stabiliser un peu mes émotions.

Lorsque la rentrée sera passée j'en profiterai pour travailler sur mes relations sociales, sachant que poursuivre ma vie d'étudiante sera déjà un bon exercice en soit.

J'hésite un peu sur les pierres foncées, on m'a conseillée de la tourmaline noire en particulier. Chez moi j'ai une petite hématite.

Du coup pour commencer je pense que je vais m'offrir une sodalite ^^

Edit : du coup ça vous paraît bien si je prends par exemple mon quartz rose pour dormir, mon hématite pour sortir et que je garde toujours de la sodalite sur moi ?
Il me semble avoir déjà lu / entendu qu'il est déconseillé de porter plus de deux pierres à la fois et que certaines seraient incompatibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrsKrobb

avatar

Nombre de messages : 1718
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/07/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Ven 6 Juil 2018 - 16:41

Tu peux combiner jusqu'à trois pierres on va dire en moyenne, c'est surtout pour que les énergies ne se mélangent pas trop, surtout si elles sont très différentes.

Tu peux tout à fait porter ces trois là ensemble, ou séparément Smile

L'hématite c'est très bien, et moins contraignant que la tourmaline, mais l'effet diffère quand même. Je trouve l'hématite très bien pour la motivation, l'ancrage, l'énergie et la stabilité. La tourmaline je l'utilise plus en protection et ancrage, mais il faut la purifier souvent (j'en ai quelques-unes assez grosses dans mon environnement, proches d'orgonites pour qu'elles ne se saturent pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mrskrobb.tumblr.com
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Ven 6 Juil 2018 - 16:48

Merci beaucoup pour ton aide, je reviendrai ici s'il y a du changement ou que j'ai besoin d'autres conseils n.n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salamèche

avatar

Nombre de messages : 1812
Date d'inscription : 07/05/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Ven 6 Juil 2018 - 19:59

pour travailler les relations sociales, essaye de trouver des gens qui te ressemblent

pour les pierres, le quartz rose me semble judicieux, c'est vraiment une chouette pierre
l'hématite aussi, et pareil pour la sodalite, qui a tendance à stopper les pensées qui moulinent pour rien
bon choix!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Ven 6 Juil 2018 - 20:19

Mon généraliste m'a suggéré de contacter une association (si je me souviens bien) de personnes ayant le syndrome d'Asperger, apparemment y a quelque chose comme ça pas trop loin de chez moi. Au CMP on m'a aussi proposé de faire des activités en petit groupe.

Sinon mon frère m'a proposé de faire du sport avec lui. Il fait de l'aïkido deux fois par semaine et il paraît que les gens là-bas sont sympas, il y a un peu de tous les âges et toutes les professions. Et puis un peu d'activité physique ne me ferait pas de mal je pense.

Je suis sûre à 100% que ce serait bon pour moi, mais ça me fait peur tout ça ^^ Je pense que ça va me prendre un peu de temps avant de mettre véritablement des choses en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salamèche

avatar

Nombre de messages : 1812
Date d'inscription : 07/05/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Sam 7 Juil 2018 - 8:08

les associations d'asperger, je crois que c'est vraiment un truc inventé par les neurotypiques lol! lol!
ce que je veux dire, c'est que tu auras plus de facilités à dialoguer avec qqn comme toi qu'avec des personnes neurotypiques
quant aux ateliers d'habilités sociales...comment dire...

le sport ça peut être une bonne idée
si tu as une passion, c'est un bon vecteur

pour le diagnostic il faut que tu te rapproches d'un cra, les délais sont très longs mais c'est tjs intéressant de savoir. Au moins, ça permet d'élaborer des stratégies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Sam 7 Juil 2018 - 12:35

En dehors de l'association qu'on m'a proposée je ne sais pas trop comment rencontrer d'autres Asperger ^^" A part peut-être via Internet ? (forums, groupes Facebook, ...)

