le pouvoir des pierres

tout sur la lithothérapie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
babette

avatar

Nombre de messages : 6053
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Sam 15 Sep 2012 - 6:46

je rebondis sur ce post :

Lumpinee :
la société veut des hommes hyper virils, orgueilleux et macho


Pour ma part, dans ma première jeunesse (j'en suis à le seconde bounce )j'ai été assez féministe dans un conditionnement (encore un) familial où il fallait que la femme arrive à prendre sa place.

et si je rencontre un homme macho, ça me met en colère(of course !) et ma partie féministe rejaillit de plus belle. Comme une défense de ma "race". Ce doit être assez animal scratch

Par contre j'aurais tendance à dire que les hommes ne le sont pas d'emblée mais s'ils peuvent devant d'autres hommes le mettre en avant, ils ne s'en privent pas : ça fait "mâle" et je trouve cela assez rendeer et qu'au lieu de rapprocher l'homme et la femme, cela les éloigne.

Alors j'étais mariée déjà depuis 10 voire plus de 15 ans, j'entendais forcément les femmes autour de moi critiquer leur mari et je me sentais vraiment "pas comme tout le monde" mais pourquoi l'aurais je fait si je ne le pensais pas. On aurait dit qu'il fallait pour intégrer un clan féminin faire comme ça, ce que je me refusais. Et je me suis bien fait critiquée d'ailleurs. Comme quoi l'amour et le regard positif dérange beaucoup. Mais alors pourquoi se mettre en couple s'il faut systématiquement faire le macho ou sa féministe ? serait ce une façon "inconsciente" de dominer l'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jardindesames.com
Lola

avatar

Nombre de messages : 873
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Sam 15 Sep 2012 - 8:33

J'ai rencontré pas mal de personnes feministe ou macho et je me suis rendu compte qu'en grattant un peu c'était juste une image.
Je pense que beaucoup n'osent pas se montrer vraiment comme ils sont réellement.
Nous vivions jusqu'à présent dans une société ou le paraitre dominait mais les choses changent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quartz-rose

avatar

Nombre de messages : 1803
Localisation : Au calme
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Sam 15 Sep 2012 - 9:08

Je trouve ce post tout simplement passionnant, car, sous un simple sujet, il draine des foules de choses, et lève un voile sur nous-même, notre identité, et ce que, et surtout, qui nous sommes réellement.

Je trouve très intéressante la pub (déjà parce que je regarde très peu la tv, et lis beaucoup, échange avec mes ami(e)s) etc. ...)
parce qu'elle est pour moi une sorte de révélateur.

J'ai toujours été amusée de voir la "famille idéale" selon les publicitaires : un couple : lui brun, elle blonde, toujours souriants, avec 2 enfants, une fille aînée, puis un garçon. En général accompagnés d'un animal de compagnie (souvent un golden retriever), parfois un chat, si la pub est sur le lieu de vie du couple...

Les hommes, lorsqu'on les voit en tenue plus légère (pour du sport, ou des sous-vêtements, etc. ...) sont imberbes... Pas un poil sur le torse... !!!
Plutôt sortant de la puberté d'ailleurs, à les regarder...
Bien sûr, tablettes de chocolat avec la panoplie qui va avec...
Bref...

Les femmes : fines, mais fines... Pratiquement pas de seins (ou alors du soutien gorge "up" pour donner au change), pas de fesse, toute longiligne. Souvent les cheveux longs (ça rajoute au côté "longiligne"). Surtout pas une ride...
Là aussi, on sort juste de la puberté là...

De prime abord, plutôt androgyne tout ça...

Les hommes sont montrés plutôt "force - dominant", regard ténébreux, bien brun, souvent,
et la femme "j'attire - sensualité - à la rigueur femme/enfant : "j'attire mais je fais pas exprès, mais je fais tout pour..."'
Bref...

La pub nous renvoie tout ça, avec en prime, un truc à vendre, pour dire : vous achetez ça, vous ressemblez de plus en plus à ça...
C'est quand même l'idée...

Amusant, je ne côtoie personne qui ressemble à ça dans mon quotidien (des "copies" oui...On retrouve de plus en plus de jeunes femmes qui se ressemblent, des ados particulièrement... : cheveux longs quasi d'office, des tenues de plus en plus "ouvertes", maquillage de plus en plus jeunes, des "petites femmes" avant l'heure... pour moi... )
Bien sûr, on ne peut totalement généraliser, toutes les jeunes femmes ne sont pas ainsi!
Mais l'air de rien, ces ados se construisent sur ces images là...

