le pouvoir des pierres

tout sur la lithothérapie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un peu de spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mar 28 Aoû 2012 - 23:16

Nouvelle civilisation : Êtes-vous prêts ? (9ème partie – FIN)
Publié par Patrick Onnis

Après avoir relu les huit parties de cet article, permettez-moi de vous livrer les conclusions que j’en tire.
(Si vous le souhaitez, je vous invite à en tirer d’autres, à travers vos commentaires).




1°) Tout l’univers évolue selon un plan et est en perpétuelle évolution. Notre planète, la Terre, ne fait pas exception à la règle.

2°) L’origine de l’humanité est unique.

3°) Dieu et l’homme sont « UN ».

4°) L’homme est enfant de Dieu et son âme à une origine divine. Il existe une hiérarchie, une chaine dans l’espèce humaine : Dieu, nos ancêtres, nous, nos descendants. Le Moi égale le Tout et le Tout égale le Moi. L’être humain est le roi de la création. Il est en charge de la terre, mère nourricière, qu’il doit administrer.

5°) Des êtres extraterrestres sont venus aider les humains en différents endroits du globe et à différentes époques en leur transmettant leur savoir et leur « savoir-faire ».

6°) L’origine de la Terre est unique, l’origine des nations est unique, l’origine des hommes est unique, l’origine des langues est unique. La première véritable théocratie a été établie sur le continent Mu, Mère-Patrie de tous les hommes.

7°) Tout comme les saisons changent, les époques changent aussi.

8°) Principe de base de la nouvelle civilisation : l’esprit est primordial, le psychisme en découle et le physique (la matière) leur est subordonné.

9°) L’évolution de la planète Terre passe alternativement d’une civilisation Yin (feu et eau séparés) à une civilisation Yang (croisement du feu et de l’eau).

10°) L’humanité se trouve, à présent, à la croisée des chemins.

11°) La Terre est le seul endroit habitable pour l’être humain. Nous devons, non seulement la protéger, mais en faire un paradis.

12°) La science actuelle se trouve à la frontière de la quatrième dimension.

13°) Les « illuminati » ont pour but la création d’un gouvernement mondial. Ils ont beaucoup d’influence dans tous les domaines par l’intermédiaire des banquiers internationaux, ceux-ci étant eux-mêmes en liaison avec des sociétés élitistes. Leur contrôle principal, outre les médias s’exerce grâce aux dettes nationales des pays. De plus, grâce à une police internationale telle que l’ONU, ils œuvrent pour maintenir dans le rang les états souhaitant conserver leur indépendance.

14°) Le temps s’accélère. L’humanité va continuer à se développer sur d’autres bases. Chacun de nous peut participer à cette renaissance. L’homme d’aujourd’hui n’est qu’une ébauche de ce qu’il sera demain. Le stade actuel du développement de l’humanité n’en est pas à sa phase finale. Le plus beau reste à venir.

15°) Toute pensée est action par elle-même mais la matière s’interpose entre la pensée et sa réalisation.


Le mot de la fin concernant le pouvoir, la morale et l’éthique :

A la suite de cet article, je peux affirmer que l’humanité s’est faite par étapes successives, chacune d’entre elles correspondant à un niveau de conscience particulier. Je ne peux qu’adhérer aux théories qui indiquent que l’histoire de la création s’est construite selon un plan.

A chaque étape s’installe une nouvelle conscience selon un plan qui semble se dérouler de plus en plus rapidement.

La révolution industrielle a débuté vers les années 1775 et a permis une ère de production et de consolidation du pouvoir. Durant les 200 dernières années, la conscience planétaire a été presque exclusivement concentrée sur le pouvoir. De nos jours, nous en sommes arrivés au stade où de plus en plus de pouvoirs sont concentrés dans les mains d’une petite minorité. Tout cela est dû à l’œuvre créatrice et nul n’a pu entraver son déroulement. Aujourd’hui, par exemple, l’Organisation Mondiale du Commerce peut être considérée comme la manifestation de cette conscience ayant pour but de consolider le pouvoir. Il est intéressant de noter que les hommes qui travaillent dans ce sens ignorent qu’en fait, ils travaillent pour la conscience planétaire. Ils ne pensent qu’aux profits au détriment de l’humain et de la nature. En fait, ils œuvrent pour la conscience.

Nous entrons à présent dans une nouvelle ère qui va permettre l’émergence d’une nouvelle conscience. Cette nouvelle étape a pour but de promouvoir l’éthique.

L’ETHIQUE et la MORALE sont, à mon sens, deux notions complètement différentes.

Pour moi l’ETHIQUE est la manifestation de ce que nous avons au fond de notre cœur. C’est en quelque sorte notre capacité innée de discernement. La MORALE, par contre, est une manifestation de la RAISON. La MORALE est un ensemble de règles qui sont acceptées par toute une communauté. Elle peut donc varier selon les cultures.

La MORALE vient de l’EXTERIEUR et nous recouvre comme un vêtement. L’ETHIQUE vient de l’INTERIEUR de notre cœur et se répand dans le monde à l’image du soleil qui répand sa chaleur à tous, sans exception, sans discrimination, sans barrière ni frontière.

La morale peut justifier, par exemple, l’intervention d’une puissance étrangère dans un pays pour l’occuper. Les exemples en géopolitique sont nombreux pour illustrer cette thèse. Ces actes sont justifiés par la MORALE. Cette attitude n’est donc pas basée sur l’ETHIQUE.

Nous entrons à présent dans le cycle de l’ETHIQUE et chacun peut constater que ce terme (et ce qu’il sous-entend) est de plus en plus employé. L’opinion publique souhaite ardemment que l’ETHIQUE soit un critère indispensable au sein de nombreuses institutions. L’ETHIQUE est alors synonyme d’INTEGRITE. Dans notre relation avec les autres, cette ETHIQUE prend de plus en plus de place, ainsi que dans le cadre religieux, politique, économique, etc.

On peut dire qu’actuellement, la conscience du POUVOIR doit laisser la place à la conscience de l’ETHIQUE. Cela entraîne d’ailleurs toutes sortes de scandales et de remise en question et touche tous les domaines, y compris celui du couple et de la famille.

Ainsi la nouvelle conscience de l’ETHIQUE va progressivement dominer la conscience du POUVOIR. Cependant, il faut bien comprendre que l’étape du POUVOIR était indispensable pour que l’étape de l’ETHIQUE puisse voir le jour et rayonner de plus en plus.

Nous sommes actuellement à une époque charnière entre POUVOIR et ETHIQUE. La MORALE, quant à elle, n’a été là que pour consolider les pouvoirs en place. La plupart des règles de morale ont été enseignées par les religions. Religion et état ont longtemps été intimement liés et les intérêts des deux entités étaient communs.

Auparavant, la conscience du POUVOIR avait pris le pas sur la conscience de la LOI, étape indispensable pour que le POUVOIR s’installe.

L’ETHIQUE ne peut se mettre en place sans qu’il y ait d’abord eu l’installation POUVOIR.

En effet, lorsque l’on vit uniquement préoccupé par sa survie, l’ETHIQUE est un élément secondaire. On pense avant tout à à posséder et à installer un cadre.

Le prochain cycle qui prendra le pas sur l’ETHIQUE est le cycle de la CONSCIENCE UNIVERSELLE qui a déjà commencé, à mon sens.

Ce sera le cycle de la CO-CREATION CONSCIENTE où la DUALITE n’aura plus court.

Quand l’humanité en sera à ce stade, il me semble que la boucle sera bouclée et que les intentions de la FORCE CREATRICE auront été atteintes. L’homme fera alors UN avec SON CREATEUR et l’UNITE entre l’homme et son environnement (son entourage) sera réalisée. L’HARMONIE issue de cette unité, de cette synthèse, de cette non-dualité ouvrira les portes d’un monde paradisiaque. L’homme comprendra enfin qu’il n’est que le locataire de la Terre, sa mère nourricière. Les ressources de celles-ci seront gérées en bonne intelligence et une gouvernance mondiale pourra s’installer dans le respect des valeurs et croyances de chaque pays et régions du monde.

Quatre milliards d’années, c’est le temps qu’il aura fallu pour atteindre ce stade !

Plus on remonte dans le temps et plus l’évolution était lente. Les changements prenaient énormément de temps pour s’opérer. De nos jours, l’évolution est très rapide et nous devons sans cesse faire preuve d’ADAPTABILITE. Tout évolue à vitesse grand « V ». Aujourd’hui, différentes façons de « voir les choses » peuvent exister au sein d’une même génération ! Lorsque j’observe avec quelle dextérité et quelle sorte d’intuition mes petits enfants de 4 ans manient l’informatique et se familiarisent très vite avec les nouveaux outils informatiques, je me dis tout bas que je suis un « vieux crouton ».

Je pensais que mes parents étaient longs à réagir. Me voilà maintenant largement dépassé par mes enfants et mes petits-enfants. Il est évident que les générations présentes sont capables de collecter, de gérer et de traiter beaucoup plus d’informations que les générations passées, en un temps beaucoup plus réduit.

Cette différence de points de vue et la façon de traiter les informations en notre possession a été appelé : le conflit de génération.

Actuellement, il y a autant de changements en une année, quand cinquante, voire mille ans auparavant !

Ce n’est pas le temps qui s’accélère, mais le rythme imposé par la création. Il y a plus de changements dans un laps de temps très réduit. Cela a donné naissance à ce que nous avons appelé : le stress. Lorsque le cerveau ne se sent pas à la hauteur pour traiter les millions d’informations qu’il a à traiter, à comprendre et à gérer, il envoie un signal au corps. Ce signal, c’est le stress. C’est la rançon à payer pour le prix de notre VERITABLE LIBERTE, celle d’être CO-CREATEUR CONSCIENT.

Nous entrons à présent dans une nouvelle ère qui s’accompagnera de restrictions dans tous les domaines. Il ne s’agit aucunement d’une crise passagère, mais plutôt d’une crise systémique destinée à nous permettre d’atteindre le niveau supérieur dans l’échelle de l’évolution des consciences.

A nos prochaines aventures !
Pat.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
quartz-rose

avatar

Nombre de messages : 1803
Localisation : Au calme
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 29 Aoû 2012 - 8:37

Ces notions d'éthique et de morale me dérangent un peu,
mais c'est surtout une histoire de vocabulaire, et ce que chacun y met derrière.
Malgré les mots et les définitions précisées,
pour moi, des bandes organisées n'ont pas de morale, mais ont leur propre éthique.
Pour autant, ce qu'ils font (voler, agresser de toutes manières possibles et inimaginables) ne sont pas vraiment pour un monde meilleur. Et au sein de ces groupes, je le répète, il y a une éthique.

J'ai lu le livre des frères Bogdanov, sincèrement, ça en vaut le détour.

Bonne journée!


flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine34

avatar

Nombre de messages : 1487
Age : 83
Localisation : au soleil du Sud Est
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 29 Aoû 2012 - 9:52

J'ai lu le livre des frères Bogdanov, sincèrement, ça en vaut le détour.

lequel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quartz-rose

avatar

Nombre de messages : 1803
Localisation : Au calme
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 29 Aoû 2012 - 10:38

Justine34 a écrit:
J'ai lu le livre des frères Bogdanov, sincèrement, ça en vaut le détour.

lequel ?

C'est vrai, tu as raison, depuis il y a eu des suites Wink

La pensée de Dieu.

flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine34

avatar

Nombre de messages : 1487
Age : 83
Localisation : au soleil du Sud Est
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 29 Aoû 2012 - 10:55

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 29 Aoû 2012 - 21:26

Les vieilles méthodes sont terminées !
par Le Passeur


Par John Smallman

Le moment de votre éveil se dessine inexorablement plus proche; soyez joyeux et ouvrez vos cœurs en acceptant l’abondant Amour que votre Père vous offre en permanence pour que vous l’embrassiez et le partagiez. Alors que Son Amour afflue et enveloppe la planète, tout le monde peut et est encouragé à s’ouvrir à son accueil. C’est ce que vous recherchez tous, indépendamment de ce que vous pouvez penser désirer, et Il est là parmi vous attendant que vous en preniez conscience et l’acceptiez, afin que vous puissiez profiter de l’expérience exaltante d’être totalement un avec votre Père dans une constante extase de joie.

La Volonté de Votre Père pour vous est la joie éternelle. Pour être joyeux, vous devez être libre de la colère, la culpabilité, le jugement, l’amertume et le ressentiment.

Lorsque vous manifestez ou vous vous accrochez à ces attitudes, ou toute autre semblable, elles étouffent le potentiel de joie en vous. Il n’est tout simplement pas possible d’être joyeux quand vous maintenez ces sortes d’attitudes: elles vous dépriment, et ainsi vous plongez dans un profond état de sommeil, en ayant votre attention étroitement fixée sur ce qui vous dérange. Être éveillé c’est être complètement ouvert afin que la joie inhérente à la Réalité imprègne tout votre être et se reflète dans vos pensées, paroles et actions.

Quand vous regardez à travers vos yeux ou écoutez avec vos oreilles, et utilisez votre mental pour décider quelle réponse apporter à l’information qui arrive, vous jugez – bien / mauvais, bon / méchant, beau / laid – et cette joie est étouffée.
La joie est votre état naturel, pleinement vivant, éveillé à chaque instant et Un avec la Réalité. Tout autre état est illusion, séparation, discorde, refus et confusion, et plus vous essayez de lui donner un sens plus il devient confus, parce que l’illusion n’a vraiment aucun sens. Ce qui a un sens pour vous est de vous réveiller, c’est votre destin inévitable et inéluctable, et vous allez le réaliser en libérant toutes les attitudes qui sont incompatibles avec ce saint état où tous sont acceptés et aimés inconditionnellement.


Il est difficile, après tant de temps apparemment passé à lutter et parfois se battre pour votre survie dans un environnement qui est souvent extrêmement inhospitalier, d’ouvrir vos cœurs et de vous aimer les uns les autres en toute confiance.

Cependant, en faisant exactement cela, en lâchant vos agendas personnels, en faisant confiance aux autres, et en étant absolument et résolument vous-même digne de confiance, vous avez le moyen de sortir de l’illusion et d’entrer dans la Réalité. La quantité d’aide disponible pour vous aider dans cette tâche est immense et sans précédent. Beaucoup d’entre vous se prévalent d’elle et changent d’attitude en laissant tomber les barrières défensives qui vous ont divisés et tenus séparés pendant si longtemps – beaucoup d’entre vous, en fait, s’approchent du point d’inflexion, le point à partir duquel, tout à coup, un grand nombre d’entre vous va se rendre compte qu’il n’y a rien à gagner en continuant dans les vieilles attitudes de confrontation qui vous ont servi de façon inadéquate.