Qu'est-ce qu'ils ont ces ateliers ? Smile

Je n'ai pas vraiment de passion mais j'ai plusieurs centres d'intérêt, oui c'est vrai que ça me paraît être un bon moyen de rencontrer des gens.

Un CRA ? Je n'en ai jamais entendu parler. En même temps je n'ose pas trop poser de questions sur mon diagnostic scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrsKrobb

avatar

Nombre de messages : 1718
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/07/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Sam 7 Juil 2018 - 15:51

Si tes médecins ont soupçonné un diagnostic, ça peut être intéressant de démarcher un CRA, déjà pour être sûre et aussi avoir possiblement des aides.

Sinon parfois sur les réseaux sociaux il y a des tags concernant l'autisme relayés par des personnes autistes, c'est intéressant pour les témoignages et les conseils, etc. (et aussi pour se rapprocher de ces personnes)
Après tu peux aussi trouver des forums comme celui-ci pour tes intérêts spécifiques, ça permet de pouvoir s'épanouir dedans avec d'autres personnes, même si elles ne sont pas forcément autistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mrskrobb.tumblr.com
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Sam 7 Juil 2018 - 16:06

Je vais prendre note du CRA alors, j'en parlerai sûrement à mon psychiatre ou mon généraliste avant Smile

Merci pour tes conseils n.n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salamèche

avatar

Nombre de messages : 1812
Date d'inscription : 07/05/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Sam 7 Juil 2018 - 16:15

pour remplir le dossier du cra, tu auras de toutes façons besoin d'un certificat médical (pour les aides, n'espère pas trop :/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Sam 7 Juil 2018 - 16:51

D'accord Smile

Ce serait quel genre d'aide ? Actuellement mon psychiatre a pu faire en sorte à ce que j'aie l'AAH, ça m'aide beaucoup, beaucoup, beaucoup.
C'est justifié par le fait que c'est plus difficile de trouver un travail quand on est atteint d'une maladie psy (je ne sais pas ce qu'il a mis sur mon certificat médical).

J'en avais vraiment besoin, ma mère m'a jetée de la maison sous la pression de mon beau-père et j'étais en froid avec mon père (de toute façon, il n'aurait pas eu les moyens de me prendre chez lui). Je suis arrivée toute seule en appart' et je n'avais même pas fini mes études. Et puis ensuite je n'ai pas réussi à trouver du travail, surtout avec le dépression qui est passée par là (dû à mon premier deuil, entre autres choses).

Je ressens toujours le besoin de me justifier là-dessus, bien que des médecins se soient réunis autour de mon dossier et ont défini que j'en avais besoin. Autour de moi on ne me prend pas trop au sérieux, par déni peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salamèche

avatar

Nombre de messages : 1812
Date d'inscription : 07/05/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Sam 7 Juil 2018 - 17:09

il s'agit de l'aah
si tu l'as déjà, tu n'auras rien de plus
MAIS je trouve que de poser un nom sur les troubles aide grandement, ça permet de ramener tes difficultés à (dans ce cas précis) un trouble neurodéveloppemental

au cra, tu vas passer une batterie de tests (WISC/WAIS, tests sensoriels, ados (c'est un entretien filmé avec un neuropsychologue) et adi (le psychiatre rencontre tes parents et fait une anamnèse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Sam 7 Juil 2018 - 17:19

Je sais pas, je vais y réfléchir, je t'avoue que je ne suis pas trop chaude pour faire des tests Rolling Eyes
C'est le WAIS qui m'inspire pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salamèche

avatar

Nombre de messages : 1812
Date d'inscription : 07/05/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Sam 7 Juil 2018 - 17:30

il est évident que c'est à toi de faire en fonction de ce que tu attends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Dim 16 Sep 2018 - 20:01

Bonsoir bonsoir !

Je me suis dit que j'allais passer par là pour donner quelques nouvelles.

