le pouvoir des pierres

tout sur la lithothérapie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un peu de spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Ven 26 Oct 2012 - 21:31

Justine34 a écrit:

que penses-tu de Monique Mathieu en tant que médium ?

Si la question s'adresse à moi Justine, la médiumnité ne m'intéresse pas ! Je n'ai aucun avis là-dessus.
Mais les textes de Monique Mathieu m'intriguent beaucoup, (peu importe d'où ça vient), ce qui m'intéresse le plus c'est le contenu, c'est une lecture parmi d'autres ni moins, ni plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Justine34

avatar

Nombre de messages : 1487
Age : 83
Localisation : au soleil du Sud Est
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Sam 27 Oct 2012 - 7:34

Bien sûr la question s'adressait à toi puisque tu venais de mettre un texte.

Je suis d'accord avec ta réponse, non que la médiumnité ne m'intéresse pas, mais cela dépend de qui est le médium ! M Mathieu ne m'inspire pas confiance, j'allais écrire "je ne sais pas pourquoi", mais si, je sais, une fois je lui ai envoyé un message concernant ses guides, je ne sais plus ce que je demandais, et je me suis fait envoyer sur les roses ! or pour avoir connu plusieurs médiums, dont ma petite amie Canadienne dont j'ai parlé sur ce forum, jamais je n'ai eu de réponses d'une telle sécheresse, au contraire ces personnes sont toujours prêtes à aider si elles le peuvent, sinon elles disent, par exemple : "mes guides me disent de ne pas te répondre pour l'instant.." en expliquant le pourquoi de leur décision.
C'est pourquoi je reste assez dubitative sur les textes qu'elle met. Alors comme toi, il m'arrive de les lire mais sans plus;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Sam 27 Oct 2012 - 23:31

Grâce à une amie, j’ai découvert hier, *Gangaji. J’ai beaucoup apprécié cette vidéo-audio, que j’ai écouté à maintes reprises juste pour le plaisir. Le soucis c’est qu’elle est en anglais et n’existe pas encore en version française. Mais en cherchant un peu sur le Net, j’ai trouvé une autre vidéo d’elle avec des sous-titres français (voir ci-dessous), dans laquelle elle explique brièvement son message central. Cela vous donnera une idée du personnage Wink

*Gangaji, auteur spirituelle née au Texas en 1942, parcourt le monde depuis plusieurs années après avoir voyagé en Inde, consacrant l'essentiel de sa vie à la quête spirituelle.


VIDEO
Quel est mon message central ?




Dernière édition par Esprit le Dim 28 Oct 2012 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Dim 28 Oct 2012 - 12:30

La Terre et le Soleil changent de cycle... C'est naturel mais ce n'est pas sans répercussion sur la nature humaine.
Nous avons en nous les instruments pour nous adapter à ces forces mais nous ne pourrons empêcher les perturbations qui provoquent certains désastres .
Certains partiront de l'autre côté, les autres resteront ici (suivant un plan accepté antérieurement par chacun), comme cela se produit depuis des millénaires.
Tout cela est d'une effarante logique.
je suis pas un oiseau de mauvais augure, ni une bonne fée qui raconte des histoires à dormir debout.
Je suis une humaine de passage sur cette Terre, qui prend conscience , en relation avec son âme et avec d'autres dimensions, qu'elle a, comme tous ses semblables, les instruments pour faire de ce passage, malgré les péripéties de l' existence, une belle, profonde et joyeuse aventure.
Nous sommes immortels, ce souffle qui nous habite fait partie du mystérieux dessein de la création.
Alors continuons à nous ouvrir afin de nous découvrir, et que cette découverte continue à faire de nous des Êtres prodigieux car nous le sommes.
Si nous n'en sommes pas encore conscients , c'est qu'il reste tant de "volets" à ouvrir!
Ayez confiance!

Vous n'êtes JAMAIS seuls!

Patricia-Darré



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mar 30 Oct 2012 - 1:23

Le jeûne pour se soigner ?
Documentaire ARTE


En voyant ce documentaire insolite, j'ai été intéressé d'entamer le même jeûne comme dans le reportage. Mais je le voulais supervisé par mon médecin généraliste. Ce dernier a accepté (sans trop d’enthousiasme) et m'a fait faire une analyse de sang avant le jeûne et une autre après son interruption. J'ai pu rester 7 jours sans rien manger, uniquement à boire de l’eau jour et nuit.

Le résultat fut très intéressant pour moi, car sans médicaments, mon Cholestérol est redevenu normal, mes triglycérides aussi et physiquement j'étais en pleine forme! Durant ce jeûne, j'ai eu des moments très intenses de spiritualité qui m'ont profondément touchés. Du coup, j'ai envie de récidiver et demander cela à mon médecin qui commence à me connaître un peu, mais cette fois-ci je vais tenter de résister 12 à 14 jours.

Ce reportage est fort intéressant il incite beaucoup à la réflexion.


VIDEO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Sam 3 Nov 2012 - 18:06

Djalâl al-din Rûmî (Rumi)
avec Leili Anvar

VIDEO



__________________

Djalâl al-din Rûmî : Biographie

Surnommé aussi Mawlanna, qui signifie maître ou seigneur, Rûmî est considéré comme le plus grand poète mystique de la langue persane et l'un des plus hauts génies de la littérature spirituelle universelle. Né le 30 septembre en 1207, à Balkh, dans le Khorasan (aujourd'hui en Afghanistan), il vécut la plus grande partie de son existence en Turquie au terme d'une errance de plusieurs années avec sa famille qui avait fui les massacres de Gengis Khan. Son père, théologien et enseignant, assura à son fils une éducation d'érudit. Sa vie durant, Rûmî fut obsédé par le désir de trouver la voie qui aboutirait à la fusion de l'âme en Dieu. Il s'initia aux pratiques du soufisme, à la méditation jusqu'à l'extase. 

Sa vie bascule lorsque le 30 novembre 1244, à Konya, il rencontre un derviche errant, originaire de Tabriz, le moine soufi Shams al-din. Pris d'une véritable passion pour le personnage, Rûmî abandonne tout, famille, enfants, sa fonction, sa maison pour travailler aux côtés de celui qui devint son initiateur, son maître. 

L'aventure passionnelle de Djalâl al-din Rûmî et de Shams fit scandale et il faudra que Shams soit assassiné pour que Djalâl al-din Rûmî redevienne lui-même et mette en ouvre les expériences et les enseignements qu'il a assimilés en créant la confrérie soufie des derviches tourneurs. Aujourd'hui encore, il existe des adeptes de cette discipline codifiée par Djalâl al-din Rûmî où la musique et la danse sont le moyen de parvenir aux Son couvre principale demeure le Mesnevi, recueil de quelque cinquante mille vers. Sa philosophie, sa morale, sa doctrine mystique y sont contenues. Henry Corbin en parle comme du « Coran persan ». 

Rûmî est mort le 17 décembre 1273, à Konya, où son tombeau fait l'objet d'une grande vénération. (source)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Sam 3 Nov 2012 - 20:10

Les nouvelles saisons, l’humanité et Gaïa


Par le Passeur

es saisons changent et nous dessinent le sens de la vie. Elles nous indiquent qu’il n’y a pas de but à poursuivre, qu’il y a juste l’intention d’être au sein des cycles naturels, et que ce que nous y voyons fait la différence. Ainsi l’automne est perçu soit par le flamboiement des couleurs qui signe la transformation de toute chose, soit par la baisse de lumière et par la mort apparente du vivant. Jusqu’aux commémorations des hommes, tout est organisé pour faire pencher la balance des sentiments vers la tristesse et la lassitude. Ne vous laissez pas emporter par ces artifices qui se voudraient des fatalités. Si l’automne nous emplit de la palette généreuse de la diversité, l’hiver qui s’annonce amène l’épure nécessaire au rassemblement de toute vie en ses racines, en son essence. C’est dans le langage de la Nature un rappel à l’unicité, un profond inspir qui concentre la créativité de la vie en son énergie primale.

Voyez ce souffle, percevez cette éternelle respiration, elle préside à tout ce que les univers connaissent des formes de la vie. Cette respiration est le pont entre toutes choses de tous temps et de toutes dimensions, quels que soient les rythmes qu’elle épouse selon les univers. Les souffles ainsi qui se croisent et s’interpénètrent tels les courants sur notre Terre produisent une symphonie dans une autre plus vaste et combien d’autres encore, dont la grandeur et la magnificence demeurent hors de portée de notre vision. C’est toute la beauté de la Création que d’être toujours au-delà de ce que nous percevons tout en nous offrant les chemins qui nous conduisent à en connaître toujours davantage. Ceux qui pensent que ces chemins sont bien injustes par toutes les souffrances qu’on y croise confondent l’expression locale de leur personnalité avec la chorégraphie du macrocosme. Cette œillère limite leur vision et impose un filtre qui nourrit le sentiment de séparation d’où naissent la peur, le conflit et la souffrance. Il n’y a pas de jugement à le constater, ni de culpabilité dont on puisse s’alourdir. C’est la nature même de notre expérience que de permettre de laisser naître en nous une fleur dans le béton et de la reconnaître. Il fallait donc bien des murs et des œillères pour créer des fissures et les voir, afin qu’un rai de lumière y passe et nous attire. C’est là qu’une part importante du collectif humain se trouve aujourd’hui. Au point précis où il voit jaillir une lumière nouvelle dans le pénitencier qu’il avait fini par accepter comme sien.

L’humanité est un vieux prisonnier qui avait trouvé un certain confort dans sa geôle où tant bien que mal il avait finalement un toit, un matelas et une pitance sans avoir à être responsable de lui, et qui franchit enfin le pas de la liberté et de sa responsabilité sur lui-même.  C’est un grand moment dans une vie d’homme que de croire enfin qu’autre chose est possible au point de faire un pas vers l’inconnu. Et pourtant, cet inconnu ne l’est point, car une fois le premier pas fait avec sincérité, un sentiment très familier envahit alors l’être. Un sentiment qui ressemble au réconfort de celui qui retrouve après une très longue absence les sentiers de la forêt qui mènent au logis de sa lointaine enfance. Entendez que cette enfance-là est heureuse, qu’elle est empreinte de la pureté de ses origines, celle qui n’est plus troublée par la basse vibration de sa condition préhumaine. Le nombre de ceux et celles qui en sont là est assez grand pour que devienne visible l’expression, par ceux qui les suivent, du refus de la geôle. Et derrière ceux-là qui s’expriment paisiblement à travers le monde aujourd’hui, une masse bien plus importante et encore inexprimée se trouble et s’émeut de son inertie.

Un processus qui ébranlera peu à peu toutes les consciences est en marche que rien à présent ne peut arrêter. On pourrait penser que cela prendra du temps et d’une certaine manière, cela en prendra pour que chacun qui l’ait choisi voit éclore sa pleine conscience. Mais pour autant, ceux qui précèdent le mouvement vivront très vite une ère de joie où leur pouvoir s’élargira en proportion de leur sagesse. Car nul n’exercera plus d’abus sur autrui et chacun connaîtra ce qui nourrit et non plus ce qui affame. Derrière le chaos visible et la noirceur exprimée, l’Âge d’Or revient et ce n’est pas une utopie.


Comment contribuer mieux à ce que nous voulons faire du monde ? Comment louvoyer encore pour un temps entre deux états ? Peut-être justement en comprenant qu’il n’y a pas deux états. Qu’il n’y a pas de séparation entre le monde sombre et chaotique qu’on a laissé s’établir et le monde paisible et lumineux que nous portons en nous. Les deux justement sont en nous et il nous appartient d’orienter nos élans. L’espoir lui-même en un monde meilleur est seulement une illusion. En fait d’espoir, il y a encore et toujours une attente extérieure. C’est une illusion. Ce monde est ce que nous en avons fait et il sera ce que nous en ferons. Pour parler clair, si ce monde est englué dans de basses vibrations, c’est parce que nous, collectivement, vibrons bas. Une fréquence vibratoire, ça s’élève et il ne tient qu’à nous de le faire.