Les effets qu’ont ces changements d’attitude peuvent être vus à travers toute la planète, tandis que de plus en plus d’entreprises coopératives, conçues pour aider les non-privilégiés et les pauvres à atteindre un niveau de vie qui honore et respecte leur dignité en tant qu’enfants aimés de Dieu, sont mises en mouvement. L’expérience des horribles privations et suppressions qu’ils ont subi va cesser, car il est enfin devenu évident pour tous qu’il n’y a absolument aucune raison pour que n’importe qui, n’importe où, ait à vivre dans de telles exécrables conditions. Ces changements d’attitudes et d’expansion de votre conscience sont les tâches primordiales que vous avez entreprises sur votre chemin vers l’éveil, et votre capacité croissante à les réaliser assure qu’il n’y aura pas de retour en arrière, la seule possibilité pour vous tous est de progresser vers votre éveil.

Comme vous vous approchez de la fin de ce voyage, qui a souvent semblé sans fin, interminable, voire impossible à remplir, regardez autour et faites le point en voyant les énormes progrès que vous avez fait dans cette seule vie, et si vous avez encore des doutes au sujet de votre éveil qui arrive, ce que vous voyez vous convaincra sûrement que les énormes changements comportementaux, qui doivent être faits afin de vous permettre de vivre éternellement dans la paix et le bonheur, se produisent rapidement là où vous posez votre regard.

Ne vous focalisez pas sur les anciennes attitudes de guerre, de confrontation, de corruption et de trahison qui peuvent encore être vues dans de nombreux endroits – parce que ces méthodes sont terminées ! Au lieu de cela, fixez votre attention sur les résultats merveilleux que de nombreux groupes et individus, aimants et compatissants, réalisent de partout. Agir ainsi élève votre esprit et intensifie les énergies qui vous soulèvent tous vers le haut et plus loin vers votre état de pleine conscience. La Volonté divine est que vous vous éveillez dans cet état, et vous le voulez aussi. C’est absolument inévitable.

Avec tout mon amour,


Saul

Page originale traduite par Christine – Vu sur Du Tout et du Rien.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Ven 31 Aoû 2012 - 5:38

Des forces magnifiques et sauvages existent en nous
Publié par Le Passeur



Par le Passeur


C’est par ces paroles de Saint-François d’Assise que j’introduirai l’évocation d’un mot qui lève encore nombre d’interrogations, y-compris chez ceux qui la pratiquent déjà : méditation. A la lumière de ce que l’on connaît de l’effet de la pensée sur l’ADN, l’eau, ou plus largement la matière, et plus particulièrement en cette époque où la fréquence vibratoire de la Terre et de tout ce qu’elle porte augmente et ouvre ainsi la porte de dimensions plus subtiles (voir S’aligner sur la juste fréquence), méditer revêt pourtant un sens plus fort que jamais.

Tout d’abord, il n’y a pas une façon de méditer mais autant de manières que d’individus. Ce qui importe, c’est de faire comme il nous semble le plus naturel, sans se demander inutilement si l’on fait bien ou si l’on fait mal. Passé ce préalable, il y a tout de même quelques aspects communs à tous qui aident considérablement à se mettre en condition. A commencer par la respiration. Certaines méditations utilisent des techniques respiratoires précises, c’est une voie, mais il n’est nul besoin de les connaître pour arriver à quelque chose. Une mise en condition simple pour apaiser le mental est de respirer une dizaine de fois en inspirant et expirant à la suite, profondément mais sans forcer le mouvement et sans arrêt entre chaque. Le cas échéant, diriger son attention vers sa respiration à ce moment-là aide encore à nettoyer les pensées parasites qui sont le met favori du mental. A l’issue de l’exercice, on a normalement l’esprit plus clair et la conscience de soi plus présente. En passant, on a aussi fait le ménage dans ses corps énergétiques.

Pour ce qui est de la position à adopter, s’il est mieux d’avoir le dos plutôt droit, donc d’être assis, ce qui importe surtout est d’être confortablement installé, sans douleur et en laissant bien circuler le sang et les énergies dans les membres. Bonne nouvelle, la planche à clous et la position en tailleur ne sont donc pas obligatoires.

Une fois bien installé et relativement apaisé, chez le « débutant », le principal obstacle est le retour insistant des pensées parasites, autrement dit l’omniprésence du mental qui n’a pas l’habitude d’être mis sur la touche. Ce n’est pas grave, ça ira mieux au fur et à mesure. Mais quoiqu’il en soit, il ne faut pas chercher à faire quelque chose. Ni se battre contre son mental, ni partir en quête d’une quelconque vision, ni même, lorsqu’on est à ce stade, diriger sa pensée vers un objectif. Tout cela n’est qu’expression du mental, donc de l’égo.

Méditer, c’est tout relâcher et ne rien appeler, c’est juste s’ouvrir, se mettre à l’écoute telle une antenne parabolique, être à l’écoute de son corps, l’investir en conscience comme l’eau imprègne la terre, se mettre à l’écoute de l’univers qui nous parle non plus par nos sens habituels mais de l’intérieur.


L’état méditatif ouvre à une plus grande réception et génère une hausse conséquente de la fréquence vibratoire de chaque cellule du corps. Cela se traduit souvent par l’impression de vibrer, par une chaleur accrue, parfois localisée au niveau des chakras secondaires comme ceux des mains, mais aussi par une activation des sept chakras principaux du corps dense. Il peut être utile d’ailleurs, dans les premiers moments de la méditation de visualiser ces chakras en émettant l’intention de les nourrir de lumière un par un, du bas vers le haut. Il n’y a pas d’obligation, mais la visualisation a toujours un effet puissant dans les premières étapes de la méditation, donc ce qui peut aider à apaiser le mental et à se connecter aux énergies de la Terre et du Cosmos est toujours bienvenu.

Visualiser n’est pas rechercher une vision intérieure, c’est plutôt revêtir intérieurement un aspect qui favorisera la circulation des énergies. C’est intégrer consciemment de l’intérieur, disons au niveau cellulaire, qu’on est un ensemble d’énergies baignant dans un océan d’énergies et que la densité de nos corps est un outil à la fois de canalisation de ces énergies, mais aussi de transmutation. Ce n’est peut-être pas flatteur pour l’égo, mais finalement nous ne sommes en nos chairs et nos os que des relais électriques.



Petite apparté : chez certains de ceux qu’on appelle les artisans de lumière, l’activation des chakras inférieurs est souvent problématique. La tendance à se « percher » dans les chakras supérieurs est quasi systématique, elle provient du refus d’incarnation plus ou moins marqué qu’ils ont connu dès leur enfance, lorsque les voiles de l’oubli se sont épaissis et qu’ils n’ont plus su ce qu’ils venaient faire ici et où pouvait bien se trouver leur place en ce monde incompréhensible pour eux. C’est un refus d’ancrage qui ne sert pas le plan de vie qu’ils se sont fixés. C’est pourquoi il est important pour eux de dépasser cette limitation et trouver cet ancrage tout simplement en l’acceptant une bonne fois pour toutes. Le jour où un artisan de lumière est capable de porter sa conscience dans ses pieds, alors il sait qu’il a enfin intégré en lui tout ce qui était nécessaire à son ancrage. Il cessera de ne se tourner que vers les étoiles et commencera à ressentir plus profondément sa Terre-mère. Il sera tout entier sur le chemin qu’il avait pris l’engagement de suivre.

Revenons au méditant. Dès l’apaisement acquis, il vient souvent des visions intérieures éphémères, parfois précises, parfois floues, parfois incompréhensibles, souvent surprenantes, des vagues de couleurs, des formes conscientes qui s’approchent de vous, bref toute une panoplie de visions dont on ne sait souvent que faire. Eh bien il n’y a rien à en faire, et surtout il ne faut pas essayer de les accrocher, de revenir vers elles parce qu’elles sont passées trop vite et qu’elles étaient plaisantes ou significatives. C’est encore le mental qui tente de contrôler la situation et ça vous éloigne du lâcher-prise que requiert l’état méditatif. Il arrive aussi que certaines visions soient récurrentes et prégnantes, elles peuvent en ce cas représenter un message, une manière d’amener à la conscience l’éveil à quelque chose qui est propre au méditant. Mais dans tous les cas de figure, c’est juste une étape.




La méditation est avant tout un état de vacuité et d’abandon. Ne rien attendre, ne rien désirer, ne rien contrôler sont les trois clés qui verrouillent le mental et libèrent la conscience. Une fois-là, le méditant est dans un état d’où il a peu envie de sortir, son corps vibrant s’est fondu avec le Cosmos et s’il porte sa conscience au fin fond de son être, il aura peut-être la surprise d’y voir les étoiles. A ce moment de profonde méditation, le lâcher-prise est absolu, la respiration est presque inexistante et le méditant en est presque rendu à la chimie de la respiration cellulaire. On peut dire que l’être est dans son êtreté, et cet état lui confère pour le restant de sa journée un alignement avec son Soi qui ne lui apportera que des bénéfices. Quand il en est là, loin de l’ego, il se trouve en ce lieu intérieur où justement intérieur et extérieur n’ont plus aucun sens et où il peut exprimer la plénitude de ses capacités créatrices du moment.

C’est un moment qui peut se partager dans une méditation de groupe dont l’intention peut alors être dirigée dans un but précis. Ce n’est plus le mental qui tient alors les rênes mais l’être dans son essence. Si le but recherché est juste et se fait en conscience et en acceptation de tous les concernés, alors le résultat est assuré.
Qu’il soit individuel ou collectif, il y aurait beaucoup à dire sur un tel « travail », notamment sur le fait qu’en aucun cas il ne s’agit de formuler une demande comme tant de gens le font dans la prière, mais bien d’un remerciement, d’une gratitude exprimée pour le résultat obtenu en le conceptualisant comme déjà acquis. Gregg Braden a très bien parlé de cela dans ses livres L’Effet Isaïe et Secrets de l’art perdu de la prière et il en aborde aussi le sujet dans La science des miracles. Mais revenons-en à la méditation individuelle.

Malgré l’attrait de ces états extatiques, il ne faut pas se focaliser sur eux. D’abord parce que les choses revêtent des aspects différents selon chacun, ensuite parce qu’il y a des jours où ça ne se passe pas ainsi et ça n’a pas d’importance. Au rythme démentiel de la vie dite moderne, tout le monde ne parvient d’ailleurs pas à se ménager assez de temps pour ces moments de plénitude.




Il y a d’autres moyens. Placer aussi fréquemment que possible et quoi que l’on fasse sa pleine conscience dans l’instant présent est une forme de méditation. S’arrêter sur un paysage, une nuit étoilée ou un tableau en lui accordant toute son attention dans l’émotion du beau est un puissant moment de méditation. Marcher en conscience à l’écoute de ce qui nous entoure et dans la sensation de ses pas sur le sol est encore une autre forme de méditation. Pêcher à la ligne en étant pleinement à ce que l’on fait en est une aussi ! On remarquera que le vecteur commun est toujours la conscience soutenue du moment présent. C’est là l’échappatoire, le lieu où le mental regarde ailleurs et où l’on peut lui fausser compagnie. Surtout, ne vous en privez pas.

Fraternellement,

© Le Passeur – 21 Juin 2011 – http://www.urantia-gaia.info > Cet article est autorisé à la copie à la seule condition de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Ven 31 Aoû 2012 - 18:40

En moins de 30 mn j'ai remarqué le chiffre 444 deux fois. Il y a eu dans le passé ici une discussion sur ce sujet.

Ci-dessous un petit extrait du livre de Doreen Virtue "Guérir avec l'aide des anges".

Croyez-vous que les anges cherchent à nous aider ?


_______________________________

Guérir avec l'aide des anges
Extrait du livre de Doreen Virtue (du même titre).


...Les anges font de leur mieux pour avoir notre attention et communiquer avec nous. De cette façon, ils nous aident à embellir nos vies. Toutefois, il nous arrive souvent de ne pas tenir compte des signes qu'ils nous font, en faisant passer ces derniers pour de simples coïncidences ou des fruits de notre imagination.

Les anges disent :

«Nous ne pouvons pas écrire nos messages à votre intention dans le ciel. Vous devez être attentif et croire en vous lorsque vous voyez des combinaisons apparaître dans votre vie, en particulier en réponse à toute prière ou à toute question que vous avez posée. Lorsque, à plusieurs reprises, vous entendez la
même chanson ou que vous voyez un nombre formé de chiffres identiques, qui pensez-vous qui soit derrière?Vos anges, bien sûr! »


Vos anges communiquent souvent avec vous par le biais de nombres formés de chiffres identiques. Ils s'y prennent de deux façons. La première est de murmurer délicatement à votre oreille de manière à ce que vous leviez les
yeux à temps pour remarquer l'heure à l'horloge ou un numéro de téléphone sur un tableau d'affichage. Ils espèrent que vous aurez conscience de voir
plusieurs fois le même nombre formé de chiffres identiques. Par exemple,il se peut que vous voyiez fréquemment le nombre 111 et il semble que, chaque fois que vous regardez une horloge, elle indique 1 h 11 ou 11 h 11. La seconde façon dont les anges vous montrent des nombres formés de chiffres identiques ayant une signification, c'est en s'arrangeant physiquement pour que, par
exemple, une voiture qui vous précède ait un numéro de plaque minéralogique qu'ils veulent que vous voyiez. Ceux qui sont conscients de ce phénomène deviennent des experts à déchiffrer le sens des différentes plaques d'immatriculation. Ainsi, les anges peuvent en réalité vous envoyer des messages détaillés (vous rappelez-vous le personnage de Steve Martin dans L.A. Story? Les panneaux d'affichage lui fournissaient continuellement de l'information importante). Vous trouverez ci-après le sens fondamental de différents nombres formés de chiffres identiques. Toutefois, vos anges vous diront si dans votre situation ils ont une signification différente. Demandez à vos anges ce qu'ils essaient de vous dire, et ils seront heureux de vous informer plus amplement pour vous aider à décoder la signification de ces nombres.

111 - Surveillez
soigneusement vos pensées et assurez-vous de ne songer qu'à ce que vous voulez, pas à ce que vous ne voulez pas. Le nombre 111 est un signe qu'une
occasion s'offre à vous et que vos pensées prennent forme en un temps record. Ce nombre est comme la lumière vive d'un flash. Il signifie que l'Univers vient de prendre un instantané de vos pensées et les manifeste dans une forme pensée. Êtes-vous satisfait des images que l'Univers a captées? Si vous ne l'êtes pas, rectifiez vos pensées (au besoin, demandez à vos anges de vous aider à le faire).