Nous sommes le 16 septembre et je peux le dire officiellement : la rentrée ne s'est pas passée comme prévue. Malheureusement, j'ai dû une fois de plus renoncer à mes projets professionnels à cause de mon anxiété. J'ai été déçue de moi-même, mais je pense avoir pu me raisonner pour ne pas trop culpabiliser. Mon entourage s'est montré relativement tolérant également, ils ont essayé de me pousser un peu mais pas trop et nous n'avons pas beaucoup évoquer le sujet une fois la rentrée passée.

Depuis quelques temps cependant, rien ne va pas plus... Il y a une sorte de grande angoisse qui grandit chaque jour en moi. Je me sens d'autant plus mal que je ne comprends pas d'où elle vient... Je n'en ai vraiment aucune idée. J'ai des problèmes de thyroïde alors j'ose espérer que c'en est la cause, mais rien n'est moins sûr. Parmi les symptômes physiques les plus gênants il y a les douleurs abdominales et les problèmes respiratoires (impression de manquer d'air, horrible).

Je n'arrive pas à faire sortir toutes ces émotions qui bouillonnent en moi et me donnent le coeur lourd, j'ai l'impression que pleurer me ferait du bien mais je n'y arrive pas. Ce sentiment de mal-être devient de plus en plus invivable. Et évidemment c'est un cercle vicieux, moins je me sens bien, et plus je me sens mal (l'angoisse m'angoisse et me rend triste).

Je n'ai plus envie de manger non plus, en fait c'est même pire que ça : je n'y arrive plus. Il faut vraiment que je me force pour prendre un repas, ce qui est très inhabituel chez moi, je suis plutôt gourmande d'habitude et j'attends impatiemment l'heure du repas en temps normal. Je ressens moins la faim, alors que je me nourris de moins en moins (ce qui cependant ne m'empêche pas de prendre du poids apparemment). Ça me rappelle l'époque du collège, période très dure où l'angoisse a fait son apparition dans ma vie et où elle était tellement forte que je n'arrivais plus à me nourrir. Sauf que bien sûr, j'ai déjà fait des crises d'hypoglycémie... Et ça m'a traumatisée ! Je n'arrive pas à manger mais j'ai une peur bleue de l'hypoglycémie, donc comme à l'époque, je me mets à pleurer lors du repas et à me forcer à avaler chaque bouchée, la gorge serrée.

Je n'ai pas trop de mal à trouver le sommeil mais je dors énormément et j'ai du mal à me réveiller. Pourtant, en temps normal je suis assez "fraiche" le matin... Et dire que l'année dernière je pouvais me lever à 4h30 sans problème pour me préparer, faire un peu de ménage, préparer tous mes repas de la journée et faire ma vaisselle.

Avec ça j'ai l'impression de développer une sorte d'hypocondrie... Dès que je me sens un peu mal je prends mon pou et ma température, je cherche sur Internet (grosse erreur...), j'ai peur. Je n'ai plus du tout confiance en mon corps. Pour vous dire, j'ai parfois l'impression d'être incapable de prendre une douche. Pour moi, ça devient grave.
J'ai également délaissé les taches ménagères et mon studio commence à devenir un miroir de mon mal-être psychologique.

Je ne sais même pas quoi tenter pour essayer de m'en sortir. Je me sens perdue, démunie, et je me vois sombrer sans que je ne puisse rien y faire. J'ai l'impression que je passerai ma vie toute entière "enchaînée". Il n'y a aucun endroit dans lequel je me sente bien. Parfois j'aimerais fuguer et partir loin mais la réalité me rattrape aussitôt : mes problèmes sont en moi et me suivront partout où j'irai.
Si, je me suis dit qu'adopter un chien serait une bonne idée (mais peut-être n'est-ce pas le cas ?) car en plus de m'apporter une compagnie ça m'obligerait à sortir. J'ai cette manie de m'attacher à de tous petits espoirs lorsque les choses ne vont plus, mais peut-être aussi que c'est ce qui fait que je suis encore en vie aujourd'hui, en plus de ma peur bleue de la mort.