J’en vois beaucoup, vraiment beaucoup, se plaindre sans cesse de ce qu’ils vivent. Il est grand temps pour tous ceux-là de porter un autre regard sur ce que signifient leurs épreuves. Comme cela a déjà été abordé dans plusieurs articles, dont Il était une fois de l’autre côté du voile, absolument tout dans l’univers est en vibration, du plus petit au plus grand, et nous, en tant qu’être humain, sommes une véritable centrale énergétique qui émet en permanence de multiples fréquences vibratoires dont la somme produit une fréquence globale qui est notre signature. Cette signature évolue elle aussi en permanence en fonction des sentiments et donc des émotions que nous laissons naître anarchiquement en nous. Il n’appartient qu’à nous et à nous seul de mettre un peu d’ordre dans ce laisser-aller dont les conséquences impactent des espace-temps allant jusq’au-delà de notre imagination.



Maîtriser un peu mieux sa fréquence vibratoire, concrètement, c’est avant tout veiller à un minimum de probité dans sa façon d’être et de penser. Pour ceux qui ne les connaîtraient pas, les cinq accords toltèques* de Don Miguel Ruiz (oui il y en a cinq et pas quatre) résument très bien cette probité :

Que votre parole soit impeccable

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. Utilisez la puissance de la parole au service de la vérité et de l’amour.

Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle
Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

Ne faites pas de suppositions

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer leurs vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. A lui seul, cet accord peut transformer complètement votre vie.

Faites toujours de votre mieux

Votre « mieux » change d’instant en instant, quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.

Soyez sceptique, mais apprenez à écouter

Ne vous croyez pas vous-même, ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce que c’est « vraiment » la vérité ? Ecoutez l’intention qui sous-tend les mots et comprenez le véritable message.

Si vous vous employez à coller au plus près de ces conseils – même si ça n’est pas toujours facile, surtout en ce qui concerne le jugement et le discernement – vous verrez très vite votre univers personnel se métamorphoser en proportion de ce que vous parviendrez à changer dans vos automatismes, je vous le promets. Ceux qui se plaignent sans cesse de ce qu’il leur arrive ne comprennent pas que c’est ce qu’ils émettent, ce qui est leur signature vibratoire, qui crée leurs expériences. Et que l’expérience vécue en retour amplifie la résonance de cette vibration : j’ai peur de me faire voler, je me fais voler, j’ai encore plus peur de me faire voler à nouveau. C’est sans fin tant qu’on n’a pas compris que c’est la peur du vol qui amène le vol. Et c’est le dépassement de cette peur qui est le sens exact de l’expérience vécue. La personnalité, le Moi, l’ego, trouvera toutes sortes de raisons autres que celle-ci pour clamer haut et fort l’injustice qui le frappe, mais si vous n’écoutez que les sirènes vous n’entendrez jamais le chant de l’oiseau qui parle en vous. Que ceux qui ne voient qu’injustice à répétition dans leur vie essaient juste une fois d’envisager leur expérience sous cette autre lumière. Et que si ceux-là en admettent la possibilité, qu’ils intègrent bien que personne d’autre qu’eux ne peut dépasser et donc transcender leur expérience.


Cette transcendance est le jaillissement de la lumière en nous, que nous sommes venus ancrer sur la Terre en cette période où elle-même se libère de l’expérience de la préhumanité qu’elle a bien voulu porter jusque-là. Elle est un être d’une très belle conscience pour avoir porté cette grossesse des hommes jusqu’à son terme en transcendant les souffrances qu’ils lui ont infligées. Nous lui devons en même temps que nous nous le devons à nous mêmes et à toutes les formes de vies qui ont accompagné cette longue et difficile gestation, de reprendre la maîtrise de nous-même, de laisser cette lumière descendre en nous et d’en accueillir la métarmophose qu’elle fait éclore ici et maintenant. Notre Esprit ne nous demande rien de plus.

Tout est parfait dans le processus d’ascension en cours et nous sommes parfaitement à notre place tant que nous intégrons qu’en fait d’ascension, c’est celle de notre fréquence vibratoire en accord avec celle de la Terre et de tout ce qu’elle porte, ainsi que de notre système solaire, et qu’il s’agit en fait de nous imprégner jusqu’au tréfonds de nos cellules de l’énergie qui baigne le cosmos et dont nous étions privés jusque-là. L’ascension est une descente de lumière massive dans la matière, qui a été longuement préparée sur plusieurs plans de vie et dont nombre d’entre nous sommes acteurs depuis le début. Si l’on s’éveille aujourd’hui que le réveil sonne, c’est pour prendre toute la mesure de notre travail et de celui de tous ceux qui y ont été impliqués. Le bénéfice sur le plan de l’évolution personnelle de chacun est immense et sera partagé avec joie ici et ailleurs.

Il est un joyau qu’on aime infiniment qui brillera à nouveau dans ce coin du cosmos et dont l’éclat resplendira longtemps. Un joyau que nous chérirons toujours, nous, un peu plus personnellement que d’autres qui viendront pourtant s’y poser eux aussi avec un immense respect.

Fraternellement,

* Les quatre accords toltèques, la voie de la liberté personnelle – Don Miguel Ruiz – Editions Jouvence.  Le cinquième accord toltèque - Don Miguel Ruiz – Editions Guy Trédaniel.

© Le Passeur – 5 Novembre 2011 – http://www.urantia-gaia.info > Cet article est autorisé à la copie à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mar 6 Nov 2012 - 17:40

Méditation importante du 21 novembre 2012



Nous allons vous parler de la méditation importante du 21 novembre 2012.

Nous vous demandons de vous réunir, si vous le pouvez, et de vous connecter, seul ou en groupe, à tous ceux qui feront le même don d'Amour pour offrir cet Amour Lumière à tous vos frères humains et à toute vie. Ce don a pour but d’atténuer certains mouvements un peu difficiles que vivra votre Mère la Terre lorsqu’elle recevra les énergies qui la feront réellement basculer dans la dimension supérieure.

Tout comme vous, elle commence à recevoir les énergies émanant du centre de votre galaxie, du Christ Solaire ; elle reçoit également l’énergie colossale émanant des êtres galactiques qui se trouvent sur des mondes merveilleux

Votre don d'Amour aura certes pour but de faire le contrepoids à toutes les énergies de peur générées par le 21 décembre de cette année, mais il aura également pour but - et c’est le plus important - de vous aider, d’aider l’humanité à intégrer les énergies colossales qu’elle s'aprête à recevoir.

Vous commencerez à recevoir ces énergies colossales lors de l'alignement planétaire qui aura lieu à la date approximative du 21 novembre. Vous participerez à l’évolution générale, vous participerez à l’élévation générale de la fréquence vibratoire de toute vie.

Que vous soyez cent, mille, un million, dix ou cent millions, ayez conscience de la puissance gigantesque de l’Amour Energie qui s’agglomérera, formera comme un immense rayon de Lumière qui englobera la Terre et toute vie sur ce monde et les aidera à s’élever vers la nouvelle dimension.

L'Energie Amour Lumière émanant de vous ce jour-là vous permettra également de vous connecter aux grands êtres des Hiérarchies Supérieures de Lumière qui prennent vraiment un grand soin de la vie sur ce monde de votre petite planète tellement précieuse à leurs yeux.

Donc, le 21 novembre, vous participerez au grand plan de la transition universelle. Pouvez-vous vous rendre compte de ce qui vous est demandé et du cadeau qui vous est fait ?

Ce jour-là, nous vous demandons, si vous le pouvez, de ne pas absorber de nourriture, de ne boire que de l’eau, autant que vous désirerez bien sûr, d’essayer de faire un petit régime deux jours avant et de ne pas manger de nourriture lourde.

Le matin du 21 novembre, vous essaierez d’être le plus positifs possible. Vous essaierez de concevoir que votre vie est harmonieuse et merveilleuse, que tout est merveilleux dans votre vie, et vous bénirez ce jour que vous allez, d’une certaine manière, sacraliser.

Toute la journée, essayez d’être dans la joie profonde, comme si vous alliez à rendez-vous d’Amour, un rendez-vous qui laissera une empreinte extraordinaire en chacun de vous. Vous vous serez connectés non seulement entre vous, humains, mais vous vous serez aussi connectés à l’immense famille galactique et à toutes les énergies qui vous seront envoyées. Vous vous serez reliés à l’essentiel, vous vous serez reliés au début de la nouvelle vie.

Ce jour sera pour vous comme un nouveau départ. Bien évidemment, plus votre préparation sera importante, plus vous ressentirez une immense joie dans votre corps, dans votre cœur et dans votre âme. Vous aurez même l’impression d’être légers et vous serez heureux, nous en sommes certains.

Alors ce jour-là, nous vous demandons réellement d’oublier que vous êtes humains, nous vous demandons d’oublier la vibration de la planète Terre qui vous « cloue » encore à ce monde. Pendant cette journée, vous endosserez votre manteau de Lumière, et de cette façon vous pourrez offrir au monde et à l’univers ce qu’il y a de plus beau et de plus sacré en vous.

Soyez certains qu'en retour vous recevrez de multiples façons ce que vous offrirez, mais vous le recevrez dix fois, vingt fois, cent fois plus que ce que vous aurez offert. Ce sera une journée profonde, une journée pendant laquelle vous essaierez d’être au-delà de l’humain, au-delà des préoccupations de l’humain. Nous espérons que vous y arriverez ! Avec notre aide, nous espérons que vous y arriverez !

Cette préparation est valable pour vous qui avez déjà parcouru un grand chemin, mais ceux qui ne sont pas dans cette démarche pourront s’unir à vous au travers de leur religion ou de leur philosophie ; donc chacun pourra donner à sa mesure ! Bien sûr, certains êtres humains donneront beaucoup plus leur amour terrestre, parce qu’ils ne savent pas donner autre chose, mais ce sera pris en compte par les grands êtres des Hiérarchies Supérieures de Lumière et ils recevront également beaucoup d’Amour Vibration, d’Amour Energie de leur part.

En résumé, après avoir fait ce jeûne, après avoir préparé ce grand jour, vous vous réunirez si vous en avez la possibilité, et vous vous connecterez, seul ou en groupe, à tous vos frères humains qui, au même moment, partout dans le monde, offrent eux aussi l'Amour Lumière qui est en eux ; vous vous connecterez aussi à toute votre famille galactique et aux immenses énergies qui vous seront données. Ceux qui pourront se réunir le feront dans le silence lors d'une méditation profonde pendant laquelle ils pourront mieux connaître leur vraie réalité.

Il vous est semande de vous unir profondément avec l’Amour Universel, avec la nouvelle énergie qui transformera tout sur ce monde. Ensuite, chacun de vous fera ce qu’il peut et ce qu’il fera sera très bien, nous en sommes certains ! Ouvrez en grand les portes de votre soleil intérieur, et laissez couler à flots son Amour Lumière sur les énergies de peur, de souffrance, de violence, ainsi que sur toutes les énergies inférieures émises par l'humanité, et bien sûr sur tous vos frères humains et votre Mère la Terre. Soyez certains que l’Amour Vibration, l’Amour Lumière qui émanera de vous ira où il doit aller.

Nous espérons que vous avez réellement compris. Lors de cette journée que nous considérons comme sacrée, le plus grand travail se fera à l’intérieur de vous-mêmes.


Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Justine34

avatar

Nombre de messages : 1487
Age : 83
Localisation : au soleil du Sud Est
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mar 6 Nov 2012 - 17:52

C'est amusant, j'ai failli mettre ce texte ce soir, et puis je l'ai trouvé un peu trop long et enfin j'ai pensé que tu t'en chargerais, et je ne me suis pas trompée ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Dim 11 Nov 2012 - 14:20

LES DONS OFFERTS PAR LA
RESPONSABILITE EMOTIONNELLE





Par Michael Brown


Beaucoup parmi nous ont participé par le passé à des méthodes de noettoyage émotionnel et n'ont pas atteint les résultats espérés. Notre douleur, notre colère et notre chagrin semblent sans fin. Nous avons donc commencé à nous demander si nous faisions quelque chose de manière incorrecte. Il se peut que l'une des raisons de notre manque de succès soit dû au fait que nous avons abordé le nettoyage émotionnel de façon réactive sans nous rendre compte que tout ce qui résulte d'un comportement réactif ajoute un déséquilibre supplémentaire. Cette discussion est destinée à transformer notre approche du nettoyage émotionnel afin que celui-ci puisse nous permettre de rétablir consciemment notre équilibre plutôt que d'augmenter inconsciemment notre  mal-être.

Nous abordons tous inévitablement le nettoyage émotionnel de façon réactive car nous y sommes conduits par un sentiment d'inconfort. Il est peu probable que quelqu'un expérimentant le bien-être se sente appelé à purifier son corps émotionnel. Le 'Catch 22' (situation paradoxale) nous explique que tout comportement réactif fait systématiquement naître un déséquilibre, il se peut donc qu'au départ le nettoyage émotionnel nous mène vers un inconfort encore plus grand et si nous persistons à rester dans la réaction face aux déséquilibres de notre corps émotionnel, nous ne faisons que jeter de l'huile sur le feu.

En ce sens, nous ne pouvons désirer aborder nos peurs et espérer les dépasser simplement parce que nous sommes 'effrayés' de ce qui pourrait se passer si nous ne le faisions pas ; ou aborder notre colère parce que nous sommes contrariés par notre irritabilité continuelle et que nous espérons la dépasser ; ou encore aborder notre chagrin parce que nous sommes épuisés par nos larmes incessantes et que nous espérons le dépasser.

Une autre façon d'aborder notre tristesse, notre colère et notre peur de manière réactive – ce qui signifie aussi que nous les abordons inconsciemment - est lorsque nous le faisons en fonction des autres. Par exemple, si nous essayons de faire face à notre déséquilibre émotionnel parce que nous avons peur de perdre notre compagnon ou notre emploi si nous ne le faisons pas. De telles approches, bien que 'nobles', sont également réactives et ne nous permettront pas de réaliser un nettoyage émotionnel durable. Même si nous accomplissons un changement dans notre comportement grâce de telles motivations, la réalité est que si l'on enlève le stimulus externe de la situation qui nous a donné envie de réaliser ce nettoyage émotionnel - ex: notre compagnon ou la menace d'un licenciement - nous reviendrons tôt ou tard vers un comportement émotionnel déséquilibré.

Tous les ajustements de nos comportements obtenus depuis une réaction sont stimulés extèrieurement.

Pour être permanents, les ajustements de nos comportements doivent être menés de l'intérieur.

Un autre exemple de cette approche stimulée extérieurement est par exemple lorsque nous participons à "un travail de groupe sur la libération des émotions" où nous nous appuyons sur un groupe pour faciliter, soutenir et encourager notre nettoyage émotionnel. Nous ne pouvons faire aucun progrès réel et durable si nous avons besoin de la présence d'un groupe pour réaliser ce travail. C'est un début, mais quand il s'agit d'accomplir profondément des ajustements intérieurs, un groupe ne peut être qu'accessoire. Lorsque nous exposons en public la libération de nos émotions, nous faisons toujours le jeu des "besoins et désirs" de notre inconscient ; nous mettons en scène une représentation en utilisant notre drame personnel pour attirer subtilement l'attention des autres – une attention que nous n'avons pas encore la maturité émotionnelle de nous offrir à nous-mêmes. Par le travail de libération des émotions il s'agit de mûrir émotionnellement, de devenir pour nous-mêmes le soutien que nous avons cherché chez les autres et cela ne peut véritablement s'accomplir si nous avons besoin de leur présence au cours de nos expériences libératrices.

Tout ce que nous faisons qui est motivé
par la présence des autres est réactif.

Une autre raison pour laquelle notre travail de libération des émotions peut s'avérer stérile est notre insistance "à vouloir comprendre" la nature complexe du déséquilibre émotionnel que nous vivons. Si nous devons comprendre ce qui nous arrive et la raison pour laquelle cela nous arrive pour permettre au processus de libération émotionnel de se dérouler, c'est alors que nous n'avons pas encore vraiment pénétré dans les couches émotionnelles ; c'est que nous ne sommes pas encore arrivés au 'cœur du sujet'. S'accrocher à "vouloir comprendre" signifie que nous errons encore sur le plan mental.

La façon la plus efficace pour nous libérer de notre charge émotionnelle négative est de "pleurer tout seul sans absolument aucune raison". C'est le signal que nous avons quitté le plan mental et que notre attention est pleinement immergée dans notre corps émotionnel.

Le moment où nous intégrons que "la seule issue à un comportement réactif entraine encore davantage d'inconfort" nous sommes prêts à envisager une autre approche vers notre cœur.

Notre défi consiste donc à aborder le nettoyage émotionnel par la réceptivité et non par la réactivité. En d'autres mots, comment pouvons-nous activer la fréquence de notre responsabilité émotionnelle authentique ? Nous trouverons la réponse à cette question si nous sommes capables de percevoir les choses sous "une plus large perspective".

Cela va nous demander d'élever notre conscience par-delà son intrication avec la peur, la colère et le chagrin qui nous poursuivent et la placer plutôt dans le Dharma en ramenant à la lumière le plus haut dessein de tout ceci : la divine intention qui sous-tend cette étape particulière de notre voyage éternel. C'est ce que nous désirons faire au cours de cette discussion et cela nous demande de revenir un instant en arrière et de prendre du recul pour éveiller notre clairvoyance grâce à notre intuition.

Le Processus de la Présence nous présente deux outils de perception : "La Voie de la Conscience" et "Le Cycle des Sept ans". L'intention de cet ouvrage en nous proposant ces outils est de nous dévoiler l'intentionnalité de notre incarnation dans notre expérience humaine actuelle.

'La Voie de La Conscience' nous révèle que notre conscience évolue de façon précise, intentionnelle et méthodique depuis le plan vibratoire (matrice) vers le plan émotionnel (enfance) vers le plan mental (adolescence), puis dans l'expérience physique (adulte).

'Le Cycle de Sept Ans' nous révèle le déroulement de cette séquence intentionnelle et nécessaire afin que nous puissions développer notre capacité à interagir avec les différentes caractéristiques de notre expérience.

Ces deux outils de perception nous aident aussi à intégrer la raison pour laquelle 'le contenu émotionnel' est le point d'origine de la qualité de notre expérience et pourquoi c'est donc cet aspect de notre expérience (le cœur) qui doit être rééquilibré si nous voulons dépasser notre mal-être.

En d'autres termes, la paix n'est pas une circonstance physique ni un concept mental ; la paix authentique est un état d'être, lorsque nous l'embrassons émotionnellement, lorsque nous la ressentons, elle rayonne sur notre état mental et jusqu'au cœur de nos situations sur le plan physique.

Lorsque nous cherchons à retrouver la pleine conscience (-- en détachant notre attention du paradigme basé sur le temps et en nous réveillant à la complétude de notre authentique Présence immortelle tout en voyageant dans cette expérience humaine mortelle--) 'La Voie de La Conscience' nous permet de réaliser qu'il existe un chemin précis et intentionnel qu'il nous faut prendre. Nous devons inverser la façon dont nous avons eu l'habitude d'emprunter cette voie.

En d'autres mots, nous devons d'abord parvenir à être présents dans notre corps physique, puis atteindre la clarté mentale et enfin l'équilibre émotionnel. Ce n'est que lorsque cela est accompli que nous pouvons nous réveiller à notre identité vibratoire. Si nous sautons l'une ou plusieurs de ces étapes du chemin, il nous faudra à un moment donné revenir pour les compléter.
 
Le but de cette évolution intentionnelle vers l'éveil de notre pleine conscience est évident dans toutes les pratiques de méditation :

- On nous enseigne d'abord à adopter une posture physique et à rester tranquille.

- Puis on nous propose un mantra à répéter pour nous apaiser et nous concentrer sur nos processus de pensée.

- Ensuite on nous encourage à accueillir l'expérience de 'l'amour et de la dévotion' grâce à laquelle nous pénétrons sur le plan "spirituel" ou vibratoire.

Une fois encore nous observons le mouvement de notre attention qui se déplace du physique vers le mental puis vers l'émotionnel pour entrer dans le vibratoire. (Dans Le Processus de la Présence nous utilisons le mot "vibratoire" au lieu de 'spirituel'.)

Le problème est qu'en raison de l'intensité de notre mal-être émotionnel refoulé, beaucoup d'entre nous essayent de prendre un raccourci : nous essayons de pénétrer directement sur le plan vibratoire sans aborder méthodiquement et intentionnellement chaque étape du voyage qui s'avère nécessaire.

Notre "raccourci vers Dieu" se manifeste inévitablement comme une tentative camouflée de fuir l'expérience dans laquelle nous nous trouvons ; nous tournons le dos à l'importance et à la signification de notre vie ordinaire de tous les jours et recherchons plutôt "une expérience spirituelle" qui pourrait d'une certaine manière nous sauver de notre inconfort quotidien. Nous dissimulons souvent ce comportement réactif sous la forme d'une quête pour "ouvrir notre conscience", "réaliser notre destin" ou "connaître Dieu".

Cependant, peu importe la manière dont nous la camouflons, notre recherche d'une "expérience spirituelle" qui se trouverait hors du quotidien que nous expérimentons déjà ne peut être qu'une réaction, pas une réponse. Il s'agit d'une réaction à notre mal-être intérieur profondément refoulé auquel nous tentons d'échapper. Du fait que nous avons la conviction que notre mal-être est dû à quelque chose se trouvant "là-bas à l'extérieur", nous croyons qu'en changeant ce quelque chose "là-bas à l'extérieur" cela va nous aider, par exemple en devenant un "disciple spirituel".

S'il n'y avait en nous aucun mal-être, nous n'aurions absolument aucune envie de "sortir du lit" et de rechercher activement des réponses ou le salut à l'extérieur de notre expérience quotidienne ordinaire.

C'est donc en réaction à notre mal-être intérieur que nous rejoignons des chemins spirituels et des mouvements religieux qui promettent de "nous délivrer de la souffrance de ce monde". Nous nous retrouvons alors à suivre des maîtres et des groupes qui nous promettent de nous mener au ciel vers un quelconque paradis ou vers Dieu. Il nous est dit qu'une fois arrivés dans ce futur refuge il n'y aura plus de souffrance, mais ce qui exigera que nous accomplissions certaines pratiques (pendant de longues années voire des vies) - Dans cette perspective, "suivre" n'est qu'une réaction. Il n'y a là rien de responsable. Suivre une personne ou suivre les autres nous éloigne de nous-mêmes. Nous abandonnons notre pouvoir à une idée, à une autre personne que nous-mêmes, à une organisation ou à une pratique basée sur le temps.

Les voies spirituelles et les religions qui promettent de nous sauver de nos souffrances passées et présentes en nous garantissant un avenir parfait nous volent notre moment présent.
Ces organisations et ces individus nous volent nos vies, juste sous notre nez. Toute démarche qui nécessite "un sauveur" ou un "paradis" pour réaliser son objectif est une démarche réactive car elle nous fait aborder Dieu comme un moyen d'évasion.