222 - Les idées que vous avez récemment semées commencent
à croître et à devenir réalité. Continuez à les arroser et à en prendre soin, et elles sortiront bientôt de terre en vous permettant de voir la manifestation de vos désirs. En d'autres termes, ne partez pas cinq minutes avant le miracle. Vous allez bientôt voir vos idées se concrétiser; alors, soyez persévérant!Continuez à avoir des pensées positives, à les affirmer et à les visualiser.

333 - Les maîtres ascensionnés sont près de vous, désireux que vous sachiez que vous avez leur aide, leur amour et leur compagnie. Faites souvent appel à
eux, en particulier lorsque vous voyez des combinaisons de 3 à proximité de vous. Les maîtres ascensionnés les plus connus sont Jésus, Moïse, Marie, Kuan Yin et Yogananda.

444 - Les anges vous entourent en ce moment; ils vous réconfortent par leur amour et leur aide. Ne vous inquiétez pas; ils sont tout près pour vous aider.

...
_______________________________


Résumé du livre : Guérir avec l'aide des anges

Vos anges désirent vous aider à guérir. Vous êtes entouré d'anges aimants et puissants qui désirent vous assister dans chaque aspect de votre vie. Dans Guérir avec l'aide des anges, Doreen Virtue, Ph.D., transmet des méthodes ésotériques pratiques pouvant vous aider à travailler avec les anges afin d'améliorer vos relations, de soulager votre corps, d'avancer dans votre carrière et de régler vos problèmes familiaux. Vous lirez la transcription de séances de lecture angélique réalisées par Doreen et apprendrez ce que les anges ont à dire de la vie après la mort, de l'avenir de notre monde et de la prise de conscience de votre destination divine. Découvrez la signification angélique de nombres comme 111, l'incidence que vos vies passées peuvent avoir sur les problèmes qui surgissent dans votre vie actuelle et pourquoi les anges s'incarnent parfois sous la forme d'humains. De plus, vous explorerez le monde fascinant des élémentaux et des anges de la nature, et verrez comment ils peuvent guérir vos animaux de compagnie, les gens de votre entourage et améliorer votre sort. Finalement, le présent ouvrage vous offre des affirmations angéliques destinées à développer votre assurance, ainsi que d'efficaces prières angéliques qui vous aideront à trouver l'âme sueur, à régler des problèmes de comportement liés à l'enfance et à soulager la souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Sam 1 Sep 2012 - 8:18

Le grand éveil du Phœnix
Publié le 1 septembre 2012 par Le Passeur



Par le Passeur

Notre Terre est parsemée d’immenses sites enfouis dont la construction remonte à la nuit des temps. Réellement à la nuit des temps. Je ne parle pas là de ce que nos historiens et archéologues envisagent au plus loin de ce qu’ils ont touché, souvent sans comprendre d’ailleurs le sens de ce qu’ils touchaient. Je parle là des temps originels jusqu’à ceux de la Pangée où déjà de grandes civilisations liées aux peuples stellaires existaient.

L’harmonie a autrefois existé puis des cycles décadents sur leur fin se sont succédés jusqu’à il y a environ 13.000 ans, date à laquelle l’Atlantide a disparu. Ceux des atlantes qui avaient conservé la sagesse de leurs origines et survécu au cataclysme ont essaimé pour l’essentiel vers les continents américain, africain et européen. Ce qu’ils ont transmis fût porté par quelques civilisations qui en ont alors hérité au Moyen-Orient, particulièrement en Egypte et en Mésopotamie et dans les Amériques dont les peuples indiens furent les dépositaires. En Europe, il est très probable qu’ils ont abordé la chaîne Pyrénéenne d’Ouest en Est par le Pays Basque en France d’un côté et le sud de l’Espagne de l’autre. Là fut déposé l’édifice de leurs connaissances, là puis ailleurs au cours de leurs déplacements furent bâtis les grands temples-cités dont il reste en réalité bien plus que des vestiges officiellement attribués à un passé plus récent. Il demeure des lieux sacrés à travers le monde dont certains sont largement visités. Mais ce qui est reconnu n’est souvent que la surface d’édifices gigantesques encore enfouis. En d’autres endroits, notamment en France, rien encore n’a été vu à sa juste échelle, du moins officiellement.

Les temps sont arrivés où les portes de ces lieux vont à nouveau s’ouvrir, révélant de manière indiscutable les véritables origines de l’humanité et la très longue histoire de notre Terre. Ce sera probablement le choc, ou un aspect du choc qui éveillera les consciences, auquel se préparent comme ils le peuvent les pouvoirs aux manettes du paradigme mourant, à commencer par ceux qui ont revêtu depuis longtemps l’habit religieux.

Par notre intention et notre effort de nous libérer de tous les aspects de la matrice expérimentée jusque-là, nous érigeons les conditions requises pour amener collectivement ces découvertes à la vision de tous. C’est réellement un travail collectif, largement entamé à présent et arrivant au point de bascule très proche où l’ensemble de l’humanité devra réapprendre à vivre l’Unité de toute chose et acquérir la conscience de ce que tout individu est. Cela semble tout simplement impossible à ceux dont le regard est encore rivé à la surface des choses. Seulement voilà, si nous maintenons notre conscience exclusivement aux expressions de surface de nos êtres, nous nous maintenons dans l’illusion, nous participons activement, de notre pleine intention, au jeu non maîtrisé des échanges émotionnels basé sur les mécanismes d’action et de réaction et nous demeurons les valets du grand mensonge qui nous hypnotise.

C’est un constat et non un jugement que d »admettre que c’est ce qui prévaut essentiellement dans le monde que nous avons créé de toutes pièces par notre inconscience et que nous avons laissé sous le pouvoir d’autres, mieux informés, par un sens poussé de l’irresponsabilité.

Pour se désengager de ce mode de fonctionnement robotisé, nous devons déjà percevoir le lien permanent entre notre état intérieur et tout ce qui se manifeste dans nos vies, comprendre que ce que nous exprimons et que nous vivons d’émergeant n’est que l’expression de ce que nous sommes devenus dans les strates plus profondes, aux niveaux inconscients de nos peurs déniées et de nos blessures. Et que l’attention excessive que nous portons à tout ce qui est à la surface imprègne en retour notre essence en rajoutant des couches qui épaississent nos murs égotiques.

La vérité s’éloigne de nous au fur et à mesure que nous intensifions notre attention aux expressions d’un monde malade de la somme de ses individualités inconscientes. Nous l’approchons en revanche en nous détournant du vacarme extérieur pour nous entendre enfin dans le silence intérieur. Sans ce choix, le chemin devient la croix.

Ceci est un aspect manifesté d’un savoir oblitéré qui s’est transmis jusque-là sous le manteau de la Gnose, tant par les êtres qui ont voulu le préserver pour le bien de chacun, que par ceux qui l’ont dissimulé à tous pour pérenniser leur pouvoir personnel. Ceux-là l’utilisent chaque jour en ce sens, créent les évènements qui leur sont profitables et entretiennent sans relâche les mécanismes qui leur offrent l’asservissement du collectif humain. Leur temps est fini et ils le savent tout en s’accrochant à ce qu’ils ne veulent pas perdre et qu’ils ont mis si longtemps à bâtir. Leur lutte est aussi insensée que vaine et elle n’affectera jusqu’au bout que ceux qui y attachent encore un intérêt, quelles que soient les intentions qui les animent et qu’ils peuvent croire justes.

Le regard que l’on pose sur les choses n’appartient finalement qu’à soi. Il rend heureux et aimant ou nous emplit de tristesse et de colère, selon que l’on regarde les rides à la surface de l’eau où que l’on guette la vie qui miroite juste en-dessous. C’est ce que j’ai voulu décrire jusque-là dans les articles de L’Eveil. Sans doute est-il temps à présent de se saisir d’autres clés.


Kin Batz – Crâne Maya Lacandon confié par les mayas du Mexique

En cette exceptionnelle Lune Bleue, la treizième Lune de l’an 2012, permettez-moi de vous faire part d’une expérience inoubliable que j’ai vécue ces jours-ci en la présence intime de très anciens amis et de très vieux crânes de cristal de plus de 2.500 ans venus déposer en terre de France les codes dont ils sont porteurs. L’un d’eux m’a emmené dans un voyage intérieur où il m’a été offert de pouvoir interroger les annales du monde et de remonter à son origine. J’y ai vu les grands serpents et les grands dragons que nos institutions religieuses ont tant voulu diaboliser. J’ai vu leur puissance créatrice inimaginable à l’échelle des univers, géométries organiques et lumineuses, j’ai vu les grands filaments de lumière au sein de ténèbres épaisses, toute chose étant amour puissamment créateur. Soyez sûr qu’il y a autant d’amour dans la ténèbre qu’en la lumière, seule la nature des forces qui les animent diffère. Dragons noirs et blancs servent la même unité, tout comme en nous, mais surtout, ne se combattent pas.


Šha Mu Râ : Crâne péruvien pré-inca – Lumière de la Matrice Primordiale – Crâne Oint relié à Vénus, unificateur

J’ai voulu voir ce qu’était la matrice et l’on m’a montré symboliquement un édifice sans vie, fait du même carton-pâte que les pots de semis utilisés parfois dans les pépinières. Puis sous le voile de l’oubli, ténèbre et lumière ont distillé en la matrice vierge l’émotion non contrôlée. Et l’édifice s’est animé de couleurs, de formes et de matières, d’échanges permanents en divers plans entre toutes formes, l’évolution s’accélérant et se complexifiant toujours plus jusqu’au monde que nous connaissons. Telle était dans ma vision l’expérience de l’humanité inconsciente de ce qu’elle est et soumise à ses émotions chaotiques. Des êtres se sont nourris de cela, leur intérêt personnel était le gage de la réussite collective de l’expérience. Tout a toujours été juste. La matrice était parfaitement close telle une boîte de pétri où l’environnement était contrôlé dans le moindre détail en vue de fournir la nourriture la plus abondante à ces êtres tout en offrant les conditions optimales – les pires de notre point de vue limité et captif – à l’élaboration de l’expérience : coupés de tout sentiment d’unité, soumis au chaos émotionnel, recyclés par la réincarnation après la mort prématurée de nos corps de matière, dépouillés de la teneur de nos gènes et donc fonctionnant en sous-régime à un très faible pourcentage de nos capacités, allions-nous encore pouvoir remonter le cours sous-terrain de nos mémoires jusqu’à faire émerger à nouveau notre lumière et nous libérer ? L’amour était-il assez puissant pour vaincre une vie sans cesse nourrie de l’oubli d’elle-même ? Je crois que vous tous qui lisez ces lignes connaissez la réponse à cette question qui a fondé notre long parcours sur cette Terre. J’en ai par ailleurs déjà parlé dans L’Eveil en Soi 1 et 2.


Pacha Puma Huaca : Crâne bolivien pré-inca – Objet Sacré de la Terre-Mère
Llawi : La clé – Gardien des Portes

A présent une autre matrice, un autre édifice vierge mais fertile est en train de s’ensemencer sur la base de l’ancienne grille énergétique réactivée de la planète. L’horlogerie cosmique nous fournit les conditions de la croissance et une bonne part de l’humanité va expérimenter une nouvelle matrice de vie, cette fois-ci ouverte aux autres mondes car à présent le pouvoir de l’émotion sera perçu, compris et maîtrisé. Nous ne perturberons plus personne. C’est un nouveau cycle qui s’ouvre, très différent des précédents, où la vie ne se sentira plus séparée de la vie, où l’apprentissage progressif se fera de toute interaction entre toutes choses, où les nouvelles sciences et la révolution des anciennes apporteront la connaissance à tous et où celle-ci au sens le plus large redeviendra le chemin de la sagesse. Au fur et à mesure de la maîtrise acquise s’ouvriront les plans de vie qui nous sont encore inconnus comme une fleur ouvrirait ses pétales un à un.

Ce que je sais, c’est que si l’ensemble de ceux qui sont prêts dans l’humanité à abandonner le vieil habit de douleur pour celui-ci est plus vaste qu’il n’y paraît, bon nombre ont encore à expérimenter un plan d’existence proche de celui que nous connaissons, et certains plus que d’autres. Il y aura donc des départs qui s’étaleront au gré des évènements individuels et collectifs qui les favoriseront. Au-delà de nos consciences encore limitées, ce sont des choix d’âmes, ne l’oubliez pas. Je sais aussi que pour beaucoup qui œuvrent sur cette Terre depuis des éons, il n’y aura aucune nécessité de vivre ce nouveau cycle d’expérimentation puisqu’ils l’ont déjà acquis. Nombre d’entre vous sont des êtres stellaires – des anges comme ils ont été également décrits – qui se sont incarnés ici par amour, parfois au cours de très nombreuses vies, afin d’aider l’humanité à avancer, à retrouver sa lumière originelle, celle que son corps de matière porte en ses gènes. Au-delà des voiles nécessaires de l’oubli, les choix sont faits, il y aura des retours à la maison, des envies de voyages, et parfois le choix de rester encore un peu ici, car il faudra des enseignants et des enseignants aux enseignants. Mais la très grande différence, c’est que vous ne vivrez plus ici dans un monde de souffrance et que les portes des étoiles et de votre multidimensionnalité vous seront toujours grandes ouvertes.

La présence de nos lignées est extrêmement proche. Les témoins de leur proximité sont innombrables tout autour de la planète et il en est fait état partout, y-compris officiellement. Vous qui vivez en France, ne vous désespérez pas du mutisme complet sur la question. Cela présage finalement le moment venu une avancée sans précédent. Croyez-moi ou pas, il partira de ce pays quelque chose d’inespéré et de profondément stimulant pour la planète entière.



Partout des lieux anciens, conçus dans leur nature et leur géométrie pour des taches qui échappent encore à la compréhension de la plupart de nos archéologues, sont en train de se réactiver après des millénaires de sommeil. Les codes nécessaires à ce réveil proviennent à la fois de vous qui en êtes porteurs en votre ADN, de nos lignées présentes et très actives en nos cieux et au sein de notre Terre, de notre Soleil, que savaient honorer tous les peuples anciens, de nos planètes-sœurs, de notre galaxie et de son Soleil Central, et bien sûr d’Urantia-Gaia elle-même. Tout cela, ceux qui gouvernent le monde finissant le savent et agissent en proportion afin d’essayer d’empêcher ce qui est absolument inéluctable. Leur pouvoir n’est rien d’autre que la peur qu’ils vous injectent par tous les moyens. N’y cédez plus et ils ne sont instantanément plus rien. Je vois s’activer vainement leurs armées autour de nos lignées fraternelles et des Portes qu’ils empruntent, mais ce n’est que du bruit et de la fureur, n’y prêtez plus attention et maintenez le cap sur le monde que vous sentez naître. Voyez le regard des nouveaux-nés, sentez la vibration que bon nombre d’entre eux portent à présent jusqu’ici grâce à vous, et ressentez le coup de grâce qu’ils sont pour le système en perdition auxquels s’agrippent encore ceux qui s’attachent au pouvoir temporel.