Dans les pubs, gérées par des agences de communication (eh oui lol) on ne voit guère des pubs avec des hommes / femmes qui communiquent vraiment. C'est plus basé sur des remarques voire reproches. Ou des sourires béats...

Pas la "vraie vie" tout ça...

Mais c'est là dessus que beaucoup se basent pour être eux-mêmes, leurs repères...

Illusion, illusion, illusion...

Alors, l'homme viril, la femme féministe, ça m'amuse...

Le but de chacun, de tous, c'est l'Amour : aimé, être aimé, apprécié, reconnu.
On résume tout avec ça, et c'est de ça que découle tout le reste.
Si on ne travaille pas sur l'amour qu'on a pour soi, on est nettement plus dépendant de la Peur.
Peur de ne pas être aimé, peur de ne pas attirer l'attention, et donc d'exister, peur d'être rejeté, et d'avoir un côté caché que les autres verraient, qu'on ne verrait pas, qui ferait qu'on ne mérite pas cet amour.
Le dépendance affective : attendre l'amour des amours pour combler l'amour qu'on n'a pas pour soi. (Comme on le fait enfant finalement, pour tous nos besoins, à savoir : je suis dépendant de maman, qui comble mes besoins, me faire manger, me coucher au lit, la tendresse... Je suis dépendant d'elle, j'essaie de me faire comprendre, et j'attends qu'elle réponde à mes besoins...)

Autant dire que nous sommes tous de grands enfants à un moment de notre vie, et que nous apprenons à grandir ou pas, selon nos stades de développement personnel.
Combien de femmes attendent de leur conjoint qu'il devine (eh oui!) ce dont elles rêvent, ce dont elles ont besoin, alors qu'elles-même ne le savent souvent même pas?
Certes, les hommes ont des boules, les boules même parfois, mais pas encore la boule de cristal intégrée!!!

On suit le mode de fonctionnement qu'on nous a inculqué, et qui nous a été inculqué par nos parents, parce que, eux-mêmes, on leur a inculqué...

Après tout ça, on s'étonne qu'il y ait des "petits" malentendus entre hommes / femmes, et dans les fonctionnements des familles...

Etre hors norme ne signifie pas nécessairement être anormal...
Et puis, ces normes, elles viennent d'où?
Si dans un foyer un homme préfère l'entretien de la maison, et que c'est la femme qui va à un job à l'extérieur, où est le problème?
Que signifie le regard, les mots des autres???

Honnêtement, je pense sincèrement que les jugements des autres ne sont pas envoyés à la personne qu'ils jugent, je pense que ces personnes se d"voilent énormément, car pour émettre leurs jugements, elles se basent sur leurs propres modèles de référence.

Lorsqu'on vit, et qu'on est dans l'illusion de tous ces carcans, c'est comme si on était sur une scène de théâtre, on vit un rôle dans notre interaction avec les autres.
On ne voit pas les spectateurs, éblouis par la lumière, et on ne peut voir les coulisses d'où on est... Et souvent, les mêmes choses s'y rejouent...

Le jour où on travaille sur soi, qu'on se retrouve alors dans la salle, qu'on prend conscience de ce qui tient les ficelles, de la salle, beaucoup plus large qu'on ne pense, et qu'on voit le rôle de chacun, c'est tout simplement énorme...
Vraiment énorme...

A un point où on a en fait une immense liberté dans le jeu qu'on veut jouer, on peut changer le script, on peut faire des pauses, qu'on peut communiquer avec les autres "acteurs" afin de modifier ce qu'on veut jouer...

Mais encore faut-il se poser cette question : je veux quoi, alors?
Ca peut laisser un grand vide sur le coup, déstabilisant, un peu comme si on nous lâchait la main...
Mais quand on se rend compte qu'on peut marcher seul et aller où on veut... Smile Smile Smile Smile



Pourquoi cette métaphore?
Eh bien, parce que je pense que nos rôles d'hommes / femmes, société, famille, etc. ...
C'est ça...