Dieu n'est pas un moyen d'évasion.

Dieu est partout. A quoi pensons-nous échapper et où croyons-nous fuir ? Croyons-nous vraiment que nous allons accomplir quelque chose d'essentiel en abordant notre Source de façon réactive ? Tout comportement de réaction, sans exception, fait naître un déséquilibre.

Lorsque nous nous comportons inconsciemment et de façon réactive, nous mésinterprétons le mot "suivre". Nous croyons ensuite littéralement que pour accomplir quelque chose spirituellement nous devons abandonner l'endroit où nous sommes pour aller là où se trouve quelqu'un d'autre ; et que si cette personne se déplace, nous devons alors nous déplacer également. Il est vrai qu'il existe des Maîtres sur cette terre qui sont là pour nous initier aux mystères vibratoires de notre propre identité. Cependant, lorsqu'ils disent "Suivez-moi", ils veulent dire "Que ma présence physique sur cette terre soit un reflet extérieur de votre potentiel intérieur afin que vous preniez conscience de comment vous évoluez dans l'accomplissement du Soi et donc de la 'Réalisation de Dieu' ". Ils mettent ainsi l'accent sur "votre propre évolution". Ils ne sont pas en train de vous dire "laissez tomber tout ce que vous êtes en train de faire et rejoignez-moi ici" ou "habillez-vous tout en blanc et donnez-vous un nom Indien". Lorsqu'un Maître authentique utilise le mot "suivre", il fait toujours référence à un ajustement intérieur et non pas à un mouvement extérieur. Les Maîtres qui exigent qu'on les suive au sens littéral du terme – un groupe se déplaçant avec eux où qu'ils aillent - sont à éviter à tout prix. Nul Maître authentique n'a "besoin" ou ne "veut" de disciples. Un Maître n'a besoin d'aucun adepte pour être un Maître. Potentiellement, nous sommes tous des Maîtres. Dans cette perspective, qui est censé suivre qui ?
Toute activité extérieure réalisée dans le but de "devenir spirituel" est une réaction inconsciente vis-à-vis d'un mal-être émotionnel intérieur.

Voilà donc ce que beaucoup d'entre nous ont fait inconsciemment : Nous avons abordé le domaine vibratoire comme une réaction au mal-être que nous vivons actuellement en nos cœurs. Dès que nous pouvons l'admettre intérieurement, nous sommes libres de l'emprise que tous les faux prophètes peuvent avoir sur nous.

Cette approche réactive (celle d'essayer de prendre un raccourci vers le plan vibratoire) se manifeste aussi de façon évidente au sein de nombreuses organisations New-Age par la façon dont celles-ci s'identifient comme étant des mouvements dédiés au "Corps, Mental & Esprit". Le mot "Cœur" est laissé de côté.

Il se peut que cela ne soit pas fait consciemment mais c'est révélateur de la façon dont nous essayons dans notre ignorance de conquérir le plan vibratoire alors que nous méconnaissons la façon d'aborder méthodiquement et intentionnellement 'La Voie de la Conscience'.

Nous ne pouvons contourner notre cœur et nous attendre à rencontrer ce que nous considérons être Dieu. Dieu est amour et le cœur est le point d'origine pour expérimenter cet amour pendant que nous sommes incarnés sur les plans physique, mental et émotionnel. 

Dieu ne peut être connu que par le Coeur.

Dans de nombreux textes bibliques, il est expliqué très clairement que "la souffrance est la clé de la libération". Nos religions et nos maîtres -- dont les émotions n'ont pas été intégrées -- ont mal interprété ces textes et les ont par conséquent dénaturés, ils les ont utilisés pour nous faire accomplir toutes sortes de rites, rituels et dogmes ridicules qui ne servent qu'à ajouter davantage de souffrance à notre expérience. Ceci est dû au fait que les partisans de ces systèmes religieux et voies spirituelles n'ont eux-mêmes pas intégré leurs propres cœurs. Mentalement et physiquement paralysés, ils approchent les Ecritures de manière littérale. Toutes les Ecritures sont métaphoriques et toutes les métaphores parlent la langue du cœur. Afin d'entendre les véritables messages des Ecritures et d'être capables de nous abreuver à leurs vérités, il nous faut faire l'expérience de pénétrer et intégrer l'état de notre propre cœur. Lorsque ces textes parlent de "souffrance comme clé de la libération", ils ne signifient pas "ajoutez de la souffrance à votre expérience pour connaître Dieu". C'est absurde.

Nous n'avons pas à ajouter de souffrance à notre vie pour nous libérer de notre inconscience ; nous devons faire face à la souffrance qui réside déjà dans nos cœurs.

Dans cette perspective, nos peurs, nos colères et nos douleurs actuelles possèdent un sens profond. Ces circonstances énergétiques sont des cadeaux. Comprendre ce dessein élevé au sein de nos inconforts actuels nous permet de transformer notre réactivité en réponse, et en conséquence, notre déséquilibre en équilibre. Découvrons ce changement de perception ...
 
Lorsque nous sommes enfants, notre corps émotionnel fonctionne parfaitement, mais vers l'âge de sept ans il commence à se refermer pour que nous puissions entamer une période de développement focalisé sur le corps mental. Lorsque notre corps émotionnel se referme, nous en perdons pratiquement conscience. En d'autres mots, nous ne fonctionnons plus à partir de la "perception de nos ressentis". Percevoir nos ressentis signifie que nous sommes capables de "sentir les conséquences de nos pensées, paroles et actes avant même de les mettre en œuvre". La perception de nos ressentis peut également être appelée "la conscience des conséquences". En tant qu'adultes, nous n'avons pas de perception de nos ressentis. C'est intentionnel.

Si nous avions la perception de nos ressentis, nous n'aurions pas vécu la moitié des expériences qui ont été les nôtres et notre monde n'en serait qu'appauvri. Il nous a fallu être inconscient afin d'initier et participer à la plupart des activités qui nous ont amenés vers ce moment d'éveil.

Du fait que nous ne fonctionnons pas à partir de la perception de nos ressentis, nous parlons, agissons et pensons d'une manière que sinon nous éviterions. Ce niveau d'engourdissement émotionnel nous est nécessaire afin que nous puissions pénétrer les voies obscures dans lesquelles nous sommes entrés afin d'y apporter la lumière.

Cependant, il arrive un moment dans notre évolution où il nous faut nous sortir de notre comportement inconscient et réactif. Nous devons nous réveiller pour que nous puissions effacer ces expériences inconscientes et les utiliser comme une palette de couleurs nous aidant à peindre ce monde avec un niveau de compassion qui ne peut naître que de l'humilité de l'expérience personnelle. Une partie de l'expérience de notre éveil est que nous devons nous reconnecter avec la véritable Présence que nous sommes afin de pouvoir agir à partir de cet état d'attention parfaite.

Il nous faut "être dans le monde, mais pas de celui-ci" ; il nous faut nous tenir les pieds ancrés fermement dans la terre mais le cœur embrassant consciemment le plan vibratoire. Comme 'la Voie de la Conscience' le révèle, cela demande que nous ré-entrions consciemment dans notre corps physique, que nous retrouvions notre clarté mentale, puis que nous nous engagions dans le challenge qui est de prendre conscience du potentiel de notre corps émotionnel en débloquant tous les schémas de disfonctionnements énergétiques inconscients qui alimentent nos comportements réactifs. Ces schémas émotionnels dysfonctionnels sont ce que nous appelons la peur, la colère et la douleur.

Rétablir l'équilibre émotionnel nécessite de ressentir ces conditions énergétiques - simplement cela – "RESSENTIR". Pour ce faire nous devons d'abord ancrer notre attention fragmentée dans notre corps en ressentant les multiples sensations intérieures qui lui sont inhérentes, sensations que nous avons essayé d'éviter par la sédation et le contrôle. Sentir consciemment les diverses sensations physiques dans notre corps réveille automatiquement notre capacité à "ressentir" et sert donc de portail pour réveiller la conscience du corps émotionnel. C'est pourquoi la présence sur le plan physique doit être activée en premier. Dans 'Le 'Processus de la Présence', la présence sur le plan physique est initiée par la pratique quotidienne de la respiration consciente et connectée.

Une fois que la présence sur le plan physique est activée, il nous faut retrouver la clarté mentale. Cet état de clarté mentale est triple :

Premièrement, c'est la prise de conscience que nous sommes responsables de la qualité de nos propres expériences de vie.

Deuxièmement, c'est la prise de conscience que le corps émotionnel est le point d'origine de la qualité de nos expériences.

Troisièmement, c'est la prise de conscience que ce n'est qu'en équilibrant le point d'origine de notre expérience que nous pouvons réellement équilibrer le déroulement de nos pensées et de nos circonstances extérieures sur le plan physique.

Une fois que nous atteignons ce niveau de clarté mentale, nous sommes prêts à cesser de penser et à nous abandonner entièrement au ressenti. Ce stade est une partie cruciale du voyage.

Ce n'est qu'en nous abandonnant à notre véritable état émotionnel que nous pouvons réveiller notre conscience du corps émotionnel.
Ce n'est qu'en "ressentant le véritable état de notre corps émotionnel" que nous pouvons réveiller la perception de nos ressentis.

Par la purification émotionnelle il ne s'agit donc pas "de nous débarrasser de tout çà pour pouvoir passer à autre chose". C'est l'approche réactive par laquelle la plupart d'entre nous abordons ce travail – c'est cette même approche qui nous mène à croire que nous n'arrivons à rien et qui, au dire de tous, semble aggraver les choses. Par le nettoyage émotionnel, il s'agit "d'activer un état d'être au sein du monde par lequel nous fonctionnons à partir du cœur comme étant le point d'origine motivant toutes nos pensées, paroles et actes".
 
Lorsque nous sommes en mesure d'agir à partir de la perception de nos ressentis, nous n'avons aucun besoin de loi. Là où il y a amour, il n'existe pas de loi. Lorsque nous pouvons ressentir les conséquences de nos pensées, de nos paroles et de nos actes avant de les mettre en œuvre, nous n'entretenons pas de comportements blessants et réactifs. Nous fonctionnons alors à partir d'un point d'amour et de respect authentiques pour toute forme de vie. Personne n'a à nous dire comment nous devons mener notre expérience en ce monde ; notre cœur nous guide à le faire naturellement. Réveiller la perception de nos ressentis nous transforme spontanément en êtres humains qui font preuve de compassion, d'amour, de respect et emplis d'attention consciente.

Ce n'est cependant pas le seul bénéfice qu'apporte la perception des ressentis ; elle stimule également la joie authentique. Jusqu'à ce que nous devenions capables de ressentir notre propre peur, colère et chagrin, nous ne pouvons connaître la joie. Jusqu'à ce que nous soyons capables d'embrasser notre propre mal-être intérieur, nous croyons à tort que la joie est un état émotionnel qui est à l'opposé de notre mal-être. Nous croyons à tort que la joie est "un état émotionnel dans lequel nous nous sentons heureux". Il est inexact de penser que la joie est une émotion, en particulier 'une émotion heureuse'. 

La joie ne signifie pas se sentir bien;
la joie signifie pouvoir tout ressentir.

La joie c'est nous permettre d'être attentifs à tous nos ressentis sans en censurer certains et en favoriser d'autres. La joie n'est ni le bonheur ni une émotion, la joie est "la relation consciente que nous entretenons avec notre corps émotionnel" ; nous ne pouvons donc connaître la joie authentique que lorsque nous mettons fin à notre relation réactive avec celui-ci.