Pour finir, n’y voyez surtout pas une posture d’attente qui vous éloignerait d’être au quotidien ce qui a ressurgi au fond de vous, mais alors que nous sentions leur proximité, voici ce que l’un des crânes anciens a transmis en se faisant l’écho de nos lignées stellaires : « Soyez patients, nous nous préparons ».

Fraternellement,

© Le Passeur – 1er Septembre 2012 – http://www.urantia-gaia.info > Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.
Cette série d’articles est réunie dans la rubrique « L’Eveil ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Sam 1 Sep 2012 - 11:36


" Si vous êtes déprimé,
vous vivez dans le passé.
Si vous êtes anxieux,
vous vivez dans l'avenir.
Si vous êtes en paix,
vous vivez dans le présent ".



Lao Tseu


Dernière édition par Esprit le Sam 1 Sep 2012 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Sam 1 Sep 2012 - 22:07



Prière de saint François


" Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie "
.






La Prière de saint François est une prière chrétienne pour la paix, très souvent attribuée à François d'Assise. En fait, cette prière apparaît pour la première fois en 1912. C'est un prêtre français, Esther Bouquerel, qui la publie dans le numéro de décembre 1912 de sa revue La Clochette. Elle se présente comme un texte anonyme, intitulé « Belle Prière à faire pendant la Messe », comme l'a montré Christian Renoux dans son livre sur l'histoire de cette prière. (source Wikipédia)

P.S. : peu importe si ce texte appartient à saint François d'Assise ou à un anonyme, le contenu reste toujours beau et altruiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Dim 2 Sep 2012 - 15:47

Le philosophe Jiddu Krishnamurti se livre en français dans un entretien avec André Voisin. Cet entretien a fait date auprès des personnes sensibles à l'oeuvre de ce grand philosophe. (voir ci-dessous)

Jiddu Krishnamurti
(1895 - 1986)




Biographie de Krishnamurti :

Jiddu Krishnamurti, sage et penseur inclassable, est né en Inde, dans une famille de brahmanes de dix enfants. Son père faisant partie de la Société Théosophique, Jiddu est remarqué à l'âge de 14 ans par le théosophe Charles W. Leadbeater. La Société Théosophique voit alors en lui une incarnation de "l'Instructeur Mondial", le Seigneur Maitraya, ainsi que l'avait annoncé Helena Petrovna Blavatsky en 1889. Annie Besant, présidente de la section européenne de la Société Théosophique, prend alors en main son éducation, en Inde, à Londres et même à Paris et l'installe à la tête de l'Ordre International de l'Etoile d'Orient à l'âge de 16 ans.

Jiddu Krishnamurti devient vite un penseur de grande envergure, ne relevant d'aucune religion ou doctrine philosophique. Il ne croit pas à l'existence des "Maîtres", et déteste être l'élu que les théosophes veulent faire de lui. Il récuse donc avec fermeté son rôle messianique et annonce en 1929, devant un auditoire de 3000 personnes, la dissolution de l'Ordre de l'Etoile d'Orient, provoquant une grande confusion dans le mouvement théosophique.

Pour Krishnamurti, la vérité ne passe par aucune organisation, religion, secte ou philosophie. Toute sa vie durant, il rejette le rôle de gourou qu'on veut lui faire jouer. Il crée plusieurs écoles à travers le monde et attire un nombreux public lors de ses conférences ou "causeries" dans le monde entier. Il refuse cependant toute autorité ou disciples. Son enseignement consiste à vouloir rendre les hommes complètement libres.

L'une de ses convictions de base est que les transformations de la société ne peuvent s'accomplir sans une transformation de la conscience de chaque individu. "La vérité est en nous", même si, pour la rechercher "une collaboration amicale sans aucune autorité est préconisée". Pour Jiddu Krishnamurti, l'important est donc la connaissance de soi, libérée des contraintes et des limites de la religion et du nationalisme. L'homme a créé les représentations religieuses pour satisfaire un besoin de sécurité. Il prône la mise en doute de toute parole émanant d'une autorité, quelle qu'elle soit.

"Citoyen du monde", il voyage beaucoup pour enseigner sa pensée, aux Etats-Unis, où il réside et meurt, en Angleterre, en Suisse (rencontres estivales de Saanen), en Inde. Les textes de ses conférences ont été rassemblés dans une soixantaine de volumes. (source)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
quartz-rose

avatar

Nombre de messages : 1803
Localisation : Au calme
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Dim 2 Sep 2012 - 19:57

Très beau document

et très belle personne


Merci pour cette découverte, Esprit Smile


flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Dim 2 Sep 2012 - 20:16

quartz-rose a écrit:

Très beau document

et très belle personne

Merci pour cette découverte, Esprit Smile

Je suis heureux, que cela te plaise Quartz-Rose. J'apprécie beaucoup Krishnamurti. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mar 4 Sep 2012 - 18:27

Le pouvoir de l’énergie universelle


Par Maxence Layet


A force d’exercices et de méditations, l’énergie universelle se contrôle, se dirige, se canalise et peut être utilisée pour soigner. Une seule condition est nécessaire : une pensée calme, apaisée, centrée .

L’homme est un être électromagnétique, un organisme traversé par une force infime mais continue, légère comme de la vapeur et pourtant essentielle à notre équilibre. Correctement mise en mouvement, animée d’une ferme intention, cette force intérieure est capable d’influencer le cours de nos émotions comme le monde extérieur. Quitte à accomplir des miracles. La voie de la cohérence ?

Les quelque dix mille milliards de cellules vivantes qui nous composent abritent une activité électrique constante et intense. Des variations de potentiel, mesurées en millièmes voire en millionièmes de volt de part et d’autre de la membrane de toute cellule, que les biologistes appellent « polarisation » ou « dépolarisation » cellulaire. La répétition de ces courants électriques infimes et extrêmement brefs génère une flopée de signaux électromagnétiques ultra-faibles. Répercuté à l’ensemble de notre organisme, ce système de communication cellulaire cumule des millions de pulsations et d’impulsions à la seconde. En 1993, dans un rapport sur l’état des connaissances en matière de champs électromagnétiques naturels et artificiels, l’OMS soulignait que « le corps humain émet des champs électromagnétiques à des fréquences allant jusqu’à 300 gigahertz ». C’est-à-dire au beau milieu, mais aussi au-delà, des gammes de fréquences aujourd’hui utilisées par la radio-diffusion, les transmissions satellites, la téléphonie mobile, le Wi-fi, le Wimax… jusqu’aux frontières de l’infrarouge. « Nos cellules chuchotent entre elles » disait ainsi l’ancien chercheur à la NASA et président du conseil américain de protection contre les radiations Ross Adey. Tous les éléments de notre être conversent, et se répondent, sans discontinuer dans un immense brouhaha d’ondes radiobiologiques.

Voyage aux rythmes du cerveau.

Pour les tenants de la neurobiologie la plus moderne, notre pensée se situe quelque part dans cet agrégat cellulaire singulier que l’on dénomme le cerveau. Elle résulterait de la somme des interconnexions observées entre neurones, via les terminaisons de leurs synapses… et la centaine de molécules relais dont les neurotransmetteurs ou neuromédiateurs sont les catégories les plus connues. Vos pensées actuelles, le dialogue intérieur en cours, ces quelques lignes que vous lisez, peuvent ainsi se réduire à des processus chimiques et électriques incessants, se déroulant de part et d’autre des aires cérébrales. De neurone à neurone. Cette activité électrique soutenue repose sur l’absorption ou la diffusion de molécules chimiques dotées de charges électriques, des ions. Ce sont les neurotransmetteurs répertoriés par la biologie moléculaire.


Pour passionnant que soit ce savoir électrochimique, l’essentiel n’est pas là. La pensée, en effet, ce n’est pas que des paquets de cellules. C’est aussi une onde. Disons plutôt des ondes, des échos de l’activité cérébrale. Car les éclairs de courant que s’échangent nos neurones ne se déroulent pas au hasard. Notre cerveau obéit à des rythmes, à une vaste partition aux caractéristiques très précises. Une sorte de symphonie personnelle dont les portées s’entrelacent.

Si les premiers relevés d’ondes cérébrales datent du milieu des années 1920, les techniques d’imagerie médicale les plus récentes ont confirmé la relative cohérence de notre activité cérébrale. Elle oscille, varie, circule dans notre cerveau à un rythme, une vitesse, selon différents temps synchronisés entre eux. De l’arrière vers l’avant, puis l’inverse. Ce flux et reflux nous balaye l’encéphale plusieurs fois par seconde, sans s’interrompre. Comme une vague continue, vivifiante et régulière. Témoins fidèles mais subjectifs de notre état psychique conscient ou non, les ondes cérébrales se disposent également en familles. Selon leur allure, leur amplitude, leur périodicité. En termes scientifiques, on va parler de fréquences et d’intensités électriques. Ces ondes sont triées selon les lettres de l’alphabet grec : alpha, bêta, gamma, delta, thêta. Leur composition entraîne des états de conscience distincts. A l’état de la conscience ordinaire, les ondes alpha et bêta cohabitent. Mais la prédominance de l’une, l’excès de l’autre, va entraîner ce que les spécialistes appellent des états « modifiés » de conscience. Une vingtaine d’entre eux sont répertoriés. Le rêve, le sommeil, la méditation, la transe ou le stress par exemple.

L’excès d’ondes bêta est sans doute le plus nocif, car il marque un état de stress chronique. Insomnie, épuisement, le temps du repos devient impossible. Une dominante thêta ou alpha, au contraire, accompagne l’accès à des états moins communs : créativité, intuition, jusqu’à des phénomènes paranormaux comme la perception extrasensorielle ou les transes, avec insensibilité à la douleur et contrôle absolu du corps.

Les portes de la cohérence.

L’accès aux palettes des états modifiés de conscience tient à des petits riens. Un peu de musique, une posture particulière, des respirations profondes ou en hyperventilation. Le plus souvent, ces techniques archaïques s’accompagnent de stimulations rythmées, optiques ou acoustiques. Le son des tambours, les impulsions lumineuses d’un stroboscope agissent en effet comme des « inducteurs d’états de conscience ». Pas à cause du risque d’épilepsie, plutôt de la capacité naturelle du cerveau humain à se mettre à l’unisson de sons et lumières produits selon certaines fréquences. Mise en évidence en 1975, cette faculté du cerveau à se synchroniser avec des rythmes extérieurs a pris le nom de Réponse d’Adoption de Fréquence (RAF), ou Frequency Following Response (FFR) en anglais, et a donné naissance à toute une batterie d’outils « technos » à même de modifier le flux de nos ondes cérébrales.

Lunettes à diodes clignotantes, logiciel générant des battements préprogrammés, musique d’ambiance à effet binaural… Avec ces instruments plus ou moins perfectionnés, encore confidentiels en France mais d’usage assez courants en Amérique du Nord, l’école de la méditation devient accessible aux plus réfractaires d’entre nous. Plus besoin de prendre une pilule rouge ou bleue, ou de rester assis sous un arbre à attendre que le soleil se couche. C’est une question de rendez-vous avec soi-même. Un moment de quiétude, de sérénité, de bien-être aux allures de cours particuliers. Juste entre vous et vos ondes cérébrales.


Etat de conscience à part entière, proche du repos et de la relaxation, la méditation peut être superficielle mais aussi très profonde. Si profonde qu’elle peut suspendre des réactions instinctives que des décennies d’entraînement répété ne parviennent pas à effacer – à l’image du sursaut résultant du bruit d’une détonation.

Des études faites en Chine pour évaluer l’influence du Qi Gong sur l’activité du cerveau ont montré que les ondes cérébrales des maîtres avec plus de 10 ans d’expérience étaient différentes des débutants ou des groupes de contrôle invités à respirer profondément les yeux clos. Celles des maîtres ne se contentaient pas d’atteindre des états de calme et de plénitude bien plus profonds et plus rapidement qu’un novice. Leurs ondes avaient tendance au cours de l’exercice à se ralentir, gagner en amplitude et se synchroniser. Bref, à montrer plus de cohérence. Comme si les deux hémisphères du cerveau se mettaient à fonctionner de concert. En phase. La qualité de la méditation serait directement en rapport avec l’expérience du méditant. Une surprise de taille !

Reformulé en tracés de physiologiste, il apparaît que plus on médite et plus les ondes alpha laissent la place à des ondes encore plus lentes. Des ondes thêta ou delta. Des rythmes que l’on croyait réservés au sommeil paradoxal. Le moment où l’on rêve. Pour décrire ces états mêlant sérénité et concentration, les chercheurs n’utilisent plus forcément le terme de méditation, jugé trop vague ou trop réducteur. Ils préfèrent parler d’éveil paradoxal. Dans cet état, tout paraît simple. On a le sentiment, la certitude, de ne faire qu’un avec l’univers. Les intuitions les plus géniales vous traversent. Inspiration et compréhension du monde, de ses secrets intimes coulent de source. Avec netteté et évidence.

Le plus important, ce n’est pas la spiritualité ou la technique pratiquée, mais la qualité du vécu. L’essence de l’expérience éprouvée. Que l’on soit cyber-disciple, maitre yogi, moine zen ou adepte du qi gong, tous se rejoignent sur l’importance cruciale de la compassion et l’amour de son prochain. Car c’est en passant par son cœur qu’il est possible d’entraîner son cerveau.


Maxence Layet

Journaliste scientifique, environnement, santé, spécialiste des nouvelles technologies de l’énergie et de l’information.