On peut changer les choses, chacun...Et ces féminismes à outrance, ce machisme, c'est pour faire partie d'un groupe, ne pas se sentir seul, de peur d'être rejeté par le groupe (famille, proches etc. ...)
et cette peur peut nous amener à nous renier, parfois toute une vie...

flower flower flower










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orongo

avatar

Nombre de messages : 1245
Age : 39
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Sam 15 Sep 2012 - 9:54

Ce sujet est édifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babette

avatar

Nombre de messages : 6053
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Sam 15 Sep 2012 - 12:23

[quote="quartz-rose"]J

J'ai toujours été amusée de voir la "famille idéale" selon les publicitaires : un couple : lui brun, elle blonde, toujours souriants, avec 2 enfants, une fille aînée, puis un garçon. En général accompagnés d'un animal de compagnie (souvent un golden retriever), parfois un chat, si la pub est sur le lieu de vie du couple...
j'ai aussi remarqué, le golden est le chien de compagnie par excellence, beau extérieurement et plein de douceur, tout cela rayonne le bonheur, les parents, les enfants, tu rajoutes un jardin, la maison, ... sourires colgate , ce qui semble "l'équilibre". Il s savent ce qu'ils font en matraquant le bonheur-matériel. Donc il faut être un couple avec tout cela pour être heureux et ceux qui sont deux hommes ou deux femmes ? sont forcément pas heureux ? On n'en est pas là dans notre culture ....


Mais l'air de rien, ces ados se construisent sur ces images là... et même avant d'être ado. COmment ne pas s'étonner que les couples différents soient acceptés par la société. On nous calque un programme type du bonheur ensemble.


Pas la "vraie vie" tout ça...

Mais c'est là dessus que beaucoup se basent pour être eux-mêmes, leurs repères...

oui illusion comme tu dis, mais qui s'en rend vraiment compte, du moins de l'importance du matrague et de l'impact.


Le but de chacun, de tous, c'est l'Amour : aimé, être aimé, apprécié, reconnu.
On résume tout avec ça, et c'est de ça que découle tout le reste.
Si on ne travaille pas sur l'amour qu'on a pour soi, on est nettement plus dépendant de la Peur.
Peur de ne pas être aimé, peur de ne pas attirer l'attention, et donc d'exister, peur d'être rejeté, et d'avoir un côté caché que les autres verraient, qu'on ne verrait pas, qui ferait qu'on ne mérite pas cet amour.


cela est le fond de vérité pour chaque être humain mais en conscience ce n'est pas la majorité qui s'attarde là dessus.


Autant dire que nous sommes tous de grands enfants à un moment de notre vie, pour certains ça dure toute leur vie surtout s'ils n'ont jamais trouvé le véritable amour et qu'ils continuent de s'illusionner, alimentant peut etre un côté anti-femme pour ne pas avoir eu l'amour de la première femme de leur vie ou qui chercheront surtout la mère avant la femme.

et que nous apprenons à grandir ou pas, selon nos stades de développement personnel.
Combien de femmes attendent de leur conjoint qu'il devine (eh oui!) ce dont elles rêvent, ce dont elles ont besoin, alors qu'elles-même ne le savent souvent même pas?
Certes, les hommes ont des boules, les boules même parfois, mais pas encore la boule de cristal intégrée!!

et la femme devient cet individu si compliquée et elle de son côté, en dira autant vis à vis des hommes, alors qu'au départ, il s'agit tout simplement d'amour et de communication.

On suit le mode de fonctionnement qu'on nous a inculqué, et qui nous a été inculqué par nos parents, parce que, eux-mêmes, on leur a inculqué...
Après tout ça, on s'étonne qu'il y ait des "petits" malentendus entre hommes / femmes, et dans les fonctionnements des familles...

là tu es même modeste, le nombre de gens "où tout va bien" mais qui ne se rendent pas compte des dysfonctionnements en eux, dans le couple, dans la famille est important et qui ne veulent rien toucher au nom de la sacro sainte culture familiale, et préfèrent se trahir dans leur identité et tout garder.

Etre hors norme ne signifie pas nécessairement être anormal...
Et puis, ces normes, elles viennent d'où?
Si dans un foyer un homme préfère l'entretien de la maison, et que c'est la femme qui va à un job à l'extérieur, où est le problème?

que ce soit cela ou autre sujet, la différence n'est pas admise. Une sage femme doit être une femme. Un homme est regardé bizarrement d'ailleurs il n'y a pas de mot pour lui, il est sage femme quand même. DOnc c'est bien la société qui favorise ce côté macho ou féministe en pronant des choses qui n'ont en fait pas de sens. ça fait endoctrinement collectif geek


Que signifie le regard, les mots des autres???
il culpabilise d'être différent. L'appartenance à un groupe est quelque chose dont l'humain a besoin, il doit se sentir accepté par la société.