Notre volonté d'enter dans un état de conscience où nous pouvons répondre (et non réagir) à nos peurs, colères et douleurs refoulées est donc un élément crucial du voyage. En accueillant celles-ci nous réveillons notre capacité de ressentir à nouveau - de ressentir profondément. Cette capacité nous permet de sentir ce qu'est véritablement la Vie. La vie n'est pas une pensée, un concept ou une idée. Elle n'est pas non plus une situation physique. La vie en son essence est un ressenti.

Si nous ne nous "sentons" pas en vie,
c'est que nous sommes morts.

Le symptôme d'une personne sans vie est l'ennui. A moins que nos cœurs ne soient ouverts aux énergies en mouvement circulant en nous et autour de nous, nous ne sommes pas en Vie - nous ne savons même pas encore ce qu'est la Vie. Nous la recherchons donc mentalement par la "compréhension" ou physiquement par nos interminables "actions'' ou encore par l'accumulation de 'choses'. Le "Catch 22" (situation paradoxale) signifie : que nous ne pouvons connaître le sentiment d'être en vie tant que nous fuyons inconsciemment l'inconfort qui se trouve en nos cœurs.

Nous ne pouvons savoir ce qu'est la Vie lorsque nous nous échappons du moment dans lequel nous sommes en croyant à tort qu'il existe quelqu'un ou un lieu autres qui vont nous sauver de ce monde.

Cependant, dès que nous permettons à tous les sentiments de nous pénétrer -- un processus qui au départ commence par le désir de vouloir consciemment faire face à notre peur, notre colère et notre chagrin -- nous réveillons la perception de nos ressentis. Grâce à cela toutes sortes d'aperçus s'éveillent en nous comme un lever de soleil nous délivrant d'une longue nuit obscure. Une fois que nous cessons de fuir notre inconfort intérieur et au contraire y répondons comme un moyen de nous apprendre à ressentir, l'expérience merveilleuse que nous avons tant attendue apparaît à l'intérieur, devant et tout autour de nous. C'est une découverte magnifique : Tout ce que nous recherchons se trouve devant notre nez. Réaliser cela permet à notre attention de s'installer au cœur de ce moment. Nous observons par la suite avec admiration que ce qui nous plongeait auparavant dans l'ennui se révèle en fait être la profonde expérience spirituelle que nous recherchions.

Ce n'est que lorsque nous embrassons tous les ressentis de façon égale comme étant des communications vibratoires provenant directement de Dieu, que nous pouvons commencer à reconnaître ce que notre existence est réellement : un Don de Dieu nous permettant d'avoir une relation intime avec tout ce que Dieu représente pour nous. C'est le "ressenti", non pas la pensée ou 'le faire' qui nous rend capables d'interagir directement avec le plan vibratoire. Ce qui est vibratoire doit être ressenti pour être connu. Quoi que représente Dieu pour nous, cela doit être ressenti pour être connu.

Lorsque nous essayons d'entrer dans une "expérience spirituelle" en contournant ou passant par-delà le cœur, nous nous privons des moyens de nous éveiller au 'vocabulaire' nécessaire pour communiquer directement avec le plan vibratoire. Nous pouvons alors méditer pendant 1000 ans sans pour autant faire d'expérience réelle et donc durable. Nous pensons ensuite que la joie signifie le bonheur et nous continuons à courir après un état émotionnel en essayant d'échapper à un autre.

Un tel comportement réactif crée un profond conflit intérieur dans nos cœurs. Nous nommons alors ce que nous fuyons "le diable" et ce vers quoi nous courons "notre sauveur". Nous manifestons ensuite ce conflit vers l'extérieur, à l'image d'un monde en guerre avec lui-même.

Nous ne pouvons approcher le plan vibratoire en réaction à notre expérience de vie et nous attendre à accomplir quelque chose de réel ou durable. La conscience vibratoire n'est pas une échappatoire ; c'est la floraison naturelle de notre parcours humain, un voyage qui honore 'la Voie de la Conscience'.

Si un parent donne à son enfant une somme d'argent et que l'enfant réagit en repoussant ce cadeau en demandant autre chose à la place, il est peu probable que le parent lui offre à nouveau de l'argent. Il continuera à prendre soin de lui, si toutefois le comportement réactif de l'enfant le permet, mais ne lui donnera plus aucun argent car il n'est pas encore à même d'apprécier ce cadeau. Cependant, si le parent donne de l'argent à l'enfant et que celui-ci lui donne de la valeur, c'est avec plaisir que le parent lui en donnera davantage car il voit que la valeur du don a été appréciée. En fait, le parent donnera même un jour à cet enfant tout ce qu'il possède sachant qu'il saura y accorder de la valeur par son appréciation.

Le mot "Appréciation" est à double sens. Il signifie "être reconnaissant pour", mais il possède également une autre fréquence : lorsque nous possédons des actions immobilières et qu'elles prennent de la valeur, cela signifie que leur valeur s'accroît ('appreciation' en anglais : 'plus-value'). Lorsque nous apprécions quelque chose nous "lui donnons de la valeur à travers notre gratitude". Notre expérience de vie est un don qui nous a été offert par notre parent vibratoire. L'apprécions-nous ? Lorsque nous la repoussons et recherchons plutôt une autre expérience qui puisse nous sauver de celle-ci, nous sommes dans la réaction face au don qui nous est offert par notre parent vibratoire. Nous faisons preuve d'un manque de maturité. Nous sommes infantiles.

Le cadeau de la vie doit être ouvert en conscience pour être apprécié. Cela ne peut s'accomplir que lorsque nous nous engageons à le ressentir pleinement au fond de nos magnifiques cœurs, avec toutes ses complexités.

Cela ne nous aide en rien de fuir l'expérience dans laquelle nous nous trouvons en ce moment pour courir vers une "voie spirituelle" ou une organisation religieuse qui promet de nous délivrer de nos souffrances. Cela ne nous aide en rien de suivre qui que ce soit promettant de telles choses. Ce n'est qu'un piège et une illusion et ne fera que nous entrainer dans l'inauthenticité, affaiblir notre intégrité et nous priver de l'expérience d'intimité avec notre essence vibratoire. Un tel comportement inauthentique et réactif nous amène à faire des choses stupides, comme porter des "vêtements spirituellement appropriés", pratiquer des rituels étranges et nous donner des noms Indiens fantaisistes alors que ce que nous avons de plus en commun avec les Indiens est le curry que nous consommons. Un tel comportement réactif est toujours une tentative d'échapper au mal-être de nos propres cœurs, peu importe combien ce comportement est flagrant ou subtil et peu importe la façon dont nous le cachons sous des gestes de "sainteté".

Croyons-nous honnêtement que quelqu'un soit à même de nous sauver alors que nous sommes les seuls à savoir ce que ressent notre cœur ? Les autres peuvent réaliser des choses pour nous physiquement comme poster une lettre ou mentalement comme s'adresser au tribunal en notre nom ; mais personne ne peut ressentir pour nous. "Ressentir" est la responsabilité de notre 'Âme'. Personne ne pouvant ressentir pour nous, personne ne peut guérir pour nous. Seule notre volonté de répondre à l'inconfort de notre cœur peut restaurer l'équilibre au point d'origine de notre expérience et permettre ainsi à cet équilibre intérieur de rayonner dans nos pensées et jusqu'au cœur de nos circonstances physiques. Ce n'est qu'en réalisant cet équilibre intérieur que nous entrons dans une relation "authentiquement joyeuse" avec notre corps émotionnel.

La joie signifie s'autoriser à tout ressentir. Dans cet état de lâcher-prise, nous développons un profond 'vocabulaire' appelé perception des ressentis qui nous permet d'interagir consciemment avec le plan vibratoire. Nous ne pouvons accomplir cela qu'au centre de ce que nous expérimentons ici et maintenant. Là est l'entrée symbolique au cœur de l'expérience appelée "crucifixion":

Lorsque nous réalisons véritablement que nous ne pouvons rien faire d'autre que lâcher-prise à ce que nous ressentons à chaque instant et que ceci est la prochaine étape de notre éveil, c'est comme si nous nous retrouvions les mains clouées. Lorsque nous réalisons qu'il n'y a nulle part où aller pour rétablir l'équilibre dans notre propre cœur et qu'il nous faut lâcher-prise aux ressentis inhérents à ce moment, c'est comme si nous nous retrouvions les pieds cloués.
Notre seul choix est alors soit de réagir soit de répondre.
Si nous choisissons de réagir nous ajoutons à notre souffrance et cela prolonge l'expérience que nous devrons de toute façon traverser. Lorsque nous répondons à notre éveil dans le moment présent, la conscience se déploie de manière naturelle à un rythme plus adapté à la beauté de notre épanouissement.

Il n'est absolument pas nécessaire d'ajouter de la souffrance à notre expérience comme moyen de connaître ce que Dieu représente pour nous. L'importance des souffrances de notre cœur est en proportion directe avec l'importance des ressentis qu'il nous faut expérimenter pour nous réveiller pleinement 'au vocabulaire de la perception des ressentis'. Lorsque nous répondons à cette souffrance intérieure et observons les fruits d'un tel lâcher-prise, nous ne pouvons nous empêcher d'être saisis d'admiration devant la profondeur de l'expérience appelée La Vie au cœur de laquelle nous nous trouvons.

A travers la guérison de notre propre souffrance, nous apprécions spontanément la valeur de ce moment ainsi que l'infinie complexité des ressentis qui s'y tissent et y évoluent en spirales. Cette appréciation nous permet d'approfondir toujours davantage l'expérience, indéfiniment. Grâce à l'éveil de la conscience de notre corps émotionnel, notre propre cœur nous élève jusqu'à l'étreinte intime avec tout ce que nous avons recherché. Nous retrouvons, ici et maintenant, tout ce que nous croyions avoir perdu. Par la suite, nous expérimentons la conscience de notre essence vibratoire en répondant à ce que nous recevons dans notre vie et non en y réagissant. Il nous est alors donné davantage. Il nous est alors Tout donné.



Michael Brown ©

www.thepresenceportal.com
Traduction française : Linda P. Steketee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Maule03

avatar

Nombre de messages : 230
Age : 63
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Ven 16 Nov 2012 - 10:01

Je viens de découvrir ce titre

http://www.forcemajeure.com/exercices-de-relaxation-gratuits/rencontre-avec-votre-double-lumineux/prod_37.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maule03

avatar

Nombre de messages : 230
Age : 63
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Ven 16 Nov 2012 - 10:20

et çà

http://www.centreguephel.org/doc/explication_ommanipemehoung.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Ven 16 Nov 2012 - 11:17

Merci Maule sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Maule03

avatar

Nombre de messages : 230
Age : 63
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Ven 16 Nov 2012 - 13:21

De rien, je suis ravie de pouvoir enfin "donner" parce que jusqu'à présent j'ai plutôt toujours eu l'impression de recevoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Ven 16 Nov 2012 - 22:47

Maule03 a écrit:

De rien, je suis ravie de pouvoir enfin "donner" parce que jusqu'à présent j'ai plutôt toujours eu l'impression de recevoir!

Quand on a besoin on reçoit et quand on a assez on donne, c'est un échange constructif. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Lun 19 Nov 2012 - 0:50

Les changements à venir sur la Terre...


A l'heure actuelle, il y a un changement vibrationnel intense dans et sur la Terre et toutes les formes de vie sentent l'augmentation de l'énergie spirituelle à mesure qu'elle pénètre les royaumes intérieurs.

L'effet accélère les schémas de comportement, qu'ils soient positifs ou négatifs.
Il y aura en apparence une augmentation marquée du négatif pendant que ces schémas sont brassés et libérés, comme la poussière agitée en bougeant un objet demeuré trop longtemps immobile.