Source

Publié le 23 janvier 2012 par Le Passeur

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mar 4 Sep 2012 - 18:43

Bugarach à tous vents et à tout va



Par le Passeur

Ca fait un petit moment que je me demande pourquoi une telle campagne médiatique s’est répandue autour du pech (pic) de Bugarach dans la magnifique Haute-Vallée de l’Aude en France, qui prolonge la chaîne des Pyrénées et entame celle des Corbières. Pour ceux qui y auraient pu y échapper, Bugarach est un petit village surplombé par une très belle montagne (celle que vous voyez en en-tête de chaque page de ce site), jouxtant Rennes le Château, un autre petit village qui a lui-même fait couler beaucoup d’encre et de salive au sujet d’un trésor mythique autour duquel tourbillonne l’histoire des Wisigoths, des Mérovingiens, de Jésus et Marie-Madeleine, des Cathares et des Templiers, ainsi qu’une pléiade de curieux venus du monde entier. Autant dire que la région a de quoi nourrir bien des fantasmes.

Le dernier en date a pris racine dans les médias en Janvier 2011 autour d’un leitmotiv fondateur consistant à affirmer que les Mayas ont annoncé la fin du monde pour le 21 Décembre 2012, que le seul lieu sur Terre qui serait préservé serait Bugarach et qu’il était d’ailleurs déjà pris d’assaut par des hordes d’illuminés qui font bondir le prix de l’immobilier. Voilà pour la pantalonnade qu’assènent donc depuis plus d’un an à travers toute la planète la presse écrite, les radios, les télévisions et bien-sûr le web. Une évidence que j’aimerais rappeler – et qui eut été aisément vérifiable par n’importe qui aurait pris la peine de vérifier – les Mayas n’ont jamais annoncé de fin du monde à la date du 21 décembre 2012 ni d’ailleurs de fin du monde tout court, et encore moins ont-ils jamais eu l’idée d’évoquer Bugarach qu’ils ne connaissaient d’ailleurs sûrement pas. Quant aux prix très excessifs de l’immobilier, ils sont déjà une triste vérité depuis une douzaine d’années, date à laquelle un grand nombre d’anglais forts d’une Livre Sterling pesant lourd à l’époque ont acheté très cher des ruines qui avant eux ne valaient que l’herbe qui les entourait. Mais qu’importe pour les « journalistes », qui ont autre chose à faire que leur métier, la légende est en marche.

L’histoire n’est pas si anodine et je suis persuadé qu’elle cache quelque chose qui m’incite aujourd’hui, après avoir hésité, à en parler.

Il faut avoir à l’esprit que lorsque la presse ne trouve rien à se mettre sous la dent, elle peut se saisir d’un sujet aussi futile et en faire son brouet, éventuellement réchauffé par la suite par des concurrents eux aussi désœuvrés. Ca arrive parfois au mois d’Août, grand creux de la vague, et au mieux l’agitation dure deux ou trois semaines grand maximum. En l’occurrence, tout est parti d’un bref article dans un journal local et du manque de clairvoyance d’un maire semble-t-il avide d’un peu de publicité autour du village et de ses terrains à vendre.

Au début de l’année 2011, c’était l’époque du « printemps arabe » et de bon nombre d’autres sujets autrement plus denses, il est donc déjà surprenant que ce thème ait pu prendre racine dans le maëlstrom d’informations du moment. Encore plus surprenant qu’il ait fait école non seulement sur le plan national, mais aussi international. Les habitants du lieu ont vu et voient toujours au moment où j’écris ces mots plus de journalistes que de touristes cette année, venus de tous les continents. Les vraies hordes sont là. Et la propagande lancinante sur le même thème que le départ continue à bercer le téléspectateur très régulièrement depuis plus d’un an. Cet engouement des médias est si disproportionné que même lorsqu’il s’est agit de faire basculer l’opinion publique vers le conflit armé, avant la première guerre du Golfe en 1990, la « préparation » médiatique, dont on connaît bien aujourd’hui les ressorts, n’avait pas duré aussi longtemps.


Visiblement, ceux qui veulent ça ont décidé de faire passer un message qui associe les peurs inventées par les médias au sujet de 2012 et le nom de Bugarach, jusque-là inconnu de la plupart. La question n’est donc plus de se demander s’il y a une volonté derrière tout ça, mais plutôt laquelle ? Existerait-il une information que détiennent les marionnettistes et que nous n’aurions pas ? Une information qui éclairerait le pourquoi de cet épandage médiatique sans précédent autour d’une montagne battue par les vents ?

Maintenant il est vrai que cette montagne n’est pas tout à fait comme les autres, qu’elle est le phare d’une région sauvage peuplée de mystères liés à une histoire humaine longue et tumultueuse, qu’elle attire des gens du monde entier et qu’elle semble intéresser de près les militaires. Si l’on tient compte d’une part de leur présence fréquente sur place – la légion et les parachutistes – ainsi que du survol fréquent de la zone et particulièrement autour du pic par des chasseurs Mirage, des avions-cargos Transals à très basse vitesse et des hélicoptères, ainsi que d’autre part d’un balai assez soutenu de ce qu’il faut bien appeler des OVNIS (j’en ai vus personnellement un grand nombre sur place), enfin de la soit-disant « nécessité » envisagée par les pouvoirs locaux de boucler militairement la région après l’été pour faire face aux supposées hordes de findumondistes terrifiées, on peut assez aisément imaginer que le fil rouge le plus vraisemblable nous ramène à l’activité OVNI.

Se préparerait-il quelque chose de ce côté ? Je n’en sais rien, je ne peux qu’observer, raisonner et ressentir. Mais si vous voyez quelque chose de tel arriver un de ces quatre, soyez sûr que ce qui en sera dit dans un premier temps sera faux comme l’est déjà tout ce qui est répandu sur le sujet et sera destiné à cacher autre chose. En attendant, je laisse la parole à Monique Mathieu, qui connaît aussi cette région et qui nous transmet le message qui suit.
Fraternellement,

Le Passeur

___________________


Par Monique Mathieu


- Il y a un lieu qui fait fureur en ce moment dans les médias, c’est le mont Bugarach. Ce lieu va-t-il servir au moment de la transition ? Y a-t-il d’autres lieux sur Terre qui s’ouvriront pour permettre la transition ?

« Nous aimerions vous dire qu’il n’y a pas de lieux privilégiés, que ce soit au Bugarach ou ailleurs !

Cela prouve l’ignorance des êtres humains et la grande facilité qu’ils ont à se faire manipuler par leurs semblables, parce que la manipulation à ce niveau-là ne vient pas des puissants, elle vient des semblables.

Le Bugarach est effectivement un lieu très particulier; c’est un lieu où se trouve une immense base intemporelle, c’est à dire une base qui fonctionne aussi bien en troisième dimension que dans les dimensions supérieures. C’est un lieu qui est en rapport direct avec des êtres venant d’autres sphères et où se trouve une porte d’accès sur d’autres mondes, une porte du temps. A ce niveau-là, certes, c’est un lieu important. C’est également un lieu où vous pouvez ressentir des énergies très puissantes émises par ce qui se trouve en-dessous, c’est-à-dire cette base intemporelle qui fonctionne à trois niveaux de fréquences vibratoires différents. Il y a en permanence des allées et venues entre la planète Terre et, essentiellement en ce moment, certaines planètes des Pléiades.

Quant à dire que ce lieu sera un des lieux les plus protégés au monde s’il y a de grands évènements ou, comme vous le dites (et cela nous amuse grandement) s’il y » la fin du monde », c’est vraiment une pure illusion  !

Il y a beaucoup de lieux protégés. Nous avons souvent dit ceci : si vous habitez les grandes villes, cela sera plus difficile pour vous, et il vous sera peut-être nécessaire, à un moment donné, de les quitter. (Nous ne désirons pas faire de catastrophisme, ce n’est pas le but que nous avons choisi).

Si vous habitez les côtes, il pourra en être de même. Nous l’avions dit il y a de très nombreuses années. C’est simplement une réflexion logique ! Votre planète se réchauffe, donc le niveau des mers va augmenter, c’est-à-dire que la configuration de vos côtes risque d’être différente de ce qu’elle est actuellement, et par le passé elle a déjà souvent été modelée, justement par rapport aux augmentations ou diminutions du niveau des mers. C’est simplement une éventualité logique !

Il y a aussi une éventualité logique concernant les villes. S’il y a un resserrement économique trop important, vos cités seront aux premières loges en ce qui concerne les grandes difficultés. Bien évidemment, les personnes qui habitent dans les villes moyennes ou dans les campagnes auront un peu moins de difficultés s’il y a éclatement … »

- J’entends, comme dans le creux de l’oreille :

« Il y aura éclatement, mais n’en parlons pas !

Les lieux privilégiés seront donc tout simplement les endroits les moins peuplés !


Cependant, nous disons que le Bugarach est un lieu important au niveau vibratoire et par rapport à ce qui s’y passe au niveau intemporel. C’est en fait une porte donnant sur l’extérieur de ce monde. Cela aussi vous le comprendrez beaucoup mieux dans quelques temps !

Alors ne vous précipitez pas vers le Bugarach à la fin de l’année, cela ne servira strictement à rien, si ce n’est à vous occasionner beaucoup plus de tracas et de difficultés que cela ne pourrait vous occasionner de plaisir.

De plus, nous dirons ceci : encore une fois, vous donnez une importance considérable à la vie ! Pourquoi aller vous réfugier dans un endroit bien spécifique de votre planète alors que vous avez toute l’éternité pour vous ?

Il faut respecter la vie, il faut aimer profondément la vie ! La vie sur ce monde est éphémère et il faut que vous le conceviez ! La vie sur ce monde est éphémère, et heureusement pour vous, humains, parce que si elle devait durer des centaines d’années dans les conditions actuelles, ce serait absolument terrible ! Vivre des centaines d’années dans un milieu de sérénité, de joie, de paix, de fraternité et d’Amour serait merveilleux, mais si vous deviez vivre des centaines d’années dans les conditions actuelles, nous dirions : « pauvres humains ! Comme nous les plaignons ! » (Bien sûr, nous ne savons pas que ce qu’est « plaindre », mais nous savons ce qu’est la compassion par rapport à la souffrance).

Voilà ce que nous désirions répondre concernant le Bugarach, et nous espérons qu’au travers de cette réponse les êtres qui pensent qu’ils seront protégés en allant en ce lieu à la fin de cette année se réveilleront et prendront conscience de leur ignorance, et  même (nous utiliserons un mot un peu excessif mais qui convient tout à fait) de leur bêtise ! »

Source originale du message transmis par Monique Mathieu.


Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : qu’il ne soit pas coupé, qu’il n’y ait aucune modification de contenu, que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org, que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu.

© Le Passeur – 22 Janvier 2012 – http://www.urantia-gaia.info > Cet article est autorisé à la copie à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
quartz-rose

avatar

Nombre de messages : 1803
Localisation : Au calme
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 5 Sep 2012 - 11:42

Je me permets de rajouter ce texte,
parce que ça m'a surprise de le découvrir à l'instant, alors que cette idée m'est venue en tête ce matin...
A vous de lire !



Amour/Sagesse
Faire une chaîne d'Amour jusqu'à la fin de l'année

« Le canal au travers duquel nous nous exprimons a eu la très bonne idée, que nous lui avons bien évidemment soufflée, de vous demander de vous réunir le 21 novembre 2012.

En attendant cette date, nous vous demandons ceci : tous les vendredis, à 21 heures, heure locale, que tous les êtres de cœur laissent s’écouler l’Amour vers toute l’humanité et vers les divers règnes. Soyez certains que nous nous joindrons à vous !

Qu’ils le fassent dans la plus grande simplicité, chacun à sa manière. Ceux qui savent le faire comme nous vous l’avons enseigné, avec leur soleil intérieur, le fassent. Que ceux qui appartiennent à un dogme ou à une religion et qui sont plus enclins à prier le fassent, l’essentiel est ce qui émanera du plus profond de leur cœur.

Ceci est beaucoup plus important que vous ne le supposez ! Bien sûr, cela fera un peu le contrepoids de toutes les créations mentales et des émanations de peur générées par les êtres humains, mais cela ira beaucoup plus loin !

Tout l’Amour qui est généré par les cœurs des êtres humains ira aider considérablement la planète et la transition. De ce fait, tout sera différent ! Nous ne disons pas qu’il ne se passera rien, mais tout pourra être différent de ce qui était initialement prévu.

Déjà, sur votre planète, beaucoup d’êtres humains s’investissent pour prier, pour demander de l’aide à la Source et aussi pour offrir tout ce qu’il y a de plus beau en eux, tout l’Amour qui se trouve au plus profond d’eux-mêmes.

L’Amour est la plus grande force qui régit l’univers ! Vous avez en vous une partie de cette force ; vous ne l’exploitez pas, vous ne la manifestez pas, parce que vous êtes encore un peu ignorants de cette force.

Le seul amour que vous connaissez plus ou moins bien, nous dirons tout de même bien, c’est l’amour humain, l’amour de troisième dimension, l’amour affectif, sentiment, dévouement, don de soi. C’est déjà énorme, mais vous n’avez pas encore commencé à aborder l’Amour Energie, cet Amour qui n’est pas fait de sentiments, cet Amour qui est encore un peu étrange pour vous. Nous donnons cependant à cette Energie le nom d’Amour, car il faut considérer que c’est réellement de l’Amour.

Plus vous évoluerez, plus vous pourrez ressentir cet Amour qui émane de vous, un amour sans coloration d’affectif, un Amour qui se donne, tout simplement ; c’est une énergie que vous pourrez sentir émaner de vous-mêmes et qui partira aussi loin que nécessaire pour être donnée aux êtres en auront besoin.

Que chacun de vous offre cet Amour avec ce qu’il est !

Beaucoup de vos frères qui, pour l’instant, vous sont encore inaccessibles, donc invisibles, se joindront à cette immense chaîne d’Amour que vous pourrez réellement mettre sur pieds tous les vendredis jusqu’à la fin d’année, et vous verrez que beaucoup de choses qui, normalement, auraient pu générer de vraies catastrophes, s’arrangeront.



Donc n’oubliez pas ce que nous vous avons demandé: vous relier tous les vendredis à 21 heures, heure locale.

Vous n’avez pas besoin de le faire longtemps ! Si un don d’Amour est fait réellement avec le cœur, il peut durer quelques minutes et être plus efficace que si vous essayez de mentaliser l’Amour !

Ouvrez simplement les portes de votre soleil intérieur et libérez son Amour ! Ayez simplement conscience de lui ouvrir les portes et de le libérer !

Vous ne pouvez pas faire cet exercice pendant vingt ou trente minutes. Quelques minutes suffisent si elles sont très intenses, très sincères et très profondes ».
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu




Source originale du document
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 5 Sep 2012 - 16:25

quartz-rose a écrit:
Je me permets de rajouter ce texte,
parce que ça m'a surprise de le découvrir à l'instant, alors que cette idée m'est venue en tête ce matin...
A vous de lire !