J'aimerais infiniment comprendre ce qui se passe / ce qui s'est passé. Il n'y a eu aucun événement marquant donc qu'est-ce qui a bien pu provoquer une aggravation aussi soudaine de ma condition ? Ça me dépasse...

Voilà, dans le fond je n'attends pas de solution en postant ça ici même si je me dis que certain(e)s auront peut-être quelques conseils mais j'avais vraiment besoin de le noter quelque part. Je l'ai bien écrit dans une sorte de journal intime mais je ne sais pas, j'avais vraiment envie de le partager. J'en parlerai à mon psychiatre bien sûr.

Je vous souhaite à tous de passer une bonne soirée ainsi qu'une bonne semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrsKrobb

avatar

Nombre de messages : 1718
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/07/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Lun 17 Sep 2018 - 10:19

J'ai bien pris le temps de te lire et ce que j'ai surtout à te répondre c'est que le mieux est d'en parler avec ton psychiatre vu que tu es déjà suivie, il pourra probablement mieux te dire que nous comment gérer ça selon ton expérience.

Mais effectivement tout ce que tu décris est lié à l'angoisse - j'ai envie de dire viscérale.

Je peux te faire une liste des pierres que je pense qui peuvent aider mais ça ne sera clairement pas suffisant.
Il faudrait déjà savoir ce qui a causé cette angoisse (domaine matériel, affectif, émotionnel, professionnel, familial, personnel...) pour pouvoir aller au mieux à la source.
Peut-être qu'une pierre d'ancrage et une pierre liée au coeur, ainsi qu'une pierre liée au chakra coronal, portées ensemble, pourront t'aider à reprendre un peu pied en parallèle avec une autre démarche. (Une pierre jaune peut-être aussi pour les repas)

Le mélange rescue des Fleurs de Bach peut peut-être aider mais en béquille aussi et de façon légère.
J'ai bien aussi quelques HE qui peuvent aider en parallèle si ça t'intéresse.

Est-ce que ça a commencé à cause de la rentrée ou ça ne s'est pas bien passé à cause de ça ?

Courage en tout cas, n'hésite pas à en parler si tu en as besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mrskrobb.tumblr.com
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Lun 17 Sep 2018 - 10:51

Je te remercie pour l'attention que tu as porté à mon message.

Je pense que je vais appeler cet après-midi pour avancer un peu mon rendez-vous avec le psychiatre, j'ai très très mal dormi et je suis assez mal en point ce matin. Je n'aime pas devoir appeler comme ça, je ne sais pas si je vais y arriver mais j'aimerais bien essayer. En fait, j'ai peur que la secrétaire me demande si ça vaut vraiment le coup et que j'aie à me justifier, j'ai peur aussi qu'elle me dise que ce n'est pas possible.

Je n'ai aucune idée de ce qui a pu causé cette angoisse. J'ai toujours été angoissée, mais je ne comprends pas pourquoi une aggravation si soudaine...

Niveau professionnel :
Je me sentais mal avant la rentrée, mais ça allait un peu mieux au moment où j'ai su que j'allais annuler.
Ensuite c'était correct, d'autant plus que mon médecin m'a rassurée en me disant qu'on pouvait renouveler mon dossier (MDPH) qui ne prend fin que l'année prochaine de toute façon.
Je me suis inscrite dans des agences intérim il y a deux semaines, ça commençait déjà à pas trop aller mais j'étais plutôt motivée. Je leur ai expliqué qu'il y avait des postes qui seraient vraiment difficiles pour moi (typiquement le travail d'usine ou la restauration rapide) et que ce serait également difficile d'aller trop loin de chez moi.

Niveau perso :
Il n'y a rien eu de particulier sur le plan familial, c'était l'anniversaire de mon frère donc l'ambiance est plutôt bonne. Bon, mes parents sont divorcés mais ça fait 3 ans maintenant et ils s'ignorent tous les deux donc ça va.
La santé des membres de ma famille est stable.
Je suis célibataire depuis plusieurs mois donc forcément pas de problèmes de couple.