Honnêtement, je pense sincèrement que les jugements des autres ne sont pas envoyés à la personne qu'ils jugent, je pense que ces personnes se d"voilent énormément, car pour émettre leurs jugements, elles se basent sur leurs propres modèles de référence.
bien sûr et on ne peut pas dire que personne ne juge , certains plus que d'autres c'est tout, simplement certains le disent tout haut et d'autres tout bas et se mentent en disant qu'ils ne jugent pas. C'est automatique vu que chacun a ses propres repères. Juger c'est déjà comparer selon ses propres repères et pour peu qu'il manque de confiance en soi, le jugement devient négatif et ce mot a pris totalement cette connotation.

Lorsqu'on vit, et qu'on est dans l'illusion de tous ces carcans, c'est comme si on était sur une scène de théâtre, on vit un rôle dans notre interaction avec les autres.
je trouve que ça peut aider de se dire cela, à avoir plus de recul sur des évènements.

On ne voit pas les spectateurs, éblouis par la lumière, et on ne peut voir les coulisses d'où on est... Et souvent, les mêmes choses s'y rejouent... tant que ce n'est pas solutionné, tant que la leçon n'est pas comprise et intégrée., ça revient, tout à fait ok.

Le jour où on travaille sur soi, qu'on se retrouve alors dans la salle, qu'on prend conscience de ce qui tient les ficelles,qu'on voit le rôle de chacun, c'est tout simplement énorme...Vraiment énorme...
A un point où on a en fait une immense liberté dans le jeu qu'on veut jouer, on peut changer le script, on peut faire des pauses, qu'on peut communiquer avec les autres "acteurs" afin de modifier ce qu'on veut jouer...

je te rejoins et là, homme ou femme, plus de conditionnement, on se conditionne sur ce qu'on veut, comme on veut, on est pleinement acteur en toute égalité d'humain, la vraie liberté est là.


Pourquoi cette métaphore?
Eh bien, parce que je pense que nos rôles d'hommes / femmes, société, famille, etc. ...
C'est ça...

On peut changer les choses, chacun...Et ces féminismes à outrance, ce machisme, c'est pour faire partie d'un groupe, ne pas se sentir seul, de peur d'être rejeté par le groupe (famille, proches etc. ...)
et cette peur peut nous amener à nous renier, parfois toute une vie...

c'est exactement que que je disais plus haut, certains préfèrent oublier qu'ils sont eux, plutot que de se remettre en cause ou remettre en cause ce qu'ils ont appris, la peur du changement, de changer et de tout perdre, soi et le matériel. Quel gaspillage d'humanité. !
ceux ci se croient libres mais ils ne le sont pas, ni d'eux mêmes ni de la famille, ni de la société. Ils sont formatés et sont de fidèles petits soldats qui disent amen à leur vie qu'ils sentent souvent inconfortable .

Etre adulte, homme ou femme serait déjà remettre en cause tout ce qu'on nous a bombardé et ce qui continue de se faire pour faire SA propre échelle de valeurs et pas simplement continuer comme "ça a toujours été". SI chacun prenait ce temps -peut être que le changement d'énergie de notre planète va changer petit à petit les choses- et sentait cette égalité qu'a chaque humain, il n'y aurait plus de féminisme ni de machisme, Il n'y aurait plus à défendre qu'on soit un homme ou une femme avec sa propre valeur, sa propre différence, comme ceci, comme cela, "digne d'être accepté par la société", ce serait tout simplement E VI DENT.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jardindesames.com
Lastel

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Dim 16 Sep 2012 - 9:32

Bonjour bonjour !
Sujet très intéressant encore une fois Smile

Par contre... l'inverse de "machiste" (ou de "misogyne") c'est pas plutôt "misandre" que "féministe" ?
Je n'ai jamais creusé le sujet mais pour moi le féminisme à la base ce serait plutôt une recherche d'égalité homme/femme qu'une volonté de supériorité de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola

avatar

Nombre de messages : 873
Age : 46
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Dim 16 Sep 2012 - 9:43

Lastel a écrit:

Je n'ai jamais creusé le sujet mais pour moi le féminisme à la base ce serait plutôt une recherche d'égalité homme/femme qu'une volonté de supériorité de la femme.

Je suis d'accord avec toi Lastel mais la frontière est très mince et certaines personnes partent malheureusement dans les extrèmes. Cela dessers souvent la cause des personnes voulant l'égalité des sexes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit

avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 54
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Dim 16 Sep 2012 - 10:29

quartz-rose a écrit:

Je trouve ce post tout simplement passionnant, car, sous un simple sujet, il draine des foules de choses, et lève un voile sur nous-même, notre identité, et ce que, et surtout, qui nous sommes réellement.