Amour/Sagesse
Faire une chaîne d'Amour jusqu'à la fin de l'année

« Le canal au travers duquel nous nous exprimons a eu la très bonne idée, que nous lui avons bien évidemment soufflée, de vous demander de vous réunir le 21 novembre 2012.

En attendant cette date, nous....
(pour lire la suite, voir ci-dessus).

Ah cette Monique Mathieu, elle a frappé encore lol!

Merci beaucoup Quartz-Rose pour ce joli texte. Je ferai volontiers cette méditation, je vais programmer mon calendrier électronique qui me servira d'un pense-bête pour chaque Vendredi à 21h00 jusqu'au 21 Décembre 2012. Si j'ai bien compté d'ici cette date (21 Décembre) il y aura 16 Vendredis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Jeu 6 Sep 2012 - 19:55

TRANSITION

Beaucoup de choses se mettent en place




"En ce moment, plus que ces derniers mois, beaucoup de choses se mettent en place dans l’invisible. Beaucoup de choses se mettent aussi en place dans le visible. »

Ils me montrent une immense scène de théâtre dont tous les acteurs sont les êtres humains.

« Il y a ceux qui ont écrit cette immense pièce de théâtre et il y a aussi les rectificateurs, c'est-à-dire ceux qui rectifient les erreurs de ceux qui l’ont écrite. Les hommes en sont les acteurs et les spectateurs, la scène est la planète Terre, mais ils n'en ont pas conscience. Chacun d'eux joue merveilleusement son rôle mais il n’en a pas conscience. Il n’y a pas de bons ou de mauvais acteurs, car tous sont excellents, chacun dans son rôle, chacun dans sa mission.

Pourquoi y a-t-il des êtres qui vivent cette pièce de théâtre de façon tellement dramatique et d’autres qui la vivent avec beaucoup de plus de facilité et d’aisance, sans souffrance ? Tout simplement parce que parmi les acteurs et les spectateurs (vous êtes en alternance acteurs et spectateurs) il y a des niveaux de conscience très différents !


Beaucoup d’âmes sont venues pour expérimenter les énergies de transition et aussi pour expérimenter au travers d’une souffrance plus ou moins importante. Les êtres qui n’arrivent pas à comprendre que la souffrance n’est plus nécessaire et qu’ils peuvent aller au-delà sont obligés de vivre le rôle qu’ils ont choisi de vivre.

Dans cette immense pièce de théâtre, vous pouvez changer de rôle. Lorsque vous en avez épuisé un, vous pouvez en jouer un autre, il faut tout simplement que vous l’appreniez bien. Un jour, lorsque vous aurez appris tous les rôles, vous n’aurez plus besoin de participer à cette pièce de théâtre, vous serez dans la contemplation de tous les artistes, vous serez au-delà du spectateur, vous serez un spectateur-acteur, mais plus de la même façon. A ce moment-là, vous serez le spectateur qui offre l’Energie d’Amour à tous les spectateurs et à tous les acteurs de ce théâtre.

Ce qui se passe actuellement sur votre Terre peut paraître terrifiant et injuste. Souvent notre canal et beaucoup d’entre vous demandez à la Source qu’Elle arrête car il y a trop de souffrance sur ce monde, et la Source, dans Son immense Amour et Sa justice, sait que parfois ce qui peut vous paraître très difficile est nécessaire pour la compréhension et l’évolution des êtres qui vivent ces difficultés.

Vous allez nous demander : comment la souffrance peut-elle faire évoluer ? Vous n’en n’avez pas besoin, mais certains peuples qui n’ont pas encore compris qu’ils pouvaient s’en libérer en auront besoin jusqu’au moment où ils diront : « non, nous n’avons plus besoin de cela, nous ne voulons plus de cela, donc nous le refusons. Nous refusons la guerre, nous refusons l’endoctrinement, nous refusons la manipulation ». La pièce de théâtre qui se joue sur la planète Terre est réellement bientôt terminée.

Il y a des spectateurs amis et des spectateurs un peu moins amis qui viennent la regarder. Comme ces spectateurs sont au service de la Lumière, ils vont donner leur aide, visible ou invisible, à tous les spectateurs et à tous les acteurs de cette immense pièce de théâtre que joue l’humanité. D'autres spectateurs sont au service d’une lumière moins éclatante.


Nous vous avons souvent parlé de la pièce de théâtre que vous vivez vous-mêmes, mais maintenant il faut agrandir votre conscience et vous rendre compte que tout, sur Terre, fait partie d’une programmation. La fin de la civilisation actuelle fait également partie d’une programmation.

Au-delà de la programmation, au-delà de vos attitudes et de vos recherches personnelles, il y a d’autres significations. Cette planète doit être nettoyée de toute la souffrance qui a été vécue depuis des milliers, des milliers et des milliers d’années. Beaucoup d'entre vous ont programmé d’aider à ce nettoyage, chacun à sa mesure, chacun avec sa propre évolution, chacun avec sa potentialité d’Amour. D’autres acteurs se mettent également à l’œuvre pour accélérer le processus de nettoyage.

Sur ce monde, il y a les êtres que vous voyez et il y a aussi une multitude d’êtres que vous ne voyez pas ; vous pouvez les appeler des entités. Certaines entités sont bénéfiques et d’autres sont réellement inférieures. Malheureusement, ces entités inférieures suggèrent leurs comportements, leurs querelles et leur violence aux humains un peu faibles et trop dominateurs. Ces entités invisibles se nourrissent des énergies de souffrance et de violence.

Vous, Travailleurs de Lumière, pouvez aider énormément vos frères ! Vous pouvez déjà les aider, comme nous le faisons au travers de notre canal, à les rendre conscients de ce qu’ils sont, à les responsabiliser. Vous pouvez les aider à faire en sorte qu’ils restent positifs et intègrent, comme vous d’ailleurs, le plus possible de joie dans leur existence.

Les entités indésirables et invisibles à vos yeux ne viendront jamais vers vous si vous êtes dans la sérénité, dans la joie, dans la loyauté envers vous-mêmes et envers la vie, si vous êtes tout simplement dans l’Amour pour vous-mêmes et pour les autres. Il y aura incompatibilité dans les énergies, vos vibrations et votre Lumière les feront fuir parce que vous ne pourrez pas leur donner la « « nourriture » qu’elles pourraient attendre de vous en tant qu’humains. Par contre, elles se nourrissent énormément, depuis des milliers d’années et en ce moment, de toutes les émotions générées par la peur, la souffrance et la violence.

Que devez-vous faire ? Comment pouvez-vous aider tous les êtres lumineux ? Comment pouvez-vous aider la Source afin que le plan de paix soit restauré sur ce monde ?

Tout simplement en travaillant l’Amour, la Lumière, la sérénité en vous. Le fait de rayonner de rayonner votre propre présence générera une autre énergie qui se propagera partout sur ce monde.

N’oubliez pas qu’un seul être humain peut accomplir des miracles ! Un seul être humain qui laisse s’écouler l'Energie Amour de son soleil intérieur (qui est le siège de sa Partie Divine), peut « affamer », par les énergies générées, toutes les entités indésirables qui, pour la plupart, n’appartiennent pas à ce monde. Il éclaire ses frères qui nourrissent ces entités avec les énergies et les émotions qu’ils génèrent.

Pourquoi parlons-nous de cela ? Parce que vous pouvez constater qu’il y a des grands changements des deux côtés : du côté de la Lumière et du côté de l’obscur ou de la lumière sombre, et qu’il suffit maintenant de très peu de choses pour que la « lutte » (bien que ce mot ne soit pas correct) soit définitivement et très vite gagnée par la Lumière. De toutes façons, la Lumière emportera cette lutte, parce qu’il doit en être ainsi, mais dans un délai plus ou moins long.

Cependant, après un laps de temps, tout sera différent. Pourquoi tout sera-t-il différent ? Parce qu’il y aura intervention des « unités de transformation ».

Ils me montrent des nuées d’anges qui viendront à la fin pour aider ceux qui pourront être aidés et sauver ceux qui pourront être sauvés.

« Bien sûr les anges n’ont pas la capacité d’intervenir dans la matière, mais ils ont celle d’intervenir dans l’énergie et d’inspirer les humains et vos frères galactiques qui, eux, pourront intervenir et faire ce qui sera nécessaire »

Je vois encore ces nuées. C’est très beau car de ces êtres émanent des lumières et des couleurs variées. Ils me disent :

« A vous, humains qui commencez réellement à vous éveiller, nous demandons de beaucoup travailler sur vos pensées afin qu’elles soient le plus possible positives. Chaque fois qu’une pensée inférieure essaie de se manifester à vous, et afin qu’elle puisse être stoppée le plus vite possible, dites simplement que vous ne voulez pas nourrir des entités inférieures, que vous voulez réellement travailler au service de la Lumière. Sans faire cette démarche, vous pouvez envoyer beaucoup de Lumière et d’Amour sur ces pensées inférieures.

Ayez conscience que lorsque vous émettez des pensées inférieures vous nourrissez des entités inférieures. Cela vous fera davantage réfléchir sur vos comportements.

En ce moment, nous essayons de vous presser, nous essayons de mieux vous faire comprendre ce que vous êtes et qui vous êtes, car il est très important que les Travailleurs de Lumière se reconnectent à leur vraie réalité.

Vous aurez de l’aide pour cette reconnexion. Elle ne se fera pas d’un seul coup, mais petit à petit vous vous sentirez différents. Vous n’aurez plus les mêmes objectifs, les mêmes priorités dans la vie. Vous n’aurez plus les mêmes désirs. Vous serez beaucoup plus attirés que vous ne l’avez été par tout ce qui est beau, noble, précieux au niveau spirituel. (Le mot « spirituel » ne sera d’ailleurs plus prononcé dans très peu de temps, il sera remplacé par les mots sagesse, Amour, volonté et force, volonté de servir la Lumière, force dans cette volonté de servir).

Nous sommes heureux qu’il y ait de plus en plus d’êtres conscients de leur mission, conscients de servir la Lumière et de se donner totalement dans ce service".

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Dim 9 Sep 2012 - 9:12

La Magie Matricielle


Certains n’ont pas besoin de comprendre pour trouver leur chemin. D’autres ont soif de tisser des liens entre toutes choses et d’amener à eux les codes utiles à leur évolution. A vous de voir où vous vous situez, mais quoi qu’il en soit, sur un plan ou sur un autre, ce qui suit vous apportera quelque chose qui fera son chemin.

Le Passeur

______________

Par Françoise MYRHA Leskens


Cohérence quantique des champs morphogénétiques



Un Processus est à l’œuvre en chaque humain actuellement, et ce, en synergie avec la terre, le système solaire et notre galaxie. Ceci est encore relativement inconscient pour la plupart des personnes qui se plaignent de “problèmes” de tous ordres fortement accentués, alors qu’il s’agit d’une Vitale mutation, transformation, transcendance humaine et galactique.
Nous quittons TOUS un mode de vécu et de conscience limités, où nous nous rendons compte (parfois rudement ) que ce vécu “ancien” est une voie sans autre issue que celle d’un changement total de regard et de vécu du Vivant.

L’Humain est appelé (il s’appelle lui-même) à se découvrir Absolu au-delà des lois de la Causalité.

Devant et par l’aberration de ce qui a été programmé et entretenu par des croyances depuis des millénaires, ceci permis justement par le Jeu des polarités, dont la causalité, l’Humain aujourd’hui n’a pas d’autre possibilité que de se laisser extraire de ses projections limitées, névrotiques et artificielles qui créent un futur alimenté par les croyances issues d’un passé perverti. En fait, il ne se laisse pas extraire des ses créations holographiques, ce sont celles-ci qui se transforment, et dans l’absolu cela peut aller jusqu’à la disparition de toute la Matrice projective. L’Humain lui, ne disparaît pas, vu qu’il est Vie qui anime le Jeu.
Ce cirque projectif pourrait durer longtemps… Il s’appelle karma et samsara, et n’a plus aucune raison d’être. D’ailleurs, en l’Ultime, il n’a jamais eu de raison d’être, vu qu’en cet éternel instant, nous sommes TOUS l’Absolu.  Au delà de tout commencement et de toute fin, chacun de nous est Vie, et non pas les modalités de l’expérience, ni nos créations.

Aujourd’hui, l’Humain découvre qu’il n’est RIEN de ce à quoi il s’identifie, ceci n’a jamais existé ailleurs que dans un théâtre projectif. Ceci est donc a juste titre appelé : Illusion.

« Nous ne sommes pas des êtres humains qui vivons des expériences spirituelles, nous sommes des êtres spirituels qui vivons l’expérience humaine.  » – Pierre Teilhard de Chardin … Et ceci peut encore être élargi : nous sommes des êtres spirituels qui créons et vivons toutes les expériences en même temps en de multiples espaces, et plus encore : nous sommes la Vie elle-même qui, Absolue et Ultime, ne vit aucune expérience car elle n’en a pas besoin pour se sentir Vie.




Nous ne sommes donc pas cet être dissocié, résigné, à conscience limitée, vivant (ou survivant) une évolution hasardeuse dans un corps de chair limité une “petite” vie vivotante et souffrante par cycles, dont la préoccupation majeure est d’engranger des choses à transmettre à une progéniture future… et au “mieux” cherchant à projeter un futur se voulant meilleur, mais toujours relatif aux critères du passé.

Cet être résigné, dissocié et répétitif est le résultat d’un fonctionnement de conscience erroné permis par cette troisième dimension où s’expérimentent les polarités.

La Vie n’est pas cela, mais a permis cela. Nous ne sommes pas cela mais nous avons permis cela. Et c’est ce cela, ce vécu perverti et alimenté de croyances diverses qui est sérieusement secoué actuellement. Devant le précipice qui se montre lorsque le rideau tombe, il n’y a pas d’autre issue que de sauter ! Sauf que le Précipice a toujours été là, sans lui, pas de Vie possible, il est la Vie, nous sommes le Précipice. Hahaha ! La bonne blague…

Nous nous offrons une possibilité nouvelle en et par cet espace-temps. Chacun de nous a créé cet espace-temps mais aussi la possibilité nouvelle et le timing évènementiel. Des aspects de nous-même jusqu’alors dissociés, se mettent en cohérence.
Pour faire court, il s’agit de se laisser œuvrer, en notre corps de chair,  par la syntonisation des champs morphiques. Autrement dit : les trames matricielles des multiples univers se syntonisent avec les champs morphogénétiques multiples animant et structurant notre aspect d’âme incarnée en cet espace-temps. Ceci relié aux autres âmes incarnées en cet espace-temps et relié à nos autres aspects d’âmes multidimensionnels et le tout relié à la Terre et au Ciel, bi et multidimensionnellement.