Sachez que pendant ce déblaiement, une force intérieure apparaîtra. Vous recevrez les vibrations divines comme jamais auparavant et vous devez porter attention à stabiliser continuellement votre énergie pour être prêt au prochain changement et à celui d'après.

Ces changements viendront comme des vagues se rapprochant sans cesse les unes des autres. Laissez passer et ne vous fixez pas sur ce qui ne marche pas pour vous. Vous sentez-vous lourds ? Trouvez vos fardeaux et laissez les tomber ! Trouvez-vous les nourritures engorgeantes, les pensées pesantes, les habitudes dégradantes, des personnes épuisantes ?
Libérez-vous et élevez la fréquence de votre corps physique. Accordez-vous au coeur le plus pur de la Terre Mère et faites-y vibrer votre corps.

Cette période apparaît à certains trop difficile à affronter consciemment et ils choisissent la mort, la maladie, la toxicomanie ou la folie comme moyen d'éviter ce changement.

Sachez qu'il n'existe aucun moyen d'éviter la transformation ni aucune raison d'en avoir peur. Et sachez aussi que maintenant, toute résistance à la vérité aura des répercussions immédiates. Demeurez aussi conscient que possible du processus. Coopérez avec l'ordre élevé dont vous faites partie. Observez les échanges et l'augmentation des mouvements.

Vous verrez un flux tellement rapide qu'il sera difficile de suivre les nouvelles, les progrès dans de nombreux domaines et spécialement l'effondrement de croyances, d'organisations, de systèmes.
La clef, c'est de simplifier, de se centrer, d'être un canal pour les plus hautes énergies d'amour et de vérité qui pénètrent la planète actuellement.

Recevez de plus en plus de pureté et ayez confiance en l'expression spontanée provenant du coeur. De cette façon votre sensibilité se développera, de même que la capacité de vos nerfs, de vos glandes, de vos corps subtils à diriger les voltages croissant sans en être brûlés.

Nous n'avons plus le luxe d'un processus lent et graduel d'assimilations. Ceux qui suivront le sens du changement seront incités par des niveaux supérieurs à demander l'accession à des capacités accrues. Vos corps se transformeront.

Méditez souvent et centrez vous constamment dans l'unité et le moment présent.
Ouvrez votre coeur, renforcez votre corps physique. Abandonnez vos dépendances, apprenez à vous reposer réellement et soyez dans un état d'esprit joyeux. Recevez la nourriture au moment où vous agissez en ressentant le processus de canalisation.

Grâce et Paix sur Vous Tous. (source)

Joël Ducatillon



Dernière édition par Esprit le Lun 19 Nov 2012 - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Lun 19 Nov 2012 - 1:05

MIEUX COMPRENDRE NOS RELATIONS
par
ECKHART TOLLE
Extraits de son livre QUIÉTUDE



Comme nous sommes prompts à former une opinion sur une personne, à la juger. Il est satisfaisant pour le mental égoïque de classer un autre humain, de lui accoler une identité conceptuelle, de prononcer sur lui un jugement vertueux.

Chaque être humain est conditionné à penser et à se comporter de certaines façons - généralement par des expériences vécues dans l'enfance et par son environnement culturel.

Vous ne voyez pas l'essence de cette personne, mais son apparence. En jugeant quelqu'un, vous confondez sa nature avec ces schémas mentaux conditionnés. Cette attitude est en soi un schéma profondément conditionné et inconscient. Vous lui attribuez une identité conceptuelle et fausse qui devient une prison non seulement pour lui, mais aussi pour vous-même.

Ne plus juger une personne, ce n'est pas ne pas voir ses gestes. C'est reconnaître que son comportement correspond à une forme de conditionnement et que vous la voyez et l'acceptez ainsi. Ce n'est pas lui fabriquer une identité.

Cela vous libère, de même que l'autre, de l'identification au conditionnement, à la forme, au mental. Ainsi, l'ego ne dirige plus vos relations.

***

Tant que l'ego dirige votre vie, la plupart de vos pensées, de vos émotions et de vos gestes émanent du désir et de la peur. Alors, dans les relations, vous désirez ou craignez quelque chose de l'autre .

Ce que vous voulez de lui, ce peut être le plaisir ou le gain matériel, la reconnaissance, des louanges ou de l'attention, ou un renforcement de votre sentiment de soi par la comparaison et l'affirmation que vous êtes supérieur à lui, du point de vue de l'être, de l'avoir ou des connaissances. Ce que vous craignez, c'est le contraire: qu'il puisse, d'une façon ou d'une autre, diminuer votre sentiment de soi .

Lorsque vous focalisez votre attention sur le moment présent - au lieu d'en faire usage comme d'un simple moyen -, vous dépassez l'ego et l'impulsion inconsciente d'utiliser les gens pour vous mettre en valeur à leurs dépens. En accordant toute votre attention à votre interlocuteur, vous écartez de la relation le passé et le futur, sauf pour des questions pratiques. En étant pleinement présent à votre interlocuteur, vous renoncez à l'identité conceptuelle que vous lui avez fabriquée - votre interprétation de son identité et de son passé - et pouvez interagir sans les impulsions égoïques du désir et de la peur. La clé, c'est l'attention, qui est la quiétude éveillée.

Comme c'est merveilleux de dépasser le désir et la peur dans les relations! L'amour ne veut ni ne craint rien.

***

Si son passé était le vôtre, sa douleur la vôtre, son niveau de conscience le vôtre, vous penseriez et agiriez exactement comme lui. Avec cette prise de conscience viennent le pardon, la compassion, la paix.

L'ego n'aime pas entendre cela, car s'il ne peut plus être réactif et vertueux, il perd de sa force.

***

Lorsque vous recevez comme un noble invité quiconque entre dans l'espace du Présent, et que vous laissez cette personne être soi, elle commence à changer.

Pour connaître un autre humain dans son essence, vous n'avez pas vraiment besoin de connaissance sur lui - son passé, son histoire. Nous confondons la connaissance superficielle avec une connaissance profonde, qui n'est pas conceptuelle. Ce sont là deux modalités complètement différentes. L'une se préoccupe de la forme, l'autre de ce qui n'en a pas. L'une procède de la pensée, l'autre du calme.

La connaissance superficielle est utile à des fins pratiques. Sur ce plan, nous ne pouvons nous en passer. Mais lorsque c'est le mode prédominant de la relation, elle devient fort contraignante et même destructrice. Les pensées et concepts engendrent une barrière artificielle, une séparation entre les humains. Alors, vos interactions ne sont pas enracinées dans l'Être, mais basées sur le mental. Sans les barrières conceptuelles, l'amour est naturellement présent dans toutes les interactions humaines.

***

La plupart des interactions humaines se limitent à l'échange verbal - le domaine de la pensée. Il est essentiel d'apporter du calme, surtout dans vos relations intimes.

Aucune relation ne peut s'épanouir sans le sentiment d'ampleur qui accompagne le calme. Méditez, ou passez du temps ensemble en silence dans la nature. En vous promenant, ou assis dans la voiture ou à la maison, coulez-vous dans votre calme commun. Ce dernier ne peut et ne doit pas être créé. Il suffit d'être réceptif au calme déjà présent, mais généralement couvert par le bruit mental.

Sans ce calme spacieux, la relation sera dominée par le mental et aisément envahie par les problèmes et les conflits. Le calme, lui, peut tout contenir.

***

L'écoute véritable est un autre moyen d'apporter le calme dans la relation. Lorsque vous écoutez vraiment, la dimension du calme émerge, devenant un aspect essentiel de la relation. Mais l'écoute véritable est un talent rare. Habituellement, une personne accorde une grande part de son attention à sa pensée. Au mieux, elle peut évaluer vos paroles ou préparer son prochain propos. Ou elle n'écoute peut-être pas du tout, perdue dans ses propres pensées.

L'écoute véritable dépasse largement la perception auditive. C'est l'attention éveillée, un espace de présence dans lequel les paroles sont reçues. Celles-ci deviennent alors secondaires, pouvant ou non avoir un sens. Ce qui compte, bien plus que ce que vous écoutez, c'est l'écoute même; l'espace de présence consciente se manifeste dans votre écoute. Cet espace est un champ de conscience homogène dans lequel vous rencontrez l'autre sans les barrières créées par la pensée conceptuelle. Ainsi, cette personne n'est plus "autre". Dans cet espace, vous êtes tous deux reliés en une seule conscience.

***

Vivez-vous des drames fréquents et répétitifs dans vos relations intimes? Des désagréments relativement insignifiants déclenchent-ils souvent des discussions violentes et une douleur émotionnelle?

Cela repose sur les schémas égoïques de base, soit le besoin d'avoir raison et, bien sûr, de donner tort à l'autre. En somme, sur l'identification à des positions mentales. Il y a aussi le besoin de l'ego d'être en conflit périodique avec une chose ou une personne afin de renforcer son sentiment de séparation entre "moi" et "l'autre", condition essentielle à sa survie.

S'y ajoute l'accumulation de la douleur émotionnelle antérieure que vous portez, comme tout être humain, celle de votre passé personnel et de la douleur collective de l'humanité, fort ancienne. Ce "corps de souffrance" est un champ d'énergie intérieur qui s'empare sporadiquement de vous, par besoin de ressentir une plus grande douleur émotionnelle, pour s'en nourrir et se reconstituer. Il tente de contrôler votre pensée et de la rendre profondément négative. En réalité, il adore vos pensées négatives. Comme il résonne à leur fréquence, il peut s'en nourrir aussi. Il provoque également des réactions émotionnelles négatives chez vos proches, surtout votre partenaire, pour se repaître du drame et de la douleur émotionnelle qui s'ensuivent.

Comment vous libérer de cette inconsciente et profonde identification à la douleur qui engendre tant de malheur dans votre vie ?

Prenez-en conscience. Voyez que ce n'est pas votre nature et reconnaissez-la pour ce qu'elle est: une douleur passée. Observez-la chez votre partenaire ou chez vous-même. Lorsqu'elle est rompue, lorsque vous pouvez l'observer en vous, vous ne l'alimentez plus et elle perd graduellement sa charge énergétique.

***

L'interaction humaine peut être un enfer. Ou une grande pratique spirituelle.

Si en considérant un autre humain, vous ressentez beaucoup d'amour à son égard, ou si, en contemplant la beauté de la nature, quelque chose en vous réagit profondément, fermez un instant les yeux et ressentez en vous l'essence de cet amour ou de cette beauté, essence inséparable de qui vous êtes, de votre nature véritable. La forme extérieure est un reflet temporaire de votre nature intérieure, de votre essence. C'est pourquoi l'amour et la beauté ne vous quitteront jamais, contrairement à toutes les formes extérieures.

Quelle est votre relation au monde des objets, aux innombrables choses qui vous entourent et que vous manipulez quotidiennement? Ce fauteuil, ce stylo, cette voiture, cette tasse? Sont-ils pour vous de simples moyens, ou vous arrive-t-il parfois de reconnaître leur existence, leur être, ne serait -ce que brièvement, en les remarquant et en leur accordant votre attention?

Lorsque vous vous attachez aux objets, que vous les utilisez pour rehausser votre valeur à vos propres yeux et à ceux des autres, les préoccupations matérielles peuvent facilement s'emparer de votre vie. En vous identifiant aux choses, vous ne les appréciez pas pour ce qu'elles sont, car vous vous cherchez en elles.

Si vous appréciez un objet pour ce qu'il est, si vous reconnaissez son être sans projection mentale, vous ne pouvez qu'être reconnaissant de son existence. Vous pouvez également sentir qu'il n'est pas vraiment inanimé, que ce n'est qu'apparence des sens. En effet, les physiciens confirmeront que, sur un plan moléculaire, tout objet constitue un champ d'énergie en pulsation.