Je trouve très intéressante la pub (déjà parce que je regarde très peu la tv, et lis beaucoup, échange avec mes ami(e)s) etc. ...)

Pour lire la suite du post de Quartz-Rose, voir ci-dessus...

Belle analyse Quartz-Rose, bravo cheers Je partage tout à fait ton point de vue Wink
C'est bien d'avoir créé ce sujet Babette Very Happy notamment dans cette période de changements et d'évolutions.


Dernière édition par Esprit le Dim 16 Sep 2012 - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loidelattraction.forumactif.org
babette

avatar

Nombre de messages : 6053
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Dim 16 Sep 2012 - 10:34

Lastel a écrit:
Bonjour bonjour !


Par contre... l'inverse de "machiste" (ou de "misogyne") c'est pas plutôt "misandre" que "féministe" ?
Je n'ai jamais creusé le sujet mais pour moi le féminisme à la base ce serait plutôt une recherche d'égalité homme/femme qu'une volonté de supériorité de la femme
.

Je connaissais "misogyne" mais pas misandre, j'aurais appris une chose aujourd'hui !

définitions Larousse :
misandre :
Qui éprouve du mépris, voire de la haine, pour le sexe masculin ; qui témoigne de ce mépris. (S'oppose à misogyne.)

féminisme :
Mouvement militant pour l'amélioration et l'extension du rôle et des droits des femmes dans la société.
Attitude de quelqu'un qui vise à étendre ce rôle et ces droits des femmes :


il y a une grande différence entre les deux.
Le fait qu'un homme ait une attitude macho cela incite souvent les femmes à se sentir infériorisées d'où une attitude féministe pour rétablir "leur niveau" d'égalité et pas forcément en supériorité mais en se réhaussant malgré tout pour défendre leur identitée sexuée.

quand il y a du mépris ou de la haine, l'attitude doit effectivement être plutot dominatrice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jardindesames.com
Lastel

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Dim 16 Sep 2012 - 20:06


Babette : ok ^^ c'est bien ce qu'il me semblait donc (:

Lola : Oui effectivement... d'autant qu'il y a parfois tellement d'inégalités qu'on est tenté de vouloir plus que ce qu'il faut pour ne pouvoir finalement avancer qu'un tout petit peu...

Alors est-ce qu'on pourrait dire qu'une certaine branche du féminisme tend à être misandre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quartz-rose

avatar

Nombre de messages : 1803
Localisation : Au calme
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Dim 16 Sep 2012 - 20:21




Pour moi, ça résume une certaine forme du féminisme.

Moi, je vois femmes et hommes comme complémentaires, pas de dominant / dominé.


flower flower flower


Dernière édition par quartz-rose le Dim 16 Sep 2012 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quartz-rose

avatar

Nombre de messages : 1803
Localisation : Au calme
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Dim 16 Sep 2012 - 20:25

Esprit a écrit:
quartz-rose a écrit:

Je trouve ce post tout simplement passionnant, car, sous un simple sujet, il draine des foules de choses, et lève un voile sur nous-même, notre identité, et ce que, et surtout, qui nous sommes réellement.

Je trouve très intéressante la pub (déjà parce que je regarde très peu la tv, et lis beaucoup, échange avec mes ami(e)s) etc. ...)

Pour lire la suite du post de Quartz-Rose, voir ci-dessus...

Belle analyse Quartz-Rose, bravo cheers Je partage tout à fait ton point de vue Wink
C'est bien d'avoir créé ce sujet Babette Very Happy notamment dans cette période de changements et d'évolutions.

Merci Esprit! Smile

flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lastel

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes? Dim 16 Sep 2012 - 20:30

xD lol! lol!
Oui c'est pas mal vu comme ça Laughing

Et je suis d'accord sur la complémentarité. Ça ne sert à rien d'essayer de faire paraitre les deux uniformes, il y a des différences mais pas d’échelle de valeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes?

Revenir en haut Aller en bas
 

les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» les hommes sont ils toujours macho et les femmes féministes?
» pourquoi les hommes sont plus heureux
» LES HOMMES DE PARIS KIE KIE GIGOLO
» Pourquoi les médecins sont-ils toujours en retard ? [Josephine]
» MICHEL JONASZ
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pouvoir des pierres :: A propos de tout.. et de rien !! :: A propos de tout... ou de rien !!-