Il n'y a pas eu de changement dans ma vie, je suis toujours dans le même appartement avec mon chat, j'ai toujours la même routine et il n'y a eu aucun problème particulier (avec le logement, la voiture, ma banque ou autre).

C'est vraiment bizarre... Avec un peu de chance c'est vraiment juste ma thyroïde, à ma dernière prise de sang début juillet j'étais un peu limite. Je suis suivie depuis plus d'un an et demi, oscillant entre hyper et hypothyroïdie.

Je connais un peu les Fleurs de Bach, enfin j'en ai entendu parler, mais comme la lithothérapie leur effet a beaucoup été discuté. Ce que j'ai fait c'est que j'ai pris des anxiolytiques que m'avait prescrit mon généraliste (en petites doses, les mêmes que celles que je prenais l'année dernière). J'avais eu un traitement plus lourd à un moment mais ça ne m'a vraiment pas réussi alors avec l'accord de mon psy j'ai pris la décision de les arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrsKrobb

avatar

Nombre de messages : 1718
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/07/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Lun 17 Sep 2018 - 11:18

Ok alors dans tous les cas si tu as un traitement ou une possible cause au niveau de la santé, ça vaut le coup d'insister là-dessus et clairement d'avancer tes rdv médecins / psychiatre pour faire le point. S'il y a quelqu'un qui peut appeler pour toi si ça te stresse trop c'est mieux aussi, pour ne pas te rajouter de stress, mais dans tous les cas c'est clairement justifié de devoir avancer ton rdv.
Les anxio dans les moments de grosses crises comme ça ça peut beaucoup aider aussi si la dose et la substance te convient.

Il y a aussi des pierres qui peuvent cibler la thyroïde mais en appoint seulement.

Te lisant j'ai surtout l'impression que ça peut être lié au côté professionnel voir administratif et la peur de ne pas avoir les aménagements et conditions nécessaires pour que tu puisses travailler sereinement. Que ce soit conscient ou inconscient... Parce que même en étant motivée, s'il y a des peurs derrières ou des mauvaises expériences dans le passé ça peut jouer beaucoup. D'autant plus si tu as des soucis de santé en même temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mrskrobb.tumblr.com
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Lun 17 Sep 2018 - 11:47

J'ai voulu regarder pour appeler le psychiatre mais c'est fermé le lundi... Je vais prendre rdv avec ma généraliste du coup, c'est plus facile pour moi et je pense que je peux la voir assez tôt.

J'attends toujours les résultats de ma prise de sang de ce mois-ci pour la thyroïde, je commence à trouver le temps long d'habitude c'est très rapide.

Je ne sais pas si c'est professionnel ou pas, peut-être après tout... Si c'est inconscient. Mais mon psychiatre m'a bien dit qu'il y avait le temps, on ne me met pas trop de pression. De même je ne suis pas harcelée par Pôle Emploi pour trouver quelque chose (ils ne me versent rien de toute façon).
Bon ma famille me fait comprendre qu'il faudra bien que je travaille à un moment mais rien de bien méchant. Je ne sais pas si je suis du genre à stresser pour les années à venir, je n'ai peut-être pas assez de recul pour le savoir, j'ai plutôt l'impression de paniquer les jours (ou grand maximum les quelques mois) avant un événement.

Peut-être qu'à force d'être enfermée chez moi je commence à péter les plombs après tout. Pourtant ces derniers temps je suis pas mal sortie voir ma famille, on est plusieurs à être sans emploi pour l'instant ou certains travaillent le matin donc j'ai pu voir des gens.
Je suis pas mal allée dans les supermarchés aussi, presque tous les jours à un moment, mais là ça m'angoisse comme pas possible. Je ne sais même pas comment je vais faire mes courses cette semaine. J'aurais sûrement moins de mal si j'étais accompagnée. C'est ça qui me fait me poser des questions aussi, pourquoi accompagnée j'ai un peu moins peur ? Je pense que ça peut me renseigner sur pourquoi j'ai peur si je trouve la réponse.