Ceci est une histoire d’âmes, la Matrice est le théâtre de Jeu multidimensionnel des âmes. Au delà de La Matrice, l’Esprit est.
Le vécu de ce TOUT Unifié est le Sans Nom, que nous sommes dans l’Absolu. C’est l’Inconnu. Le connu est La Matrice et ses divers degrés de conscience, animée et structurée de multiples matrices aux vérités relatives ; l’Inconnu est CE qui permet de faire germer les potentiels multiples émergeant dans les matrices.

Je pourrais dire que nous sommes la non-vie de ce que nous croyons la vie, ou encore le non-être de ce que nous croyons l’Etre. CECI se manifeste actuellement ; nous nous découvrons non projectifs, hors Jeu et hors Je. Ce hors Je est donc sans la participation du vouloir de notre ego. Ainsi nous découvrons que nous sommes le Vivant qui crée et anime les hologrammes, mais que nous ne sommes pas les hologrammes. Nous nous découvrons Vie et Magiciens des hologrammes engendrés par la Vie que nous sommes.

La Magie Matricielle ?

Nous sommes capables de TOUT faire apparaître du Néant, du Rien. C’est d’ailleurs ces potentialités qui permettent la manifestation en ce plan. Regardez le résultat… Tout dépend donc de quel aspect de nous pilote la Magie.

Je vais tenter de vous résumer et de schématiser les interactions matricielles :

La Matière est multiples structures holographiques, cristallines et fractales nées de la polarité de notre double ancrage entre Ciel et Terre ; autrement dit, elle est fruit de la pulsation cosmo-tellurique, ce qui produit également l’Espace et le Temps, et donc les rythmes.


L’être Humain manifesté en cet espace-temps, est composé de matière, d’organes, de systèmes, de sub-atomes, de cavités, etc… qui se sont manifestés par l’action de champs morphogénétiques sur l’ADN. Toute matière émet également des champs morphogénétiques ; matrices sensées être cohérentes en leur structure, interactions et diffusion de l’information.

L’humain est aussi relié aux multiples matrices de la terre, de ses congénères, et des systèmes stellaires 3D. Ces matrices sont elles mêmes reliées, et animées de multiples matrices holographiques multidimensionnelles, à d’autres espaces-temps.

La Matrice est une symphonie multidimensionnelle.

Ces treillis cristallins holographiques et fractals, champs matriciels, possèdent une structure et sont dynamiques ; ils transfèrent des informations, communiquent et sont interdépendants.

Une partie de ce fonctionnement holographique, fractal et multidimensionnel du Vivant est aujourd’hui découvert par la cosmologie, physique, mathématique et biologie quantique.

TOUT est inter-relié ; de la plus infime structure sub-atomique aux espaces temps et dimensions les plus “éloignées” de la galaxie et des multi-univers.

Et ce TOUT existe également en un seul instant, hors du passé et du futur, hors de cet espace, mais en cet espace. Ce que j’appelle la fracture spatio-temporelle, ou le “Point-Zéro” selon les physiciens quantique.

Notre cœur a un vécu au Point Zéro dont il est important de prendre conscience. Ceci dit, toute La Matrice est aussi multiples champs de Points Zéro. Le Point Zéro, passage interdimensionnel, permet l’Unité Multidimensionnelle. Point Zéro et champs Zéro, font partie de La Matrice.

(Note : Le cœur n’est pas seulement un Point Zéro inter et intra matriciel. Voir plus loin.)

Ceci est LA Matrice ; elle génère les lois de la causalité et leur est soumise dans et hors de cet espace-temps. Je veux dire par là qu’il ne s’agit pas seulement de se vivre multidimensionnels ; la Matrice elle-même contenant de nombreux espaces-temps est multidimensionnelle.

Les lois découvertes par la physique quantique sont à rattacher à La Matrice dès qu’il y a une causalité. Ce sont des lois multidimensionnelles, la Matrice est multidimensionnelle.

Ce qui est appelé le nouveau paradigme de Vie est ce vécu de la Matrice élargi à la multidimension et ses mouvances spatio-temporelles.

Le nouveau paradigme, tout “évolué” en Conscience qu’il soit, n’est en aucun cas la Libération, mais une exploration des lois matricielles, une exploration permettant la compréhension de ce que nous même avons créé, une compréhension des lois de notre cage aux multiples logements et dynamique en ses enfermements.

Nous ne sommes PAS La Matrice, multidimensionnellement parlant.

Lorsque nous capitulons de toute saisie, de toute projection, de tout vouloir, de tout jugement, de toute attente, de toute dépendance, de toute identification relative à la Matrice, nous nous découvrons Vie qui génère et anime LA Matrice. C’est la Libération.


Nous sommes cueillis par notre Vérité Ultime, parce que nous nous lâchons.

Ceci n’est en aucun cas un reniement, ni un refoulement, c’est une adhésion totale à l’illusion qui fait que celle ci se fait connaître illusion.

La clé de Libération de La Matrice est l’adhérence à La Matrice.

L’immortalité physique, les pouvoirs divers se manifestant chez certains éveillés, la régénération d’organes et tout ce qui semble miraculeux, déplacements de matière, lévitation, téléportation, etc… découle de la manipulation ou de la Magie Matricielle par pilotage des champs morphogénétiques. Ceci aussi est en découvertes par les scientifiques.

Manipulation ou Magie ? Enfermement ou Liberté ? Je vous laisse cogiter…

Qui pilote ??? Quelle est l’intention ? Dès qu’il y a intention, nous sommes soumis aux lois matricielles.

Certains résultats manifestés peuvent sembler identiques, mais CE qui pilote les Matrices peut être issu de la Matrice elle-même, en ce cas il s’agit de manipulation et la cage devient sans doute plus sympa mais reste une cage.

Hahaha ! Qui souhaite l’immortalité dans sa cage ? Mmmmh ? Mais cette possibilité d’immortalité évidemment qu’elle existe. Elle a existé et existe pour le Pire et le Meilleur. Mais cela n’est PAS la Libération, c’est un des effets possible du pilotage matriciel.
Qui souhaite être un surhomme dans une cage super performante et régner sur les sujets d’un royaume encapsulé ?

Personnellement, cette Histoire qui se mord la queue finirait par m’ennuyer… j’ai le goût de l’Aventure.

Je vous laisse ici cogiter sur les pièges du New Age et autres miroirs aux alouettes.

En ce qui concerne ce que j’ai appelé la Magie Matricielle, c’est la Vie elle-même que nous sommes dans l’Absolu, qui pilote les champs morphogénétiques ; et sans aucune intention. C’est une reddition totale de notre ego à l’Intelligence de la Lumière Une, si nous lui laissons la place, TOUTE la place…

Dans ce cas, c’est l’Intelligence de la Lumière Une qui peut faire en sorte que des organes repoussent, qu’un corps se régénère, qu’un être se vive immortel en un corps manifesté.

Ceci est donc possible car l’être ayant totalement abdiqué à lui-même se découvre Vie et Absolu et ne nuit pas à la cohérence Matricielle du Tout. Il ne se décide pas immortel pour sa pomme à conscience limitée , mais cette immortalité découle alors d’une cohérence du Tout que  l’Absolu est, par le fait même que l’Absolu n’est PAS dépendant de la cohérence, ni de l’incohérence.

Bon, je tente avec des mots de susciter une Rupture dans le connaissable pour laisser émerger l’Inconnaissable, qui ne peut que se vivre.

LA Matrice dans l’Absolu est structurée et cohérente. Qu’elle ait une existence ou non, pour l’Absolu c’est bien égal… L’Absolu n’est en aucun cas concerné par La Matrice mais La Matrice n’a pas d’existence possible sans l’Absolu.

En cet espace-temps 3D manifesté, bien des matrices en LA Matrice sont déstructurées et incohérentes. Ce qui donne par exemple des mal êtres, dysharmonies multiples de tous genres.

La plupart de nous cherchons, depuis la Matrice elle-même, à rendre nos matrices cohérentes et structurées, tout en restant soumis aux lois de la causalité. Bon, vu ainsi cela semble assez stupide non ?

Encore une fois, qui a envie de chercher à vivre mieux et plus longtemps dans sa cage ? Dans son film ? Qui a envie de passer des kalpa de temps a explorer les fonctionnements et les possibilités de sa luxueuse Ferrari multidimensionnelle ? Mmmmh ?


Vous pouvez donc comprendre aisément que les remous vécus en nos êtres aujourd’hui, et ceux vécus par la planète et l’humanité, ne sont que la mise en cohérence de l’incohérent répétitif, par l’Inconnu de nous-même. Il s’agit d’une capitulation, et vaut mieux aller dans le sens de la capitulation…

De plus, nous posons souvent des jugements d’incohérence alors que justement la cohérence est à l’œuvre.

Bref, nous perdons nos repères et nous pouvons saisir l’opportunité de nous lâcher.


La synchronicité est une manifestation du vécu de plus en plus adhérent à LA Matrice, vécu où la Distance diminue, où le Présent nous fait nous extraire de la durée. Nous avons donc une réponse de plus en plus immédiate à une émission d’information de notre part.

Lorsque je parle de vécu adhérent, il s’agit de l’acceptation et intégration de TOUT ce qui nous compose, par exemple intégration de nos parts d’ombre. Il s’agit d’un OUI, sans recul, sans refoulements, un engagement total au vécu de la Matrice, c’est le fameux vécu de l’Instant Présent où la totalité de notre être est Présent.

C’est cet engagement TOTAL, où la Distance n’est plus, qui permet la Magie Matricielle.

Lorsque Yeshoua manifestait des “miracles”, il ne les faisait pas, il vivait le Miracle. Il était totalement adhérent à La Matrice ; vie de La Matrice, il n’était plus soumis aux lois de la causalité et les trames morphogénétiques mises en cohérence du Tout étaient animées la Vie qu’il est dans l’Absolu. Il est vie et Absolu hors Matrice et dans la Matrice le pilotage 3D est permis par son cœur. Et lorsqu’il se vivait un miracle de guérison, il demandait à la personne un engagement total. Pas d’engagement, pas d’adhérence totale à ce qui est, pas de Libération et donc, pas de Magie Matricielle.

La Magie Matricielle ne se vit que lorsque nous laissons l’Absolu (hors Matrice) émerger de notre théâtre d’illusions, car la Magie se vit par l’Absolu.

Chacun de vous remarque qu’aujourd’hui, le retour informationnel d’une émission énergétique quelle qu’elle soit est de plus en plus rapide. Il y a donc un vécu général de plus en plus adhérent à La Matrice. Quelque chose se modifie donc dans notre vécu de cet espace-temps qui fait que la causalité tend vers son Point-Zéro. Plus de causalité ? Cogitez là dessus…

Plus de causalité, plus de Matrice ! Il y a donc un point où la Matrice n’est plus ; et nous ? Nous découvrons que nous ne sommes pas la Matrice… Nous mourrons à l’Illusion.

Ce que j’appelle Magie Matricielle est l’animation et la mise en cohérence de la structure des hologrammes engendrés par la Vie de la Matrice, des Matrices interpénétrées, lorsque la Distance n’est plus.

Lorsque la distance n’est plus, La Matrice se laisse rendre cohérente par l’Absolu grâce à l’Unification de ses divers morcellements et syntonise la cohérence de tous les champs matriciels la composant. 

La Lumière Unifiée, l’Amour, permet la cohérence Matricielle, lorsque nous lâchons notre vouloir.

La mise en cohérence, est bien au delà de ce que nous pouvons attendre de résultats. Nous n’avons plus a projeter un quelconque résultat. Ne jugeons donc pas ce qui se manifeste ! 


Le chef d’orchestre de la cohérence matricielle est notre cœur, le Maître Cœur en MTC (médecine traditionnelle chinoise.) Le cœur humain est le lien entre l’Absolu que nous sommes et La Matrice. Il émet dans cette 3D l’Amour que nous sommes dans l’Absolu.

La cohérence matricielle peut sembler incohérente à notre conscience limitée, cela peut être appelé la Crise, ou la Mort, ou une disparition d’espèce, ou une éruption volcanique en notre vérité relative.

Se lâcher, et se laisser œuvrer, sachant que la Vie n’est PAS la cage, la Magie Matricielle à l’œuvre a une seule issue : la dissolution de la cage.

La Magie Matricielle, par la cohérence de tous les champs morphogénétiques pilotés par l’Amour, englobe et œuvre plans physique et psychiques dans le sens de l’ouverture de la cage et non dans le sens de “tout faire pour supporter l’Illusion”.