Grâce à votre appréciation désintéressée du domaine des objets, le monde qui vous entoure prendra vie de bien des façons dont votre mental n'a pas la moindre idée.

***

Lorsque vous rencontrez quelqu'un, ne serait-ce que brièvement, reconnaissez-vous son être en lui accordant toute votre attention ou bien le réduisez-vous à un simple moyen, à une fonction ou un rôle?

Quelle est la qualité de votre relation avec la caissière du supermarché, le préposé au stationnement, le réparateur, le "client"?

Un moment d'attention suffit. Lorsque vous regardez ou écoutez cette personne, un calme éveillé se produit - de deux ou trois secondes, peut-être d'une durée plus longue. Cela suffit pour qu'émerge quelque chose de plus réel que les rôles habituels auxquels nous nous identifions. Tous les rôles font partie de la conscience conditionnée qu'est le mental humain. Ce qui se révèle par le geste attentif, c'est l'inconditionné - votre nature essentielle, derrière votre nom et votre forme. Vous n'êtes plus en train de jouer un scénario; vous devenez réel. Lorsque cette dimension monte du fond de vous, elle l'attire aussi chez l'autre.

En définitive, il n'y a bien entendu personne d'autre; c'est toujours vous-même que vous rencontrez. (source)

Eckhart Tolle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
quartz-rose

avatar

Nombre de messages : 1803
Localisation : Au calme
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Lun 19 Nov 2012 - 8:39

Merci Esprit flower


flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola

avatar

Nombre de messages : 873
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Lun 19 Nov 2012 - 9:07

Esprit,
Je tiens à te remercier pour ces textes très intéressant, voir même parfois très émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Lun 19 Nov 2012 - 11:03

Les amies ne me remerciez pas, simplement faites de même autour de vous, le temps presse. Ceux qui continuent à vivre sur les anciens schémas seront dépassés, voir peinés des changements actuelles. Je vous invite tous à nous rejoindre pour cette méditation planétaire, qui aura lieu le 21 novembre, quand vous le pouvez dans la journée ou le soir. De ma part, depuis une semaine j'effectue un jeûne thérapeutique de 14 jours, qui s'avère aussi spirituel. Je vous ferai un retour ultérieurement, quand je termine mon jeûne, dans la rubrique La Loi de l'Attraction, car mon souhait s'est exaucé. Pour l'instant je me sens légèrement affaiblie, ce qui est normal.

A bientôt sunny


Dernière édition par Esprit le Lun 19 Nov 2012 - 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Lola

avatar

Nombre de messages : 873
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Lun 19 Nov 2012 - 14:29

En ce qui me concerne je serai là le 21.
Prends soin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mar 20 Nov 2012 - 11:06


TRANSITION
21 décembre 2012



17/11/2012

"Nous allons aborder un sujet qui, bien évidemment, préoccupe beaucoup d’êtres humains, un sujet dont nous avons souvent parlé, mais nous constatons que ce que nous disons est souvent interprété de manière bien différente en fonction de la sensibilité et de l’évolution de tel ou tel être humain, de tel ou tel groupe.

Le sujet dont nous désirons vous parler est celui de la date du 21 décembre qui vous tient tellement à cœur, que certains attendent avec bonheur et que d’autres attendent avec terreur.

Bien sûr, nous avons dit que l’année 2012 est une année très importante et qu’elle est marquée sur la ligne du temps, car c’est exact ! L’année 2012, et surtout cette fin d’année 2012 vont annoncer le changement de cycle.

Ce changement doit se faire avant tout en vous ! Vous allez quitter le vieil habit, cet habit usé, cet habit qui correspond à la densité de troisième dimension, pour revêtir votre nouvel habit, un habit de Lumière.

Au départ, cet habit de Lumière ne sera pas étincelant, car vous ne ferez que commencer à le revêtir et qu’il faudra, d’une certaine manière, le nourrir d’Energie Amour afin qu’il manifeste sa Lumière et sa beauté. Tout ne se fera pas en claquant des doigts !

La transformation et la transition ont déjà commencé depuis pas mal de temps ! Vous ne vous en rendez pas compte, vous ne vous rendez pas compte à quel point votre fréquence vibratoire a changé, vous ne vous en rendez pas compte parce que vous êtes impatients de vivre des choses beaucoup plus profondes, beaucoup plus extraordinaires !

Que peut-il y avoir de plus extraordinaire que votre réveil, que la prise de conscience de ce que vous êtes, un Enfant de Lumière ! Il n’y a rien de plus précieux que ce réveil !

Nous pouvons vous certifier que ce réveil a déjà commencé ! Que génère-t-il en vous ? De l’impatience, car vous pressentez déjà au plus profond de vous-même quel sera votre devenir. Vous êtes impatients d’intégrer ce devenir, d’aller vers lui, et celui-ci est de vivre totalement dans une énergie différente, avec une conscience différente, des attitudes différentes et un Amour différent.

L’Amour ne sera plus un amour possessif qui correspond à la vibration de la troisième dimension ! Bien sûr, l’amour de la troisième dimension est également important, car il n’est pas toujours possessif, mais généralement les êtres humains aiment avant tout pour eux ! Même s’ils aiment profondément les autres, ils les aiment en fonction de ce qu’ils sont eux-mêmes !

Nous continuons à vous parler du 21 décembre 2012. Nous aimerions vous dire : RELATIVISEZ ! A quoi sert-il de penser que demain votre monde basculera, que demain plus rien ne sera comme aujourd’hui ?

A l’intérieur de vous-mêmes, demain sera certes différent d’aujourd’hui, parce que chaque jour est différent de la veille.

Nous aimerions aussi vous dire que vos pensées sont des énergies et que toutes les pensées qui s’associent, qui s’agglomèrent, créent ce dont nous vous avons déjà parlé : un égrégore !

Imaginez ceci : toutes les pensées émises actuellement par les êtres humains (pensées de peur, de souffrance et toutes sortes de pensées inférieures) s’agglomèrent pour former un immense nuage gris. Ce nuage a une répercussion sur toute vie, sur votre vie et sur la planète, et les conséquences en seront difficiles !

Alors nous vous demandons ceci : nous avons déjà inspiré notre canal de vous unir ce 21 novembre dans l’Amour pour offrir ce qu’il y a de plus sacré en vous, et l’énergie émanant de tous vos cœurs, de la sincérité de l’Amour que vous offrirez, absorbera ce nuage gris formé par toutes les peurs, les souffrances et la violence.

La Lumière a beaucoup plus de puissance que l’ombre, mais il serait cependant souhaitable que vous soyez très nombreux afin que l’Energie Amour Lumière qui émane de vous absorbe le maximum d’énergies inférieures et les transforme en Lumière, parce que l’Amour Lumière les absorbe et les transforme en Amour Lumière.

Donc, après la soirée du 21 novembre, nous vous demandons d’avoir des pensées d'Amour tous les soirs. Vous pouvez vous unir à 20 heures ou à 21 heures - car nous pensons que cela peut être une bonne heure pour tout un chacun - et d’envoyer, pendant quelques minutes, les plus belles Energies d’Amour Lumière sur le monde, en demandant simplement que ces Energies s’associent, s’agglomèrent en un égrégore magnifique pour absorber toute la lumière sombre générée par tous les êtres humains qui sont tellement malheureux.

Ce n’est pas la peine de le faire comme nous l'avons suggéré pour le mercredi 21 novembre ! Il suffit de le faire pendant quelques instants, pendant quelques minutes. Cinq minutes suffisent si pendant ces cinq minutes vous offrez ce qu’il y a de plus beau en vous ! Nous le répétons : cinq minutes sont suffisantes !

A ce moment-là, les changements pourront être extraordinaires ! Certes, la transition aura lieu, mais ce sera essentiellement la transition de ce que vous êtes, et la transition de la planète se fera beaucoup plus en douceur.

Il faudrait que vous compreniez que votre Mère la Terre réagit à ce que vous êtes, à vos pensées, à vos émotions, c'est-à-dire à la puissance de l’Amour ou de la souffrance, et qu’elle réagit en se secouant, en générant des tempêtes. Elle réagit également au niveau des océans !

Si vous êtes sereins, si vous êtes beaucoup plus calmes, si vous êtes dans la confiance et dans la foi, si vous êtes dans cette Energie d’Amour Lumière, tout peut être différent sur votre monde !

Il se produira également un autre processus : les énergies générées par les milliers, les millions, les centaines de millions et pourquoi pas les milliards d’êtres humains qui auront pris l’engagement d’offrir chaque soir un peu de leur Amour Lumière élèveront la f réquence vibratoire de ce monde qui changera ! Votre propre fréquence vibratoire changera !

Il faut que vous conceviez réellement que tout est énergie ! A partir du moment où vous intégrerez, où vous concevrez que tout est énergie, vous serez beaucoup plus efficaces pour vous-mêmes et pour les autres dans ce que vous offrirez, dans l’Amour que vous laisserez s’écouler de vous-mêmes.

Oubliez un petit peu que vous êtes densité, que vous êtes un corps physique parfois lourd, parfois difficile ! Elevez votre conscience vers ce que vous êtes, vers ce corps de lumière magnifique, cet Etre de Lumière extraordinaire ! Si vous élevez votre conscience vers vos propres sommets, soyez certains que votre petit corps de matière vivant dans la densité en ressentira des effets bénéfiques ; d’une certaine manière, il récupérera une énergie beaucoup plus importante et assurément une meilleure santé !

Vous, êtres humains, ne vous connaissez pas ! Si vous arriviez à mieux vous connaître, vous arriveriez beaucoup mieux à vous gérer ! Si vous arriviez à mieux vous connaître, il est bien évident que vous ne vous laisseriez dominer par quoi que ce soit, par qui que ce soit ! Votre seul maître serait vous-mêmes, l’Etre de Lumière que vous êtes qui, à ce moment-là, dirigerait avec Amour votre corps physique, la partie vivant dans la densité !

Quoi de plus merveilleux que d’être dirigé, aidé, régénéré par cette autre partie de vous-mêmes tellement méconnue ? Si vous demandez de l’aide à vous-mêmes, soyez certains que vous l’obtiendriez !

Pour vous, humains, il est beaucoup plus facile de demander de l’aide à l’extérieur, car c’est commun à tous les humains. On vous a appris que vous pouvez demander de l’aide à vos parents, à des amis ou à d'autres personnes, alors que vous avez tout en vous ! Cela aussi fait partie de l’apprentissage de ce que vous êtes et surtout de ce que vous devenez !

Pour en revenir à la date du 21 décembre, nous terminons en disant ceci :

Peu importe ! Réellement peu importe ce qu’il adviendra ! De toute façon vous serez obligés de vivre certains instants, certains moments, qu’ils soient merveilleux ou moins merveilleux ! C'est simplement en essayant de mieux vous situer par rapport à vous-mêmes, en essayant de vous connecter à l’Etre de Lumière, à l’Etre Divin que vous êtes, que vous pourrez avoir un impact sur vous-mêmes et sur l’humanité, et également sur le devenir de votre monde. Certaines choses sont inéluctables, mais il y a plusieurs façons de vivre cet inéluctable ! Donc choisissez la meilleure façon de le vivre !

Tout est en train de changer, d’évoluer, non seulement dans votre système solaire, mais aussi dans votre galaxie, et vous faites partie de ce tout qui évolue, qui est en route vers un devenir merveilleux.