Demain je vais au chenil pour réserver un chiot, j'espère que je ne serai pas trop mal en point. D'ici que je l'adopte dans 2 mois j'espère être en meilleure forme également.

C'est marrant mais je remarque une petite différence dans mon style d'écriture, on dirait que je panique, ce qui n'est pas faux au final...
Je suis très contente de trouver un peu de soutien ici en tout cas, merci infiniment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuki

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 22
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 05/07/2018

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Mer 19 Sep 2018 - 18:45

Du coup je viens faire une petite mise à jour.

Hier ça a été très difficile, j'ai fait une grosse et longue crise d'angoisse et un peu après j'étais complètement claquée. Je voulais aller faire un tour au chenil et faire mes courses mais je n'ai pas pu étant donné mon état. J'ai également vu ma généraliste et elle m'a dit d'augmenter la dose au niveau des anxiolytiques. Si ça ne suffit pas j'ai aussi des nouveaux neuroleptiques à prendre, tout ça en attendant mon rendez-vous chez le psychiatre mardi prochain. Elle m'a également laissé son numéro personnel.

J'ai été très contente d'avoir un peu de famille pour me soutenir ces derniers jours, ça fait des années que je n'ai pas été en si mauvaise état, 12 ans peut-être, lorsqu'elles ont véritablement commencé à apparaître dans ma vie.

Le coeur semble aller bien et la thyroïde est stable donc pas vraiment d'idée sur l'élément déclencheur. Peut-être un genre de stress quant à mon avenir professionnel, une accumulation de choses que j'aurais vécu dans un passé plus ou moins lointain ou alors l'isolement / enfermement (je vie seule dans un 25m2 au bord d'une route très fréquentée dans une ville de taille plutôt grande par rapport à ce qu'on peut trouver dans le coin et je sors extrêmement peu).

C'est encore extrêmement difficile mais aujourd'hui j'ai réussi à conduire sur une petite distance et à manger un petit peu. J'ai pu aller faire une mini-course dans une jardinerie très très près de chez moi pour prendre un ou deux articles et demain je devrais aller au chenil (accompagnée). J'ai également pu faire de petites courses (accompagnée toujours).

L'angoisse n'est pas stable, j'oscille entre la crise d'angoisse et le gros coup de barre avec des petits moments comme maintenant où les choses vont plutôt bien. Hier encore je n'arrivais pas à allumer l'ordinateur et à prendre une douche (le comble, moi qui ait l'habitude de passer 12h par jour devant mon PC. J'apprécie beaucoup la douche également en temps normal).

J'ai pris quelques mesures (augmentation de la dose d'anxiolytiques, distraction pendant le repas pour m'aider à manger un petit peu en retirant mon attention de ma nourriture, ouverture des fenêtres plus fréquente, rédaction d'un journal intime, se forcer à revenir sur ma routine habituelle - hygiène, ménage, ordinateur, petites sorties, etc - pour se rendre compte que ça se passe bien et que je ne risque rien, sans me mettre la pression pour autant). J'espère une amélioration rapide.

Lorsque je serai sortie de cette triste expérience j'aurai quand même au moins appris quelque chose : on ne peut pas tout le temps progresser d'une part, mais d'autre part je sais que je peux appeler à l'aide et qu'il y aura toujours quelqu'un pour m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrsKrobb

avatar

Nombre de messages : 1718
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/07/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Mer 19 Sep 2018 - 20:42

Contente de savoir que tu n'es pas seule et que tu as pu joindre ton médecin et qu'elle soit à l'écoute.
C'est très bien que tu te tiennes à des petites routines et que tu te prennes en main Smile
Courage ! Comme toujours n'hésite pas à partager si tu en as besoin.