© Françoise MYRHA Leskens

En préambule de La Matrice L’envol de la SerpenTerre) - à paraître aux Editions Ariane – Avec l’aimable autorisation de l’auteure pour urantia-gaia.info.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

Publié le 6 septembre 2012 par Le Passeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Lun 10 Sep 2012 - 15:45

Extrait du livre " Un souffle vers l'éternité "



Par Patricia Darré

Il ne sert à rien de vouloir connaître le nom de son "Ange gardien".
Il n'en a pas besoin pour exister (contrairement à nous!!!) , seule votre pensée suffit à l'invoquer ou lui rendre grâce.
Les anges gardiens sont souvent ceux que l'on a tant aimés et qui acceptent la mission de nous aider, mais peuvent être des défunts que nous n'avons pas connus ou encore des entités qui n'ont jamais été incarnées...Ils évoluent aussi, et se relaient à ce travail...
Il est fort probable que, si c'est quelqu'un que vous avez connu, il vous le fasse comprendre d'une manière ou d'une autre...
Sachez, en tous cas, que vous n'êtes jamais seuls, et que prendre conscience de ne pas l'être fait bien des prodiges !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mar 11 Sep 2012 - 18:34

Amour et maladie
Publié le 11 septembre 2012 par Le Passeur


Conversation intuitive avec Erena


Lorsque la maladie prend le dessus, il s’agit d’une remise en question, d’un message de l’Univers qui passe par le corps, d’un message que la Lumière veut faire passer… Observer ce qui ne va pas dans sa vie de tous les jours, les pensées, les comportements, les façons d’exprimer ses ressentis, et comprendre que tout mène vers la Lumière un jour ou l’autre… Il est donc temps de revoir ses positionnements, ses questions existentielles, de renforcer sa foi et sa confiance en son destin…

Que la pensée, la parole et l’acte soit en accord, en harmonie, dans la même dynamique du cœur !… L’Amour restera toujours maître de tous les domaines, et vaincra tous les tabous, interdits, intellectualisations, restrictions; il poussera vers une métamorphose, un changement, un pas en avant… Amour et Estime de soi sont prioritairement indispensables, indissociables de l’énergie utilisée, et sont là pour aider à apprécier son chemin spirituel et temporel…

Tout va toujours dans le sens de cette invite à s’élever et élever ses sentiments au profit du cheminement de cœur et d’âme et au profit d’un bien-être mis au service du bien commun, l’entente étant bien évidement une priorité… Entente intérieure… Entente extérieure… C’est le même mouvement !…

La maladie vient donc rappeler les Règles de l’Unité, qui seront tôt ou tard à respecter, parce qu’elles sont en soi et que l’Amour les anime pour le meilleur de chaque journée… L’Amour est un état de bien-être… La maladie montre que cet état est en défaillance et qu’il est sage de revoir ce qui se passe en soi, pour réajuster ses sentiments, ses façons de voir la vie et ce que l’on vit, tout étant changeable dans l’instant présent, pas demain, pas plus tard !…, puisque tout est possible…

Ne pas s’imposer l’impossible, mais autant que faire se peut, ressentir, respecter, aimer plus et mieux, renforcer sa confiance, agir en conscience, libérer les pensées négatives par des pensées de corrélation entre le cœur et le raisonnement, entre la pensée, la parole et le choix juste, donc l’acte posé dans l’idée que cela rend libre et heureux…


C’est dire agir dans la connaissance de la Loi de cause à effet – ce que l’on sème se récolte –, en conscientisant ses choix, en se respectant totalement, en ne cédant pas devant les pressions, les injonctions extérieures ou du mental, pour établir un affermissement, une confiance, une symbiose entre la personnalité et le moi divin serein, donc entre les parts inférieures et supérieures en soi…

Cela se peut par l’abandon des luttes de pouvoir, par le détachement, le lâcher prise, par la sensation d’innocence, de pardon, d’accueil et d’acceptation, de ce que l’on est, de ce que l’on vit… Puis, vient le moment de la guérison des émotions, du partage et de l’empathie… Enfin, vient le moment de la foi en soi, et de la confiance en son destin… Puis, arrivent les offres et les cadeaux de la Vie… D’où l’idée juste que l’Amour et l’Estime de soi guérissent et apportent de belles récompenses !…

Que cela soit !…

Erena.  Vu sur la Presse Galactique.

Reproduction autorisée à condition d’en respecter l’intégralité et de citer le blog ci-après : http://centregalactique.blogspot.ca/p/erena.html
Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 12 Sep 2012 - 20:20

Le Portail
Publié le 12 septembre 2012 par Le Passeur



Par Pamela Kribbe

Pamela transmet Marie-Madeleine

Chers amis, je suis Marie-Madeleine. Vous me connaissez, ma silhouette et mon visage font partie de votre histoire, et de ce fait, ils ont été déformés et défigurés. Mais vous connaissez bien mon origine, parce que nous vivons à partir de la même source, l’espace intérieur du cœur, le Foyer de l’âme. Vous êtes poussés par le même désir que celui que j’avais lors de ma vie sur Terre. Une aspiration, un désir ardent pour la vérité, pour ce qui est réel, pour l’Être. Un désir de vivre à partir de l’âme, de l’inspiration, de votre centre. C’est ce qui est important pour vous.

Vivre de cette façon peut faire mal. Cela vous amène dans vos zones les plus obscures, parce que vivre depuis votre centre intérieur signifie que tout doit être vu. La lumière a besoin de briller sur tout, de façon que vous puissiez devenir Un et complets en vous-mêmes. Beaucoup de gens sont engagés dans un combat contre eux-mêmes et c’est pénible à voir. Les gens vivent souvent selon des images, des représentations et des séries de règles idéalisées à propos de ce qu’est un être humain réussi, reconnu et respecté par le monde. Alors, avant que vous le sachiez, vous êtes déviés par les opinions et les exigences du courant principal de la société. Vous avez l’impression d’avoir besoin de vous ajuster à leur mode de pensée, de façon à pouvoir paraître séduisants et bons aux yeux du monde. Cela vous éloigne de votre centre intérieur et c’est ainsi que vous vous déconnectez de vous-mêmes. Mais il y a encore une petite voix qui dit : « Va en toi, découvre qui tu es ».

Dans cet espace ouvert sans jugement, il vous est possible de découvrir qui vous êtes : les facettes de lumière et d’ombre, et tout ce que vous avez traversé : vos sentiments, vos émotions et vos réactions. S’aimer soi-même c’est permettre cet espace ouvert en vous, être avec vous et observer ce qu’il y a là. Mais la voix de l’extérieur, bien souvent la voix de la peur, vient encore vous dire : « Sois gentil-le, sois obéissant-e et conforme-toi à la norme. Ne parais pas différent-e ou bizarre aux yeux des autres ». Et là encore, vous perdez le dialogue avec avec vous-mêmes et cet espace ouvert. Vous vous entravez de force, vous jugez selon les critères de référence du monde extérieur, de la société, et ce faisant, vous vous blessez. Vous êtes ainsi tirés à hue et à dia, entre l’appel du monde qui est bien souvent la voix de la peur, et le cri de votre âme, qui aimerait vous amener vers l’intérieur, vers le centre de qui vous êtes. Et comment pouvez-vous gérer ce combat, ce bras-de-fer entre l’intérieur et l’extérieur, entre le centre et la périphérie ?

Écoutez la voix de votre cœur. Choisissez vous-mêmes. Choisissez de quelle manière vous voulez vivre cette vie. Décidez de le faire de toutes vos forces, sans condition ! Plongez dans la profondeur, là où prévaut l’amour réel. Mais sachez que dans cet espace profond, il n’y a pas de fond, et vous pourriez avoir l’impression de faire un saut dans l’abîme, dans le vide. Vous n’aurez plus le soutien des approbations, des compliments et la reconnaissance des autres, vous y serez seuls.

Ressentez un instant l’espace immense au centre de votre cœur, là où il n’y a pas de jugement, ni d’images idéalisées de l’endroit où vous devriez aller. Seul, l’Être y est présent, l’Être pur. Pourrez-vous supporter une telle liberté ? Ou préférez-vous rester tenus en laisse par les normes et valeurs imposées par les autres ? Pourrez-vous faire cette plongée ? Pourrez-vous vivre vraiment ?

La vie vous met au défi de faire un saut dans l’inconnu, ce qui est effrayant. Mais le pire serait de vous restreindre au chemin étroit du connu et de ne pas vivre pleinement. Vous devenez alors esclaves des impulsions extérieures, vous perdez ce « vous » et vous n’êtes plus heureux. Trouver une vraie satisfaction dans la vie ne peut arriver qu’en suivant le courant de votre cœur. Votre battement de cœur est unique dans tout l’univers et il est le seul à connaître son chemin.

Parfois, quand vous vous sentez perdus, un temps d’obscurité est nécessaire pour vous ramener à vous , pour vous aider à vous souvenir de qui vous êtes dans votre for intérieur. Toutes les certitudes extérieures s’effondrent, et dans mesure où vous avez vécu selon des critères et des idéaux extérieurs, vous avez l’impression que tout est perdu, que vous êtes tombés dans un grand trou noir. Et ça, c’est horrible ! C’est ce qu’on appelle « la nuit noire de l’âme ». Mais ce n’est qu’un passage. Vous êtes arrivés au Portail, qui s’ouvre sur quelque chose de plus grand, un horizon qui va au-delà de ce que votre vision habituelle conditionnée par les peurs et les vieilles idées peut envisager.

Imaginez que vous êtes dans un tunnel obscur. Vous ne voyez même pas les murs de ce tunnel, et vous avez l’impression d’être entourés de néant. Il n’y a rien de mauvais dans le néant. Dans son essence, le néant n’est ni mauvais ni néfaste. C’est une ouverture absolue, sans idées préconçues ni attentes sur lesquelles vous reposer. Mais le néant suscite la peur en vous, comme s’il allait vous détruire. Ce que le néant détruit en fait, ce sont les vieilles entités que vous pensiez faire partie de vous. Mais sachez que ce que vous êtes réellement ne peut être détruit ou disparaître. C’est éternel et aussi illimité que l’espace de votre cœur dont j’ai parlé tout à l’heure. Cet espace est toujours là. Imaginez que vous acceptez le néant et l’absence de certitudes et en même temps, vous ressentez votre force et votre indépendance. Alors vous n’êtes plus enchaînés au monde, vous êtes libres dans les profondeurs de votre être !



Continuez à vous imaginer traversant ce sombre tunnel et soudain, un Portail apparaît devant vous. Regardez ce que cette image vous fait : avez-vous peur du Portail, ou bien voulez-vous le franchir ? Les portes sont-elles lourdes et fermées ou bien l’une d’elles est-elle entrouverte ? Y’a-t-il de la lumière qui filtre de l’autre côté ? Observez simplement. Vous n’avez pas besoin de faire quoi que ce soit. Imaginez maintenant que vous êtes face à ce Portail et vous posez la main dessus. Permettez à l’énergie du Portail de passer en vous. Ce Portail est le seuil au-delà duquel se trouve la nouvelle énergie que votre âme veut vous montrer, quand vous êtes prêts à la voir. En mettant votre main sur le Portail, vous vous familiarisez avec cette nouvelle énergie et avec ce qui veut circuler dans votre vie, à un rythme qui vous convient. Voyez si vous pouvez recevoir l’énergie nouvelle, l’énergie du Foyer, celle de votre âme. Permettez-lui de circuler dans votre main et dans votre corps entier, d’une manière qui vous semble bonne, ni trop, ni trop peu. L’énergie circule dans et autour de votre tête, vos épaules, votre cœur. Elle va plus loin : dans votre estomac, votre pubis, votre coccyx, et des jambes jusqu’aux pieds.

Et soyez conscients de ceci : quand vous êtes dans la nuit noire de l’âme, c’est que quelque chose de nouveau vous attend au-delà du Portail, même si vous ne pouvez pas encore le voir avec les yeux que vous avez maintenant. Avec des yeux neufs, vous verrez la réalité qui se tient de l’autre côté, et vous développerez ces yeux neufs en lâchant prise de votre ancien mode de vie. Quand vous ne vous agripperez plus aux certitudes et aux schémas de survie auxquels vous étiez attachés auparavant.

À quoi reconnaissez-vous le moment où vous êtes prêts à lâcher l’ancienne énergie ? Ce sont souvent des sensations de mécontentement, de colère, d’insatisfaction ou de désespoir qui vous indiquent que vous ne voulez plus que les choses soient comme elles ont été. Vous pourriez alors penser : « je ne veux plus être ici. Je ne veux plus vivre sur la Terre ». Mais en fait, ce que vous dites, c’est : « je ne veux plus de l’ancien mode de vie. Je ne veux plus que les choses soient ce qu’elles étaient ». Toutefois, votre mental formaté par le passé peut ne pas avoir encore imaginé qu’il existe d’autres modes de vie et par conséquent, la nuit noire de l’âme devient désespérée et intense. À mesure que les choses anciennes disparaissent, mais que les nouvelles ne sont pas encore arrivées, être dans ce tunnel sombre et cette ligne de démarcation vous force à choisir. Soit vous continuez à suivre la voix de votre cœur et vous restez confiants, soit vous vous repliez vers les voix extérieures : celles de la peur, celle de l’habitude, celle du passé. Je vous en supplie : si vous êtes actuellement dans cette expérience de la nuit noire de l’âme, restez avec cette expérience. Continuez à aller à l’intérieur, et ressentez ce qui est là. S’il y a de la peur, de l’incertitude, de la tristesse, ou du désespoir, ne les jugez pas. Restez avec cela et ne battez pas en retraite.

Votre lumière est plus forte que toutes ces émotions. Elles ne sont pas le point final mais une halte le long du chemin. Voyez le Portail au loin, qui est déjà là ! Connectez-vous à l’énergie nouvelle, par le biais de ce Portail. Et un jour, les portes s’ouvriront toutes grandes. Voyez cela devant vous. Peut-être que c’est trop de tout ressentir maintenant, mais observez-le quelques instants à distance. Comment ce sera lorsque les portes s’ouvriront et que vous le franchirez ? Qu’est-ce qui vous attend là ? Quelles sensations cela génère-t-il en vous ? Vous n’avez pas besoin d’aller de l’autre côté pour l’instant. Cela viendra, chaque chose en son temps. Mais ressentez-en la promesse maintenant : la beauté de la lumière, le plaisir, la joie et le réconfort d’être là. Ressentez la sérénité de la vie en ce lieu et réjouissez-vous, parce que ce chemin que vous parcourez maintenant, celui qui ressemble à une nuit sombre qui attise vos peurs, vous mène là !

Gardez cette perspective présente à vos yeux, et le chemin sera plus facile. Je vous donne la main, ressentez ma présence. Chaque fois qu’un Portail s’ouvre, cela nous rend heureux et nous nous sentons profondément unis à vous tous. Nous sommes tous reliés les uns aux autres et chaque pas individuel apporte quelque chose de nous tous au Tout.


© Pamela Kribbe - Traduction Christelle Schoettel (source originale)

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Justine34

avatar

Nombre de messages : 1487
Age : 83
Localisation : au soleil du Sud Est
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Mer 12 Sep 2012 - 20:24

C'est amusant je vois que nous avons les mêmes lectures, ce n'est d'ailleurs pas la première fois que je te retrouve Esprit ici ou là ! Very Happy
Pour Bugarach, il y a bien longtemps que je m'intéresse à cet endroit, plusieurs années pour tout dire, j'ai pas mal de documentation là-dessus. C'est vrai que c'est très curieux.
Quant à Monique Mathieu, je ne sais trop quoi en penser, il me semble qu'elle n'est pas très "claire" ... mais ce n'est que mon opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 55
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité Jeu 13 Sep 2012 - 23:44

Justine34 a écrit:

Quant à Monique Mathieu, je ne sais trop quoi en penser, il me semble qu'elle n'est pas très "claire" ... mais ce n'est que mon opinion.

C'est vrai que Monique Mathieu me trouble un peu et souvent j'hésite à publier ces posts, mais en même temps il n'y a rien de négatif et si ce n'est pas instructif, c'est intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de spiritualité

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Maternité et spiritualité
» Mylène F. et la spiritualité
» TESTER sa Spiritualité
» spiritualité et esotérisme
» Santé Humaine et Spiritualité : pourquoi le handicap ?
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pouvoir des pierres :: A propos de tout.. et de rien !! :: A propos de tout... ou de rien !!-