Pourquoi toujours voir les choses inférieures ? Essayez de plus en plus d’imaginer votre devenir. Bien sûr, lorsque vous lisez vos médias et que vous entendez parler de toutes les entreprises qui ferment, il y a parfois de quoi être un peu tristes, désabusés, inquiets ! Mais si vous aviez la possibilité de faire le contrepoids et de positiver toute situation, dans l’énergie vous aideriez afin ce que certaines situations difficiles puissent se conclure par quelque chose de positif.

En fait, dans la vie, tout n’est qu’une question de conscience ! Plus vous élevez votre conscience, plus vous changez ce qui se trouve autour de vous ! Dans votre propre milieu familial, vous pouvez aider ceux qui vous entourent non en essayant de les moraliser ou en essayant de leur inculquer telle ou telle philosophie ! Vous le pourrez en étant seulement ce que vous devez être !

N’oubliez pas que votre propre transformation, vos propres prises de conscience peuvent influencer dans un sens totalement positif tout ce qui vous entoure. Un être humain peut transformer dix, vingt êtres humains autour de lui, dans son milieu de travail ! Soyez Lumière, soyez Amour, soyez conscients de votre pouvoir d’Amour !

Nous revenons une dernière fois sur la date du 21 décembre. Nous aimerions vous dire ceci :

Ignorez-la ! Ne donnez pas plus de valeur à une date qu’elle ne doit en avoir ! Ne générez pas d'énergies inférieures ! Continuez à avancer dans l’Amour, dans la générosité, dans la fraternité, dans la compréhension de vous-mêmes, dans la compréhension de ce que sont réellement la Sagesse et l’Amour.

Vous vous en êtes rendu compte, nous n’avons pas employé le mot spiritualité. Nous préférons, et de loin, employer les mots Sagesse et Connaissance. Il n’y a pas de Connaissance sans Sagesse, il n’y a pas de Sagesse et de Connaissance sans Amour".


Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu


Dernière édition par Esprit le Dim 25 Nov 2012 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Dim 25 Nov 2012 - 15:03



Planète Terre




Dans le champ unifié de notre planète Terre, l’esprit de vie est Un.

En tant qu’être vivant nous sommes tous baignés dans le même champ d’information qui organise la vie sur Terre. A la manière du corps humain dont certaines cellules deviennent des neurones pour composer un cerveau, d’autres créent un cœur, d’autres les poumons, d’autres les os ou encore les muscles, de la même façon donc, chaque être vivant dans l’écosystème de notre Terre-Mère répond à une fonction qui vise à la survie, à l’adaptabilité et au bien être de l’ensemble plongé dans le cosmos environnant.

Comme les neurones d’un même cerveau, chaque individu humain participe de la trame sensible et cognitive de notre monde. Chacune des pensées qui nous traversent, animées par nos émotions et qui se transforment en acte engendre ou détruit une synapse dans le tissus nerveux de notre espèce. Cet enchainement créatif (pensée, émotion, acte)  est la cause à la fois de la création de nouvelles connections, promesse de nouveaux potentiels, ou de la lyse des ponts interhumains qui aboutit à la régression du système social vivant. Notre connaissance, notre maitrise et notre responsabilité individuelle prend ici toute son sens dans l’épanouissement collectif. En tant qu’être humain, la pensée réflexive et créative fait partie des attributs de notre espèce. Notre fonction au sein du corps de notre écosystème planétaire a à voir avec cette particularité qui nous caractérise. La pensée de part sa ténuité et sa fulgurance est un de nos liens directs possibles avec l’intelligence créatrice à l’œuvre derrière le voile de densité de la matière. En fonction de notre réceptivité, nous y sommes ou non des relais plus ou moins conscients de l’expression de sa grâce. En tant que relais et partenaires de la co-création dans le système biologique Terre, notre succès, notre joie et le bonheur de ce qui nous entoure réside dans l’écoute attentive des demandes faites par la vie et du plaisir non dissimulé qu’il y a à y répondre. Le seul problème est que pour pouvoir entendre, il faut être réceptif.

Or la pathologie égotique d’une fausse croyance en la séparation d’avec le tout génère une névrose paranoïaque autodestructrice. Cette croyance obstrue notre réceptivité aussi surement qu’un volet fermé arrête la lumière. C’est d’elle et uniquement d’elle que procède toutes les guerres, toutes les compétitions et toutes les violences. En effet, dans un organisme sain et communicant, les cellules du foie n’envient ni ne font la guerre aux cellules de la peau ! L’idée même d’un isolement individuel, d’un salut individuel, d’un bonheur individuel suffit à occulter le lien de vie et à égarer l’humanité. La détresse qui s’en suit rend vulnérable à toutes sortes de fausses promesses comme celles d’une divinité en dehors du monde qui dicte des lois, soumet pas la peur et la menace, désigne des peuples élus, propose des sauveurs ou des paradis artificiels dans un ailleurs improbable ou promeut la souffrance comme moyen de rédemption. Le but de la manœuvre est de masquer au plus grand nombre le potentiel immédiat d’illumination et d’éveil accessible directement par une connexion énergétique avec la matrice originelle : notre Terre-Mère. Ainsi l’humanité en est venue à croire que le monde autour de lui était un danger mortel contre lequel elle devait se prémunir et se battre à coup d’antibiotiques, de pesticides et d’armes en tout genre. Cette idée schizophrénique coupe le lien vital d’avec la seule vraie source d’amour inconditionnel, la sagesse organisatrice de notre matrice commune : la Terre-Mère. Elle voue l’humanité à une autodestruction programmée. Elle a été mise en place dans un bain de sang par l’élimination physique de la gnose shamanique (l’expérience directe par la vision augmentée) et de tous ses adeptes des temps anciens avec un point final culminant en pays Cathare. Elle est entretenue savamment par une bande de psychopathes impuissants en mal de domination qui ont façonnés  toutes les  pouvoirs pyramidaux artificiels religieux, politiques, financiers et sociaux. Ils craignent et méprisent la nature, ses attributs et relèguent les règnes minéral, végétal et animal à des objets, sources potentielles de profits.

Cette idée de séparation doit être consciemment et quotidiennement éradiquée par tous ceux qui souhaitent la paix et l’harmonie. Un son n’est harmonieux qu’en relation avec ceux qui l’entourent. Seul et sans écho, il n’est qu’un bruit inutile. Seul l’équilibre harmonieux et sa résonnance sont viables et durables car tout ce qui existe sur Terre procède de ce principe. Tout ce qui est et tout ce qui se produit naturellement ici bas, vise à maintenir l’homéostasie c’est-à-dire l’équilibre du milieu intérieur qu’incarne notre planète Terre dans son environnement cosmique. L’attraction terrestre y maintient une atmosphère auto générée qui joue le rôle membrane protectrice pour  la vie et délimite l’écosystème. Seul l’amour inconditionnel est la vraie signature de l’intelligence divine, tout le reste n’est que mensonge et manipulation. Cet amour, comme son nom l’indique n’est pas soumis à l’obéissance à des dogmes figés et à des comportements répétitifs et stéréotypés. C’est ici et maintenant, dans notre corps en harmonie qu’il nous importe d’épanouir ce pour quoi nous sommes : la magnificence de la vie.

Erik Gruchet
Saint Pierre le samedi 24 novembre 2012. (source)

« Un paradis promis dans le futur ne contient pas même l’ombre de la Vérité » 
Krisnamurti


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Lun 26 Nov 2012 - 23:48

Samsâra
à ne pas manquer, en version anglaise (il y a peu de paroles).

VIDEO
cliquez ici



Synopsis

Ce film raconte l'histoire d'un moine bouddhiste qui, sortant de son ermitage au bout de 3 ans, 3 mois et 3 jours, recherche l'Illumination. De retour auprès de ses compagnons lamas, il est soudain en proie à de dérangeantes pulsions sexuelles. Au cours d'une expédition dans un village voisin, il fait la connaissance de Pema, une jeune femme dont il tombe amoureux. Des doutes l'assaillent et ébranlent son engagement spirituel. Apo, le moine doyen, décide alors de l'envoyer dans un ermitage où des textes et pratiques tantriques l'initieront aux mystères de la vie sexuelle. Tashi comprend qu'il doit vivre certaines expériences s'il veut un jour y renoncer. Il choisit de quitter le monastère et de rejoindre le tourbillon du monde humain, le samsāra, pour le meilleur et pour le pire... (source, wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 28 Nov 2012 - 13:48



VIDEO

La Révélation des Pyramides (partie 1)

La Révélation des Pyramides (partie 2)


Que sait-on réellement sur la grande pyramide de Gizeh ?
Imaginez un film qui modifie à jamais votre vision du passé.
Imaginez que l'on découvre un pan oublié de notre Histoire.
Imaginez que cela puisse concerner notre avenir.
Imaginez que ce ne soit pas une fiction...
Voici tout ce qu'est LA RÉVÉLATION DES PYRAMIDES, l'enquête qui change le monde.

La révélation des pyramides, film réalisé par Patrice Pooyard et produit dans les Studio « Ekwanim Productions » nous emmène aux quatre coins de la planète à la découverte des sites archéologiques les plus incroyables du monde.

Les pyramides sont de véritables chefs d'œuvres architecturaux réalisées il y a plusieurs milliers d'années. Si il n'y en avait qu'une a cité, ce serait incontestablement la grande pyramide de Gizeh, dernière des 7 merveilles du monde encore présente aujourd'hui.

Construite il y a environ 47 siècles sur une colline de calcaire entièrement rasée, sa construction nous laisse sans voix :

• Cette pyramide s'appuie sur un dallage de 60 000 m2, soit la surface de 6 terrains de football,
• Elle est composée de plus de 2 millions de blocs empilés pour un poids total de 6 200 000 tonnes,
• Sa hauteur correspond à celle d'un immeuble de 42 étages,
• Elle est traversée par un couloir étroit et totalement rectiligne de près de 100 mètres,
• 130 dalles de granit hissées jusqu'à 70 mètres du sol et ajustées au 10ieme de millimètre,
• 8 face au lieu de 4,
• Elle présente une résistance hors pair aux séismes.

Mais que sait-on réellement sur sa construction ? Ce film n'est pas qu'un simple documentaire nous faisant rêver sur les exploits des bâtisseurs du passé. Au cours des minutes qui défilent, des éléments concrets et tangibles sont présentés de manière scientifique, des éléments troublant qui tendent à remettre en question notre conception de l'histoire :

• Plusieurs sites archéologiques à travers le monde ont une concordance à couper le souffle et sont alignés sur un cercle autour du globe,
• Là où certains verraient une sculpture, un ingénieur ou un scientifique pourrait distinguer une pièce de machine,
• La pyramide de Gizeh était-elle réellement le tombeau de Khéops même si personne ne peut expliquer comment elle a pu être bâtie en 20 ans,
• La grande pyramide indiquerait-elle les équinoxes, ou contient-elle vraiment Pi et le nombre d'or qui sont directement liés à la longueur de la coudée et son expression en mètres ou encore la vitesse de la lumière ...

Imaginons ne serait-ce qu'un instant que tout un pan de notre histoire ai été oublié, une partie remettant en question et modifiant à jamais notre conception du passé et notre vision de l'avenir ... Et si la grande pyramide de Gizeh était en fait un message codé envoyé à l'univers et conçu pour traverser l'immensité du temps ?

Que nous adhérions ou non aux conclusions proposées par ce film, il n'en reste pas moins que notre vision des bâtisseurs et du passé en sera à jamais changée après l'avoir regardé !




Dernière édition par Esprit le Ven 14 Déc 2012 - 19:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Maternité et spiritualité
» Mylène F. et la spiritualité
» TESTER sa Spiritualité
» spiritualité et esotérisme
» Santé Humaine et Spiritualité : pourquoi le handicap ?
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pouvoir des pierres :: A propos de tout.. et de rien !! :: A propos de tout... ou de rien !!-