J'espère que ton psychiatre pourra t'éclairer un peu plus vu que ce n'est pas physique... Enfin, le cerveau est un organe complexe qui peut être déstabilisé chimiquement et causer des troubles qui semblent ne pas avoir de lien logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mrskrobb.tumblr.com
Elie

avatar

Nombre de messages : 1634
Date d'inscription : 06/04/2016

MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel Jeu 20 Sep 2018 - 9:26

Je viens seulement de voir ce post! Rolling Eyes concernant le sydrome d ' asperger, sache qu'il est très très difficile à diagnostiquer etant adulte et que beaucoup de proffesionnels de santé ont en ce moment la manie de tout ranger dans la case "autisme" (bah oui, ça passe à la TV, c'est la nouvelle mode, avant c'etait les troubles de l'attention, avant les hormones.... Laughing ).
Sache aussi que très peu de professionnels (et certainement pas un généraliste) sont habilités a diagnostiquer ce type d'autisme en particulier.

Attention , je ne dit pas que tu n'a pas de syndrome Asperger, symplement, ne te monte pas trop la tete (surtout si ça te fait paniquer) parceque deux medecins te l'ont dit.
C'est difficile de relativiser dans ton etat d'esprit, mais dit toi que si tu avait vraiment ce syndrome, qu'est ce que ça changerai à ta vie? que ce soit ça ou pas, tu es née comme ça, c'est tout, il n'y a pas de traitement pour l'autisme. (demande à Salamèche, c'est une connaisseuse dans ce domaine Smile ).

C'est un sujet très délicat à poser sur un forum de lithothérapie, personne ici ne peut (et n'a le droit!) de poser un diagnostique ou quoi, on ne peut que faire des suppositions...Après, des symptomes fatigue/flemme/pas de motivation/lassitude/anguoisse...ça ressemble parfaitement aux personnes en dépréssion (tu as mentionné en avoir fait une il me semble, non? si c'est le cas, il se peut qu'elle ai été mal prise en charge, et qu'apres une période d'acalmie plus ou moins longue, elle se remanifeste à cause d'une anguoisse, du stress...).

Je suis aussi d'accord avec MrsKrobb, j'ai aussi l'impression que c'est le coté professionnel qui est un probleme (ou la plus grosse problematique), parceque ça touche aussi à la sécurité matérielle (ton appart, ta nourriture...ect). Je compatis, j'ai connu ce problème aussi...

Après, je ne peux pas vraiment te donner de conseils, a part de ne pas hésiter a voir plusieurs professionnels de santé et de continuer à faire tes examens pour voir si le problème n'est pas au niveau physique ou hormonal (térrible les hormones parfois...et c'est aussi lié à la thyroide).

Aussi, as tu tester les techniques de relaxation basique (mais qui peuvent etre éfficace)? ça peut vraiment etre pleins de chose accecible pour certaines de ton ordinateur, ce qui t'eviterai de sortir et de te causer du stress.
Par exemple les tisane relaxantes, l'asmr (j'adore regarder les video de collection de pierres, et il y a aussi pleins de video avec des ambiance sonore de son qui te relaxe comme le feu dans la cheminée, la bruit de la pluies, les chants tibétain...ect. C'est assez efficace sur moi alors que meme les médicamenent antistress ne marchent pas sur moi). Faire des calins à ton chat...bref, renseigne toi y en a vraiment beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Syndrome d'Asperger, haut potentiel

Revenir en haut Aller en bas
 

Syndrome d'Asperger, haut potentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Syndrome d'Asperger - http://fr.wikipedia.org/wiki/Aspie
» reportage sur le syndrome d'Asperger
» LE SYNDROME DE L’ESSUIE GLACE OU DE LA BANDELETTE ILIO-TIBIALE
» bonjour a toutes
» Rallye Haut Perché ASM/ACSAM du 18 Avril 2010
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pouvoir des pierres :: Un peu de théorie... :: Liste des symptomes-